•  

                Romuald,

     

                A nouveau des mois sans nouvelle et tout ce que je reçois de toi, c'est un faire-part?  Si celui-ci me comble de joie, il m'intrigue aussi.  Pourquoi cette simple carte sans rien de plus?  Donne-moi, des nouvelles de toi, présente-moi la mère de tes enfants, parle-moi de tes fils, Estéban et Pierre. Comment se passe ta nouvelle vie?  Vis-tu avec eux? Es-tu marié?  J'ai tant de questions, mon frère. Je te trouve bien cruel avec moi de me laisser ainsi dans le flou. 

                De mon côté, la vie a coulé tel un long fleuve paisible.

     

    6.  Lola 

     

                La dernière fois que je te donnais des nouvelles de nous, j'étais enceinte - encore!-, presqu'à terme d'ailleurs.  

     

    6.  Lola

     

                Le soir même de ma dernière lettre, un incendie faillit ravager toutes mes maigres possessions.  Mon fils, Charles, apprenti chimiste, ayant fait preuve de négligence faillit y laisser la vie.  Petit imbécile!

     

    6.  Lola 

     

              Heureusement, je pus réagir très vite et éteindre cet incendie.

     

    6.  Lola 

     

            Si j'avais dû compter sur les hommes présents à ce moment-là, j'aurais pu attendre longtemps.  Tel père, tel fils, ils se carapatèrent devant le danger.  Non, mais je te demande un peu...

     

    6.  Lola

     

                    Je ne tardai pas à punir Charles qui se retrouva de corvée vaisselle...

     

    6.  Lola 

     

                et à railler Vladimir sur son "courage à deux simflouzes".  Le pauvre homme était tout gêné de son attitude, tu m'étonnes!

     

    6.  Lola 

     

                Mais déjà, les contractions stoppaient ma folie vengeresse. 

                Une petite fille vit le jour, cette nuit-là: un ange, elle aussi, que je prénommai Cécile.

     

    6.  Lola

     

                          Charles était ravi de l'arrivée de sa petite sœur.  

     

    6.  Lola 

     

              Un tel engouement ne put me laisser indifférente.  Mieux vaut prévenir que guérir.  Dès lors, j'avertis mon fils qu'il n'avait pas intérêt à tenter des expériences sur ma fille, Cécile, s'il voulait garder toute la mobilité qui était la sienne.  Je me sentais, en effet, capable de lui briser ses petites jambes s'il arrivait quelque chose à Cécile par sa faute.

     

    6.  Lola

     

                  Le gamin prit l'avertissement fort à cœur, n'hésitant pas à me rappeler du travail et idem son père lorsqu'en rentrant de la garderie, il trouva, un jour, sa sœur fort mal à l'aise dans sa couche sale.

     

    6.  Lola

    6.  Lola 

     

                   Je remerciai Charles pour son sens de l'initiative.  Peut-être un jour, parviendrait-il à mieux gérer les situations d'urgence qu'il ne le fit lors de l'incendie.  

     

    6.  Lola 

     

                   Après une longue réflexion de cinq minutes sur ma vie:

     

    6.  Lola

     

                   ...mes finances s'amélioraient, j'avais offert à mon fils la fameuse table d'activités dont il rêvait ...

     

    6.  Lola 

     

            ...et un ami en peluche qu'il convoitait.

              Ce gros dragon était le cadeau que je lui avais offert à la naissance de Cécile.  J'adore cette coutume de gâter les aînés lorsque vient l'enfant suivant.

     

    6.  Lola

     

                    Malgré la fatigue qui me terrassait de la même manière que lorsque Charles était bébé - A genou, la Lola! -...

     

    6.  Lola 

     

                   ... malgré les difficultés que je ne veux pas te cacher d'être mère célibataire de deux enfants, je décidai d'accepter la proposition de Vladimir.  Celui-ci avait très envie d'un troisième enfant de moi.

     

    6.  Lola 

     

             J'acceptai parce que j'aimais que ma vie ressemble à cela.

     

    6.  Lola

    6.  Lola

    6.  Lola

               

                J'avais l'impression que c'était l'unique raison de ma venue sur terre, la seule qui comptât vraiment.  Le sens de ma vie, ce sont mes enfants. 

                       Comme il suffisait que Vladimir me regarde avec les yeux amoureux...

     

    6.  Lola 

     

           ...pour me provoquer une ovulation, je tombai enceinte de suite.

     

    6.  Lola

     

                       J'aime tellement mes enfants!  Et ma famille allait compter un membre de plus, ça, ce n'était que du bonheur!

                  Ce fut malgré tout, très soulagée, qu'arriva le moment de l'anniversaire de ma petite princesse.  Celle-ci devint une magnifique petite fille.  Tu peux être fière d'elle, mon frère.  Cécile est une enfant si charmante!

     

    6.  Lola 

     

                  Charmante, elle ne l'est pas juste quand elle dort.

     

    6.  Lola

     

             Cette enfant, si tu veux mon avis, a reçu la grâce en héritage de nos aïeux, la grâce lorsqu'elle dort, la grâce lorsqu'elle court,

     

    6.  Lola 

     

             ...la grâce envers les autres aussi.  Cécile a fourbi ses premières armes aux échecs avec un inconnu qu'elle a battu à plates coutures,...

     

    6.  Lola 

     

    .... juste pour honorer le caractère génial de son frère, Charles, et pouvoir lui offrir une adversaire digne de lui. 

     

    6.  Lola 

     

               Charles et Cécile s'entendent vraiment bien, on pourrait presque les prendre pour des jumeaux tant ils sont inséparables.

     

    6.  Lola

    6.  Lola

    6.  Lola

    6.  Lola 

     

          A tel point que j'avoue m'être inquiétée pour ce troisième enfant que j'attendais.  Ce petit être allait-il trouver sa place?  Les deux grands lui ferait-il de la place dans leur jeu, leur complicité supporterait-elle une troisième âme?

            A la naissance de Justine, ma deuxième fille, cette interrogation n'avait point encore trouvé réponse.

     

    6.  Lola

     

                Si je vis parfois Cécile traîner du côté du berceau, je n'y vis jamais Charles qui avait apparemment donné au moment de l'arrivée de Cécile-bébé toute l'attention dont il était capable vis à vis d'un nouveau né.  C'était comme si, pour lui, Justine n'avait pas existé.

     

    6.  Lola

     

                La fatigue qui fut mienne lors des premiers jours de vie de mes deux premiers enfants ne se fit pas autant sentir à la naissance de Justine.  A aucun moment, je ne me retrouvai sur les rotules. Peut-être est-ce dû à cette étrange potion que je commençai à boire durant ma grossesse, gentiment concoctée par mon fils, Charles.  Cette boisson que Charles appelait "potion de santé", effet placebo ou pas m'aida vraiment tout au long de ma grossesse et à la naissance de Justine.

     

    6.  Lola

     

                 Il est regrettable et je le regrettai que cette potion n'ait en revanche aucun effet de jouvence, ni effet d'oubli.

    Je vis un jour débouler mon cher Vladimir dans un état, mon frère, j'ose à peine t'en parler.  Il me fallut jouer toutes les cartes de la douceur et de la tendresse dont je fus capable pour ramener à ce pauvre homme un semblant de joie de vivre.

     

    6.  Lola

     

                 C'était la Sonia, l'épouse de Vladimir, qui lui avait fait toute une scène à mon sujet, le jour de son anniversaire.  Pauvre homme!  Mon pauvre amour, décidément, cette Sonia me décevait beaucoup.  Au lieu de profiter de sa chance d'aimer un homme si généreux que mon Vlad', si investi pour sa famille, si fidèle à ses engagements, elle le dénigrait et lui faisait du mal.  Quelle ingrate, quand même!

     

    6.  Lola

    6.  Lola

     

              Rasséréné par mes bons soins et tout l'amour que je lui porte, Vlad' roucoula, entre deux baisers, qu'un quatrième enfant de moi serait pour lui une bénédiction.

     

    6.  Lola

     

               Sentant mes ovules se mettre à danser la "carioca", je me dus de calmer les ardeurs de mon vieil amant.  Avec toute la diplomatie qui est la mienne, je lui dis qu'il était beaucoup trop vieux à mon goût pour être père encore une fois.  J'ajoutai que pour autant, je ne l'aimais pas moins; bien au contraire.  Le voir vieillir à mes côtés me plaisait beaucoup; même si j'imaginais déjà la peine qui sera la mienne lorsque je le perdrai.  

     

    6.  Lola

     

                D'anniversaire, il fut encore question.  Et oui, le mien!  Il se passa entouré des miens, de ceux de mes enfants qui étaient en âge de manger du gâteau.  

     

    6.  Lola

     

                  Je ne fus pas longue à trouver le vœu à formuler:

     

    6.  Lola

     

               "Que ce fichu robinet qui fuit dans mon dos se répare tout seul..." 1,2,3... et j'ai soufflé les bougies.

     

    6.  Lola

     

                      Et tadam!  Je devins une femme que la crise de la quarantaine guettait mais heureuse, toujours aussi heureuse!  

     

    6.  Lola

     

                            Ouiep, même si, saperlipopette!,  mon vœu n'avait pas fonctionné!  Le satané robinet fuyait toujours! 

                                  "Ne t'inquiète pas", rit ma fille, "si papa vient ce soir, il va te réparer ton robinet, maman, n'est-ce pas, Charles?"

     

    6.  Lola

     

                         Ben voyons...  Elle avait déjà vu Vlad' une clé à molette en main, elle, ma fille?  Moi, non. Petite chanceuse, petite menteuse ou petite optimiste, je n'ai toujours pas choisi lequel de ces adjectifs pouvait le mieux coller à la déclaration de la demoiselle de mon cœur.    

                              De toute façon, lorsque Vlad arriva, j'avais une toute autre idée de ce que nous pourrions faire ensemble. 

     

    6.  Lola

     

                         D'anniversaire, il allait encore en être question: ma petite Justine, mon dernier petit bébé allait devenir une jolie petite nana, à son tour.  Je passai de longues heures à la chouchouter, sachant que le prochain bébé que je tiendrai dans mes bras, ne serait pas de moi.

     

    6.  Lola

    6.  Lola

     

                        Et le jour arriva!

     

    6.  Lola

     

                       Bénie des dieux, ma petite Justine l'est sans contestation possible.  Si Charles est génial et Cécile très attirée par l'art pictural, ma petite dernière doit avoir hérité d'une part de toi, mon frère et passe son temps le violon accroché à l'épaule.

     

    6.  Lola

     

                       Mon frère, j'ose espérer que cette fois, tu ne resteras plus aussi longtemps sans me donner de tes nouvelles et que celles-ci seront plus étoffées que ne l'était ton courrier précédent.

                            Je t'embrasse très fort, mon cher Romuald.

                           Et embrasse, s'il te plaît, très fort pour moi, mes neveux.  Cela me ferait plaisir que tu leur parles de temps à autre de leur tata Lola.

                               A très vite,

     

    Lola

    6.  Lola


    10 commentaires
  •        

     

             Romuald,

     

             Ta dernière lettre m'a plongée dans un profond désarroi.

     

    7.  Lola

     

                 Mon frère, plutôt que d'attendre et si tu la cherchais, ton Ève?  

              Si je peux comprendre, Romuald, que cette femme t'ait quitté -  Oui, tu avoueras que tu n'es pas quelqu'un de très facile à vivre, j'en sais quelque chose...  - je n'imagine pas les raisons qui auraient pu lui faire abandonner ses enfants.  Cela n'a pas de sens, voyons, pas dans le contexte qui était le vôtre.  Interroge tes amies, signale sa disparition, engage un détective privé...  Pourquoi n'as-tu pas déjà fait tout cela?  Cela me semble bien plus sensé que d'attendre pourtant.

                Plus je pense à tout ce que rate Ève, plus il est évident pour moi qu'il y a eu une raison "grave" et "urgente" à son départ, bien plus grave qu'une rumeur d'infidélité de son mari.

     

    7.  Lola

    7.  Lola

     

            Comme je le dis toujours à mes enfants:

            "Ne vous fiez pas aux apparences, ne vous contentez pas de ce que l'on vous raconte, les enfants, allez toujours au-delà."

     

    7.  Lola

     

              Hier, nous avons fêté l'anniversaire de mon fils aîné, Charles.  

     

    7.  Lola

    7.  Lola

    7.  Lola

    7.  Lola 

     

                Mais que je suis fière de mon fils!

     

    7.  Lola

     

               J'espère que pour l'anniversaire de Cécile, ta femme sera revenue, mon frère.

                Je t'embrasse très fort, mon cher Romuald.

                 Prends soin de toi et des mes neveux.     

    Lola

    7.  Lola 

     

    P.S : La prochaine fois, essaie de ne pas oublier de me parler de mes neveux.  

     

    7.  Lola

     

     

    Re-P.S : Dès réception de la présente, vérifie malgré tout que par mégarde ou étourderie tu n'aies pas enterré ton épouse dans le jardin.  Si tel est le cas, déplace le corps... : conseil de Lola.

             Re - bisous.

     

    Lola 

    7.  Lola


    11 commentaires
  •  

     

                 Romuald,

           

                 Même si tu es malheureux, même si tu as perdu la femme que tu aimes, même si ta vie est difficile, même si ton existence ne correspond à celle dont tu rêvais, tu n'as pas à m'insulter.  J'ai droit à un minimum de respect, me semble-t-il.  

     

    8.  Lola

     

     

                   Si ces insultes sont la conséquence du fait que j'ai pu te blesser, je te demande pardon et te prie de m'en excuser.  Telle n'était pas mon intention.  J'espère que tu en feras de même sans quoi, cela me brise le cœur mais je te demanderai de ne plus m'écrire.  

     

    8.  Lola

     

           Je ne suis pas responsable de tes malheurs et je ne suis plus capable pour l'instant d'accepter de me faire insulter par qui que ce soit.  Je ne suis pas un punching-ball, figure-toi, et même si je n'en donne pas l'impression, moi aussi, je suis capable d'avoir des sentiments et moi aussi, parfois, je doute et je pleure.

     

    8.  Lola

     

              Le passage de Charles à l'adolescence ne s'est pas passé sans heurt.

     

    8.  Lola

     

              Charles, sans me consulter, a décidé de prendre un petit boulot d'ouvrier, le weekend.  Je ne l'ai pas bien pris du tout. 

     

    8.  Lola 

     

         Je m'occupe bien, seule, de la famille.  Même s'il fut un temps où j'ai dû priver Charles de certains jouets, aujourd'hui, il me semble qu'aucun de nous quatre ne manque de grand'chose. J'ai eu beau lui expliquer que pour moi, un adolescent n'a pas à travailler mais plutôt à vivre sa jeunesse, à profiter de passer du bon temps avec ses amis, de se concentrer sur ses études, Charles n'a rien voulu entendre.

     

    8.  Lola 

     

                Il s'est mis à prétendre qu'il n'avait pas d'amis de son âge, que d'ailleurs, ceux-ci ne l'intéressaient pas, que les études ne pouvaient lui procurer l'épanouissement personnel qu'il recherchait... L'épanouissement personnel!  non, mais oh!  L'épanouissement passe par l'ouverture au monde, aux autres par la culture, l'art et la connaissance.  L'école n'est peut-être pas le seul moyen d'obtenir tout ce savoir mais il reste malgré tout l'une des meilleures façons d'en acquérir les bases. Bien sûr, mon discours est resté lettre morte et l'ami Charles s'est contenté d'un :

                  "Tracôsse pôs, môman."

     

    8.  Lola

     

               "Ne te tracasse pas , maman!", il en a de bonnes, mon fils!  Evidemment que je m'inquiète pour lui!  Sa première paye du week-end est passée dans l'achat de graines.  Monsieur Charles aura encore moins de temps pour les filles, les amis, les études et les fêtes s'il a en plus un potager à s'occuper.  Quelle tristesse, toute cette jeunesse gâchée pour quelques épinards et des pâquerettes!

     

    8.  Lola

     

            J'ai fait part de mes inquiétudes à son père.  

     

    8.  Lola

     

            Effectivement, me fit remarquer Vladimir, la veille encore au parc où nous nous rendions pour une petite sortie en famille, en compagnie de Cassandra, Charles, s'il était entouré, ne l'était que de dames et non de jeunes filles de son âge.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

     

               Contrairement à mes filles qui, elles, ont des amis et complices de leur âge, Charles est plutôt solitaire, c'est un fait, et n'est pas très à l'aise en société.

     

    8.  Lola 

     

               Et Vladimir de conclure:

               "La vie n'est facile pour personne mais pour Charles, c'est encore plus compliqué, avec une mère comme toi, imagine!"

     

    8.  Lola

     

             Une mère comme moi!  Une mère comme moi?

     

    8.  Lola 

     

              J'avoue que cette petite tirade m'était un peu restée en travers de la gorge et que le jour où Vladimir faillit rôtir comme un poulet au milieu de ma cuisine, j'hésitai un quart de millième de seconde à le laisser se débrouiller seul.  

     

    8.  Lola

    8.  Lola

     

              Cet incendie, comme le précédent, me laissa un goût amer.  En effet, je n'avais pu que constater l'attitude lamentable - à nouveau - de Charles devant le danger.  Arrivé le premier sur les lieux, il avait bêtement paniqué en m'attendant.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

     

                 Mais que mes aïeux me viennent en aide!  Que deviendrait cette famille sans moi?  Quand je pense qu'on me fait reproche d'être trop dure, trop forte, trop fusionnelle, trop exigeante avec ma progéniture, de qui se moque-t-on?  Si je n'étais pas là, cette famille partirait à vau-l'eau, voilà la vérité.  Et c'est cette vérité, aujourd'hui, crois-moi, mon cher Romuald qui me fait tenir debout.

     

    8.  Lola

     

              Mais revenons à nos moutons, cette discussion avec Vladimir me permit de me remettre en question.  Je décidai de mettre un peu d'eau dans mon vin.  Charles méritait bien cela.  Ce n'était pas si grande offense de sa part de vouloir travailler et d'avoir pour passion les épinards et pâquerettes.  Cette ambiance lourde entre nous me pesait trop, je devais y remédier.

     

    8.  Lola

     

              Puisque Charles ne souhaitait pas aller au savoir le cœur léger et aussi concentré que je le souhaitais, je fis venir le savoir à nous, en installant un observatoire dans notre jardin.

     

    8.  Lola 

     

              Je dois ajouter que Vladimir et moi étions particulièrement heureux de cet achat qui nous transportait mieux que nous ne l'aurions imaginé au septième ciel. 

     

    8.  Lola

     

                Je ne me contentai pas de stimuler l'esprit de Charles.  Je décidai aussi, en signe de paix, de m'intéresser à sa passion et discrètement, j'aidai Charles au jardin.

     

    8.  Lola

     

               Cet acte héroïque et toute ma persévérance ne passèrent pas inaperçus.  

     

    8.  Lola

     

                   Notre réconciliation fut scellée par ces moments que j'aime, de partage et d'amour.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

    8.  Lola

    8.  Lola

     

                Pendant toute cette période, il y eut un rapprochement sensible, entre Cécile et Justine, mes deux filles.

     

    8.  Lola

     

              Même si leurs occupations étaient différentes et leurs amis aussi.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

    8.  Lola

    8.  Lola

    8.  Lola

     

             Il n'empêche qu'autour d'un livre, on se retrouve toujours, nous, les filles de la famille.  Cela, c'est bien vrai!

     

    8.  Lola

     

                Et quel bonheur de les entendre rire, toutes les deux!

     

    8.  Lola

     

            Et puis vint cette dernière soirée.  Cette dernière soirée où je demandai à Vladimir s'il pouvait rester le lendemain, jour de l'anniversaire de Cécile.  Je voulais, s'il le désirait aussi, qu'il assiste au goûter que je voulais organiser en l'honneur de notre fille.

     

    8.  Lola 

     

              Il accepta, le temps d'envoyer un petit message à sa femme, Sonia.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

     

              Le lendemain, j'étais si heureuse en préparant le gâteau pour Cécile.

     

    8.  Lola

     

            Je ne savais pas encore que la faucheuse profiterait de mon absence pour emmener l'homme de ma vie, le seul homme que je puisse aimer...  

     

    8.  Lola

    8.  Lola 

    8.  Lola

     

            On a beau se préparer, on a beau savoir que la fin est inéluctable... il n'empêche qu'au moment venu, c'est un morceau de vous qu'on vous arrache.  Et on reste amputé et miséreux.  On a l'impression que plus jamais les larmes ne pourront se tarir, que plus jamais la douleur ne pourra s'atténuer ou devenir tolérable.

     

    8.  Lola

    8.  Lola

     

                  Mais on serre les dents...

     

    8.  Lola 

     

                 ...parce que la vie continue, sans égard pour les disparus, le temps continue à filer implacablement, indifférent aux sanglots et à la souffrance.

     

    8.  Lola 

     

              Mais ne t'inquiète pas, mon frère.  

     

    8.  Lola

     

                   Après avoir exprimé mon chagrin à ma façon,

     

    8.  Lola

     

              ...  je sais déjà que je parviendrai à gravir cette montagne de douleur.

     

    8.  Lola 

     

                   Je le sais, parce que dans ma vie, j'ai un trésor très précieux, un trésor auquel je dois la femme que je suis devenue , un trésor qui mérite que je me batte, un trésor qui se prénomme Charles, Cécile et Justine.  C'est en mes enfants que je puise ma force.  Ils sont ma raison d'être, je  te l'avais déjà dit, je pense, et cela n'a pas changé.

     

    8.  Lola

     

                  Embrasse pour moi mes neveux, Estéban et Pierre.  Qu'ils sachent que je pense très fort et très souvent à eux.

     

     

    Lola

     

    8.  Lola

     


    15 commentaires
  •  

             Romuald,

     

             Si tu veux mon avis, je te le donne: je ne la sens pas du tout, ta petite blonde, Jeanne.

     

    9.  Lola

     

                   A bien y réfléchir, que je ne la sente pas du tout est peut-être le signe qu'elle te conviendrait parfaitement et que vous pouvez être heureux tous les deux, colocataires ou plus... si affinités.  Tu sais, Ève est partie pour des raisons que nous ignorons, passer le reste de ta vie à imaginer qu'elle revienne ne me semble pas une option acceptable car celle-ci te bloque et t'empêche de profiter de la vie; cela te ressemble si peu, mon frère.

                   La dernière fois que je t'écrivais, Vladimir venait de mourir, le jour de l'anniversaire de ma grande fille, Cécile.

     

    9.  Lola

     

             Le moins que je puisse dire c'est que Cécile n'était pas du tout d'accord avec le reflet que lui renvoyait le miroir.

                Si Charles, mon fils, sitôt arrivé à l'adolescence, avait décidé de se trouver un petit boulot et de gagner en autonomie, elle, ma fille, Cécile décida qu'il était l'heure de devenir celle qui se cachait derrière ses bourrelets.

     

    9.  Lola 

     

              Et elle ne manquait pas de détermination, Cécile, faisant fi des moqueries et railleries de ses frère et sœur qui s'en donnèrent à cœur joie, prenant pari qu'elle craquerait à première tentation.

     

    9.  Lola

     

                           Une belle complicité s'installa, d'ailleurs entre Charles et Justine alors que Cécile s'entraînait et que moi, j'étais trop occupée à sangloter.  

     

    9.  Lola

    9.  Lola

     

                  Les efforts de Cécile finirent par payer, je dirais grassement si j'osais.

     

    9.  Lola

     

                Débuta alors l'autre phase: la phase "il faut que je sache à tout prix si mon corps plait autant aux autres qu'à moi".  Si on m'avait demandé mon avis, j'aurais bien aimé échapper à ça!

            Premier essai, avec le premier venu: un pauvre hère mal rasé, à la mine patibulaire.

     

    9.  Lola

     

                  Second essai avec un Monsieur muscle sans hanche qui va par les chemins en singlet!

     

    9.  Lola 

     

              Celui-ci, clairement, semblait apprécier Cécile.  Et je le vis même trop souvent à mon goût traîner du côté de notre terrain, avec ses gros muscles et sa mine de benêt de la crèche.

     

    9.  Lola

     

                  Il était évident que monsieur plasticine plaisait également à Cécile qui sitôt que ce jeune homme sonnait à notre porte se transformait en fille.

     

    9.  Lola

     

                Je décidai qu'il était grand temps d'avoir une petite conversation sur les choses de la vie avec ma fille... devant une bonne petite salade..  

     

    9.  Lola 

     

                 Ouiep, voici le menu préféré de ma svelte fille.

     

    9.  Lola 

     

              A la voir préparer sa salade, on pourrait presque croire que c'est bon. 

     

    9.  Lola 

     

            Quelle chance est la mienne, mon frère, de pouvoir m'empiffrer et enchaîner les grossesses sans prendre un gramme et sans une minute de sport.

                Cette petit discussion sur "comment éviter que ne se produise le miracle de la vie et autres joyeusetés qui se nomment maladies sexuellement transmissibles et bobo au petit coeur" ne se déroula pas exactement comme je l'avais imaginé.  Non seulement Cécile en savait plus que moi sur le comment faire crac-crac mais elle conclut par un :

                "Tu sais, je ne suis pas encore prête à m'engager avec un garçon, tu devrais plutôt parler de tout ça avec Charles!"

     

    9.  Lola

     

                 Heink?

     

    9.  Lola 

     

             "Et oui, Charles, ton fiston, ton fils adoré...  N'as-tu pas quelque chose à dire à maman, Charles?"

                 Charles, poussé par la faim nous avait rejoint et réellement se décomposait sur sa chaise, sous l’œil taquin de Cécile et le mien médusé.

     

    9.  Lola

     

               "En fait, maman, j'aurais préféré attendre un peu avant de te parler de Zoé."

     

    9.  Lola

     

                En fait, j'aurais préféré aussi ...  Cécile s'en chargea.

     

    9.  Lola

     

               Charles l'avait rencontrée le jour où j'avais décidé d'écouter ton conseil, mon frère, et de sortir un peu.  J'avais emmené toute la famille à la bibliothèque.

     

    9.  Lola

    9.  Lola

     

                 C'était le jour où j'avais découvert que monsieur plasticine, lorsqu'il ne se promenait pas en singlet portait d'adorables boucles d'oreilles bleu clair.  Oooh misèèère!

     

    9.  Lola 

     

                  C'était le jour où cafardeuse, je m'isolais encore...

     

    9.  Lola

     

                  ...et que je réalisai que je ne serai plus jamais seule  même si Vladimir n'était plus là parce qu'il y avait plein de gens qui m'aimaient et qui me cherchaient lorsque je disparaissais et m'enfonçais dans ma solitude.  Je suis vraiment une femme chanceuse, mon frère.

     

    9.  Lola

     

             Ainsi donc, mon fils avait une amourette.  Je comprenais mieux pourquoi je me retrouvais seule à m'occuper du potager qu'il avait tant voulu.

     

    9.  Lola

     

     J'avais imaginé que comme les chiens et les chats que les enfants réclamaient à cor et à cris était venu le moment où c'était la maman qui devait en prendre soin, du chien, du chat,... du potager.  Pas du tout, Charles n'avait tout simplement plus le temps puisqu'il consacrait ce temps à cette Zoé.  

             Toute à ma joie, je serrai fort Charles contre moi et lui dis qu'il pouvait sans crainte inviter cette jeune fille à la maison.  Je me faisais une joie de rencontrer celle qui faisait battre le cœur de mon fils.

     

    9.  Lola 

     

               Dans la foulée, sans raison, je serrai fort Cécile contre moi.  Ah!  Quelle belle journée!

     

    9.  Lola

     

                Oui, quelle belle journée et le meilleur arriverait un peu plus tard, mais cela, je ne le savais pas encore.

               Me prenant au mot, Charles invita sans tarder sa belle à la maison.  Cette jeune fille me plut immédiatement, même si le premier regard qu'elle me jeta avait des allures de mépris mêlé à de la crainte.  Bah!  Je n'ignore rien des ragots qui courent sur mon compte.   C'est le risque lorsqu'on a, comme moi, l'envie d'éduquer et d'apporter au monde une vision différente de la vie.  Prêchez l'ouverture d'esprit et la tolérance, vous aurez toujours de braves conservateurs pour vous méjuger et lancer d'immondes rumeurs ne servant qu'à discréditer le message que vous portiez pourtant de si grand cœur, comme un fanion, fier et déterminé.  D'un sourire de moi, je calmai Cécile qui n'avait pas du tout apprécié l'attitude primaire de la demoiselle.  Allons, allons... pas de ça chez moi, nous  ne sommes pas des barbares!

     

    9.  Lola

     

                 Très vite, l'ambiance se décontracta même si Cécile prit son air mutin.  Elle est si jeune, ma fille, elle a encore tant de choses à apprendre!

     

    9.  Lola

     

              Décidément, l'ambiance était chaude entre cette demoiselle et mon fils.  Je reconnaissais bien là l'héritage de charmeur que Vladimir avait légué à notre Charles.

     

    9.  Lola

     

                Evidemment, j'acceptai que cette jeune fille dorme sous mon toit.

     

    9.  Lola 

     

     Pourquoi aurais-je refusé?  Surtout que cette décision fit débarquer, je te le donne dans le mille...  Vladimir!  Quel bonheur!  Je te l'avais dit que cette journée avait été fabuleuse!  C'est ainsi que j'appris que même mort, mon Vlad veillait sur nous et mieux, pouvait me rendre visite!  Au départ, mon cher Vlad était plutôt carrément en colère, rouge comme une tomate.

     

    9.  Lola

     

              Il se mit à vociférer et s'emporter : quelle mère étais-je de tolérer que la petite amie de mon fils partage son lit, alors que je la connaissais à peine?  Qu'allait penser de notre fils la communauté?

             Je faillis lui faire la même réponse qu'à ma fille, Cécile: Heink? mais je me devais de développer mon abasourdissement.

               "Voyons, Vlad' chéri, que veux-tu que les gens pensent de Charles?  Il est déjà le fils illégitime du grand Vladimir Gothic qui ne s'est pas contenté d'un seul fils illégitime avec son amante et lui a fait en plus deux autres filles, à sa maîtresse... chez laquelle il est mort, dis donc, ceci dit en passant: cerise sur le gâteau!...

     

    9.  Lola

     

                ...Fais-moi un bisou plutôt au lieu de rager comme un vieux lion!...

     

    9.  Lola

     

                ...Je suis si heureuse de te voir! ...

     

    9.  Lola

     

         ... J'ignorais dis donc que les fantômes pouvaient venir discuter avec les mortels et les embrasser... peux-tu faire autre chose?"

     

    9.  Lola 

     

            Il me démontra qu'effectivement, les fantômes pouvaient bien plus que discuter et se laisser embrasser par les mortels pour mon plus grand bonheur, hiii-haaaa!

     

    9.  Lola

     

                     Vladimir profita de son passage à la maison pour serrer contre son cœur sa grande fille, Cécile.

     

    9.  Lola 

     

                    Il donna quelques conseils à son fils aîné, Charles.

     

    9.  Lola

     

            Il embrassa également notre petite Justine, la félicitant au passage pour son attitude irréprochable aux côtés de ses adolescents de frère et sœur.

     

    9.  Lola

     

                   Il est vrai que notre petite Justine menait sa vie, tambour battant, seul maître à bord de son embarcation.

     

    9.  Lola 

     

                  S'il lui arrivait d'accepter que d'autres embarquent, c'était toujours à ses conditions et sous sa direction.

       

    9.  Lola   

    9.  Lola 

     

               Justine n'avait qu'une devise: être maître du jeu et de sa vie.  Elle ne se gênait jamais pour bousculer les autres et les amener à s'expliquer toujours sur les choix qu'ils posaient.

                  A sa soeur, elle demandait:

                  "Mais pourquoi tu ne cours qu'après les mecs qui ont de gros muscles?  Tu veux être protégée?  Protégée de qui?  Tu ne te sens pas capable de te défendre toute seule?  Tu as peur?"

     

    9.  Lola

     

                  A son frère, elle demandait:

                      "Pourquoi Zoé?  Qu'est-ce qu'elle a de plus que les autres?  Ça, tu ne sais pas le dire parce que toi, tu n'as jamais regardé les filles, tu ne peux pas comparer...tu ne vas quand même pas te marier avec la première venue?"

     

    9.  Lola 

                 

                      Justine passait de longs moments à me raconter qu'elle ne voulait pas une vie comme tout le monde, que toute sa vie c'était la musique, que je ne compte pas sur elle pour faire des baisers aux garçons - berk - et encore moins aux bébés qui sentaient mauvais - reberk. 

     

    9.  Lola

     

                   Je lui répondais :

                   "Tu as raison, ma fille."

                    Et je lui parlais de toi, mon cher Romuald: toi qui es si grand musicien et as rêvé ta vie sans attache et sans obligation, libre de voguer au rythme de tes envies.  Et je souriais aussi, un peu, parce que je sais que lorsque paraît La personne, il n'y a plus qu'un rythme qui compte, celui de l'amour que l'on porte à cette personne et on s'amarre à l'autre, c'est ainsi.  Ainsi sont faits les Lol.  Justine avait encore bien le temps de l'apprendre et surtout, je le lui souhaitais de le vivre parce qu'une vie sans amour, n'est pas une vie.

                    Peut-être l'adolescence lui apporterait déjà quelqu'un à aimer?  J'y pensais à préparant son gâteau d'anniversaire.

     

    9.  Lola

     

                  J'y pensais encore en attendant ma petite reine et voyant mes ados connecter à leur portable.

     

    9.  Lola

     

                Je me demande quel fut le vœu de ma petite dernière juste avant de souffler ses bougies?

    Un portable?

     

    9.  Lola

     

              Je n'eus pas trop le temps et le loisir d'approfondir la question.  La vie n'étant qu'un éternel recommencement, sitôt passée à l'âge ingrat de l'adolescence,...

     

    9.  Lola

     

             ...ma chère fille chaussa des baskets et suivit le même chemin que sa sœur: s'affiner, perdre des kilos et manger de la salade.  Adieu steak, gratin, chips et gâteau, le sport compta une nouvelle affiliée.   Qui l'eut cru?

     

    9.  Lola

     

              Bien évidemment, Justine n'aurait pas été Justine si elle s'était contentée d'un simple affinage de silhouette.  

     

    9.  Lola

     

                       Justine devint si fine que même son père s'en aperçut.

     

    9.  Lola

     

                Je dus faire preuve de toute ma diplomatie habituelle pour parvenir à le rassurer.

                "Ne t'inquiète plus, Vlad' chéri, je te promets de veiller à ce que notre fille ne perde pas un os dans l'aventure.  Je vais lui offrir une guitare.  Je suis certaine qu'elle en oubliera ce satané tapis roulant et au besoin, je demanderai à Cécile de lui présenter l'un de ses amis, bouillonnant d'hormones, cela pourrait la distraire."

     

    9.  Lola 

     

                        Dans un demi sourire crispé, Vladimir rugit à sa façon vieux lion que j'aime:

                         "Contente-toi de la guitare..."

     

    9.  Lola

     

                     Je le lui promis d'un baiser.  Que ne ferais-je pour mon homme?

     

    9.  Lola

     

                   Sur ce, je t'embrasse et te quitte, mon cher Romuald.  Il me tarde déjà d'avoir de tes nouvelles.  Embrasse fort Pierre et Estéban de ma part.

     

     Lola

    9.  Lola


    14 commentaires
  •  

     

            Mon cher frère,

     

           Te voilà devenu un pépé bien séduisant, dis-moi.  Il me semble que la nature, toujours est plus clémente envers les hommes que les femmes.  Moi-même, il y a quelques jours, j'ai versé dans le dernier âge et il est vrai que les rides et les cheveux blancs me vont moins bien qu'à toi.

     

    10.  Lola

     

            Mais tsss... n'allons pas si vite en besogne.  Avant que n'arrive cet instant fatidique, il y eut une autre fête.  Mon fils, Charles, devenait adulte.  Si Vladimir avait pris la peine de s'installer à table comme il se doit, mes demoiselles de mon cœur, Cécile et Justine, déjà contaminées par le monde ambiant et son "inconvenance" couraient et glandaient je ne sais où ni avec qui.

     

    10.  Lola

     

             Elles reparurent néanmoins, comme par magie, au moment de la dégustation du gâteau. 

     

    10.  Lola

     

           Vladimir l'avait un peu mauvaise, moi, je restais stoïque.

     

    10.  Lola 

     

           La jeunesse a ses raisons que la sagesse n'a que le choix d'accepter sans chercher à comprendre. J'étais déjà très heureuse que mes enfants rentrent tous les soirs et ne restent pas à traîner dans je ne sais quel tripot ... 

         Je savais d'expérience - eh oui, j'ai été jeune, rebelle et insouciante moi aussi - qu'il ne servait à rien d'exprimer son désaccord ou de questionner l'adolescente revenue de goguette.  Cela dit, je n'avais pas trop à me plaindre: mes filles sont et restent adorables et il me plait qu'elles profitent de leur jeunesse.  Que n'avais-je suffisamment reproché à mon fils son sérieux et son caractère casanier!

           Sitôt franchi le cap de l'âge jeune adulte, mon Charles se lança dans la carrière d'astronaute.

     

    10.  Lola

     

       J'avais tant voulu l'intéresser aux sciences et aux étoiles que je n'en fus pas surprise même si l'inquiétude malgré tout m'étreignait.

     

    10.  Lola 

     

                Je décidai de ne point partager avec lui mes inquiétudes.  Ma deuxième devise (la première étant : "Loin de nous la barbarie"!)  n'est-elle pas "toujours accompagner mes enfants quel que soit le chemin qu'ils empruntent"?  Aussi lorsque, au milieu de mon jardin, fleurit l'esquisse d'une fusée spatiale, je décidai de mettre à profit mon côté bricoleur et aidai mon fils à améliorer l'engin.  Deux cerveaux et quatre bras valent mieux qu'un seul et deux.

     

    10.  Lola

      

         Etre peintre reste une profession plus sûre que de monter dans des navettes spatiales et risquer de rencontrer des pirates de l'air ou des météorites en chemin.

           Peintre, c'est ma profession, tu le sais, mon cher Romuald.  C'était aussi, me confirma Cécile, l'ambition qu'elle poursuivait.

             J'avoue avoir quelques réticences quant à l'art de ma fille et son talent.  Comment dire?  Je trouve ses créations enfantines et hésite à lui en parler ou lui donner quelques leçons de technique.  Je ne voudrais pas la décourager non plus.  Mais bon, appelons un chat un chat, pour l'instant, à part des croûtes, ma fille ne peint que des croûtes.  C'est compliqué dans ces circonstances de "soutenir, soutenir"... (ma deuxième devise), mais bon, je tiens bon.

     

    10.  Lola

     

           Justine, elle, se cherche. 

     

    10.  Lola

     

          Ses coupes de cheveux se succèdent et il est évident que les garçons qu'elle tient toujours à distance, ne l'intéressent pas autant que sa sœur.  

     

    10.  Lola

     

              Il n'y a guère que John, son ami de toujours et son complice de malice qui soit autorisé à pénétrer son espace vital.  

     

    10.  Lola 

     

             Justine veut devenir une illustre compositrice et parcourir le monde.  Elle s'est essayée au violon.  Oh quelle misère...  C'est ingrat, le violon, quand même!

     

    10.  Lola

     

               La guitare semble plus adaptée à sa sensibilité, dirais-je.

     

    10.  Lola

     

                 Ce fut mon fils, Charles, qui s'occupa de me préparer mon gâteau d'anniversaire.  

     

    10.  Lola

     

            J'eus l'immense plaisir de découvrir (après avoir piqué un peu du nez - j'ai des journées vraiment harassantes) que mes deux filles étaient présentes elles aussi à cet événement.

     

    10.  Lola 

     

               Ainsi donc, je devins une vieille dame.

     

    10.  Lola

     

                   Je reçus de ma fille aînée le plus beau des cadeaux: une peinture à mon image, me dit-elle.  J'en fus émue, bouleversée; ce tableau se passe de tout commentaire tant il est à l'image de tout ce que j'ai toujours rêvé d'être.

     

    10.  Lola

     

                Sur ces quelques nouvelles de nous, je t'embrasse, mon frère.  

             Mes plus douces pensées à tes fils, Estéban et Pierre.

     

     

    Lola 

    10.  Lola

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique