• Jade

    Jade Jade Jade

    Jade

    ***

    Jade

    Jade

    ***

    Jade

  •  

     

               La grande nouvelle m'est parvenue!  Je suis désignée héritière, moi, Jade, troisième du nom.  

     

    3.1.  Jade

     

            Je voudrais remercier ma grand-mère, première du nom, Lola Lol...

     

    3.1.  Jade

     

                et ma mère, deuxième du nom, Justine, même si celle-là apprit tout récemment à ses dépens qu'il n'est pas bon de vouloir contraindre une enfant si douce et si docile que moi à travailler plus que ses envies ne la poussent.

     

    3.1.  Jade

     

                        Que cela lui serve de leçon à ma maman d'amour que j'aime!  

     

    3.1.  Jade

     

                  Il n'est pas bon de contrarier l'héritière des Lol.  La force est avec moi et l'univers et ses habitants m'obéissent.  Dès que cette évidence m'apparut, je nommai sans tarder Lee Harvey, Lord.

     

    3.1.  Jade

     

        Avec un prénom comme le sien, je redoutais en effet, qu'un complot ne le fasse tomber si d'aventure je disparaissais un matin dans d'atroces souffrances ou sous un tir croisé.  Son titre le protégerait peut-être... Oui, parce que, sais-tu, dès l'annonce de ma nomination, déjà! on s'en prenait à mes proches conseillers. 

     

    3.1.  Jade

     

               Rodrigue, l'un de mes poteaux de maternelle, avait pssiiit disparu, comme ça, du jour au lendemain, rayé de notre liste d'amis, le gamin!  C'était Théo, mon autre poteau de maternelle qui m'en avait avertie le soir même.  Ces deux-là, je les aimais autant que mes culottes mickey, le choc fut rude.  Je convoquai de toute urgence Polo, le nouveau chef de ma milice privée et lui sommai de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires afin de protéger mon bras droit, Théo et le cas échéant trouver Rodrigue. 

                 

    3.1.  Jade

     

                 Ralala, saleté de journée quand j'y pense!  Je l'avais vraiment-vraiment mauvaise, ce jour-là!

     

    3.1.  Jade

     

                  Etre héritière et chef d'une meute, ça veut dire présider à tous les événements de la vie en communauté.  Je fus donc présidente d'honneur à l'anniversaire de tonton David, le mari de la sœur de maman, Cécile (oui, je sais t'es tout perdu mais il va falloir que tu étudies un peu l'arbre généalogique de ma famille, ce sera plus simple, je te le mettrai en copie) 

     

    3.1.  Jade

     

                Puis vint la cérémonie d'anniversaire de tata Cécile où je fis sensation!  

                     "Mais princesse, quelle allure!  Vous êtes absolument renversante!" 

     

    3.1.  Jade

     

                 "Il était important, ma chère Tata, en ce jour qui est le vôtre, que mon aura resplendisse sur votre maison", dis-je simplement.

                    Infiniment heureuse, elle me serra très fort contre elle, stoppa toutes les festivités et tint absolument à peindre mon portrait.  

     

    3.1.  Jade

     

        Mais ciel et diantre, comme dirait Théo, que je la comprenais!

     

    3.1.  Jade

     

                   Si seulement Mamie avait été là, elle aurait pu admirer les progrès de sa fille.  Je me promis de lui en faire rapport dès que possible.

                    Bref, je parlais de l'anniv' de tata:

     

    3.1.  Jade

     

             Elle reste magnifique, ma tata; même avec ses cheveux gris et ses rides.  Cela doit être le bonheur.

     

    3.1.  Jade

     

         Maman a raison, c'est tonton qui rend tata belle.  Moi aussi, un jour, je rencontrerai une personne qui me rendra belle (même si au naturel, je suis quand même déjà splendide).

     

    3.1.  Jade

     

           Et moi aussi, un jour, je ferai la sieste avant mon mariage et sauterai de joie quelques minutes plus tard lorsque mon mari passera l'anneau à mon doigt, comme le fit Charlotte, ma cousine, fille de David et Cécile (je te renvoie encore à mon arbre généalogique).

     

    3.1.  Jade

    3.1.  Jade

     

                 Il y eut aussi l'anniversaire des jumeaux de mon tonton Charles, Adeline et Louis...

     

    3.1.  Jade

    3.1.  Jade

     

                ... l'anniversaire de ma sœur, Estelle,...

     

    3.1.  Jade

    3.1.  Jade

     

                ... et enfin, l'anniversaire de mon vieux père.

     

    3.1.  Jade

     

                   Je suis vraiment "overbookée" avec toutes ces cérémonies et leurs conséquences. 

     

    3.1.  Jade

    3.1.  Jade

    3.1.  Jade

     

                   Ouiep, je suis exténuée quand vient la fin de la journée.

     

    3.1.  Jade

     

                   Même une partie de mon entraînement piscine se passe au téléphone depuis que je suis devenue le leader de mon groupe, la chef des Lol.

     

    3.1.  Jade

     

                    Pour mon anniversaire, j'ai chargé mon bras gauche d'inviter tout le monde :

                    "Tu dois me filer un coup de main.  Invite-les tous et passe chez Théo aussi.  Je commence à m'inquiéter, cela fait deux heures qu'il ne m'a pas envoyé de S.MS. m'informant qu'il était toujours en vie."

     

    3.1.  Jade

     

               "Eh mais ça va me prendre des heures... Qui veillera sur vous, votre enchanteresse?  S'il vous arrivait quelque chose, pour sûr, mon cœur de battre s'arrêterait.  Sans vous, ma vie serait un désert aride sans but ni chemin..." 

     

    3.1.  Jade

     

                   "Ne t'inquiète donc pas ainsi, Polo.  Je veille sur moi. Allez zou!"

                   

    3.1.  Jade

     

                     En revanche, le soir venu, je me suis déplacée en personne chez ma sœur Estelle pour l'inviter à mon anniv'.

     

    3.1.  Jade

     

               Elle me manque un peu depuis qu'elle a décidé de quitter la maison pour "vivre selon ses principes dans le dénuement et le manque de confort".

     

    3.1.  Jade

     

                 J'ai de gros doutes quant au prétendu bonheur de ma sœur de vivre en harmonie avec la nature et l'univers, je dois l'avouer.

     

    3.1.  Jade

     

                Mais je penserai à cela après-demain.  Ce soir, dodo et demain, je prends presque un mètre.  Ça se prépare une telle croissance!

     

    3.1.  Jade

     

                   A ciao, camarade de galère légacienne.

     

     

    Jade

     

    3.1.  Jade

     

     

    PS : Message de ma grand-mère à ton grand-père : Oyez oyez! et lisez:

     

    "Moi, Lola Lol, première du nom, désigne François Lol, fils de Pierre Lol et petit-fils de Romuald Lol,  héritier des Lol à Oasis Springs.  

    Longue vie - fertile et riche - au nouvel héritier!

    Bien à toi, mon cher frère,

     

    Lola.

    3.1.  Jade

     

    ________________

    Les autres Lol à Willow

     

     

    _______________________ 

     

    Récapitulatif :  

     

    3.1.  Jade


    20 commentaires
  •  

                   Cher camarade de galère légacienne, cher cousin éloigné, cher François,

                  Essai : j'ai décidé de structurer ma lettre, aujourd'hui.

                 1.  Mise en bouche de mon récit

                    Attention les yeux!        

                 Un...

     

    3.2.  Jade 

     

            Deux...

     

    3.2.  Jade

     

            Trois...

     

    3.2.  Jade

     

             Quatre...

     

    3.2.  Jade

    3.2.  Jade

     

               Et quatre et demi : voilà venue la fière héritière, Jade, troisième du nom : évolution adolescente, tenue de tous les jours!   

                

    3.2.  Jade 

     

                  Franchement, je me kiffe.

     

    3.2.  Jade 

     

                  Mes bras gauche et droit ont grandi, eux aussi, en même temps que moi ou presque.  Théo a abandonné son bonnet au profit de superbes chaussettes roses et Polo... bah, Polo, quoi.

     

    3.2.  Jade

     

                    De bras gauche et droit, il est surtout question de bras cassés, là.  J'ai décidé de me prendre en main, seule et travaille ma self-defense et ma rapidité aussi souvent que je le peux.  J'ai en effet de gros doutes sur la capacité de ses petits gars à assurer ma sécurité.

                

    3.2.  Jade

     

                            Et limite, d'ailleurs, qu'ils me soient complètement dévoués.  Je les soupçonne d'être de mèche avec Mamie.  Je suis presque certaine que ce sont eux qui m'ont vendue et ont raconté qu'il y avait comme un relâchement dans mes études.  Je n'aime pas étudier, ce n'est un secret pour personne.

     

    3.2.  Jade 

     

                Jusque là, mes notes n'en pâtissaient pas et de toute façon, j'avais décidé de me rattraper.  Meuh non, l'histoire est parvenue aux oreilles de Mamie et j'ai eu beau jouer du :

                              "Attends, je réfléchis...  aussi nulle que ça, t'es sûre?  Deux zéros en math, vraiment?"

     

    3.2.  Jade

     

                  Rien n'y a fait : non pas un mais deux profs particuliers, ils ont engagé pour me punir m'aider.  Bon, il y en a un, il est plutôt agréable à regarder autant par devant que par derrière...

     

    3.2.  Jade

     

                  et l'autre, bah l'autre, quoi.

     

    3.2.  Jade

     

                     Je les ai prévenus, tous les deux:

                   "On ne force pas, ce serait abusé de risquer une méningite."

                                       

    3.2.  Jade

                    

                       2. Ma famille

     

                      Train-train habituel:

                      Anniversaire de ma mère, Justine...

     

    3.2.  Jade

     

                            qui, malgré son cœur fatigué, est toujours autant en amour de mon père.

     

    3.2.  Jade

     

                               Je te rassure de suite, les vieux croûtons de ma famille vont très bien!  Ils sont même partis en virée randonnée le week-end dernier.  Alors, c'est-i' pas mignon, ce troisième âge réuni, causant du bon vieux temps?

     

    3.2.  Jade

     

                                  Bon, il n'y a que la Zoé, la femme du frère de maman qui n'a pu résister à la tentation du gâteau et qui a payé de sa vie d'avoir cédé à la gourmandise.  

     

    3.2.  Jade 

     

              Pourtant qu'est-ce qu'on s'en était mis derrière la cravate, peu à avant au mariage de Louis (je te renvoie à mon arbre généalogique : le fils jumeau de tonton Charles + Zoé = Louis)

     

    3.2.  Jade

     

               Les mariages, ça m'embête pas mal, maintenant.

     

    3.2.  Jade 

     

              Quand tu en as vu un, tu les as tous vus; sauf peut-être celui de ma sœur, Estelle, parce que celui-là, c'est quand même un miracle qu'il ait eu lieu.

     

    3.2.  Jade 

     

                   Je te raconte vite fait: elle rencontre un gars.  Il lui plait, il succombe à sa danse de la dinde.  

     

    3.2.  Jade 

     

                   Elle me le présente.  Je n'en étais pas fan, mais bon, ce n'est pas moi qui devais en manger, hein...

     

    3.2.  Jade 

     

                     Maman, elle, l'adore mais maman, elle, elle adore tout le monde.

     

    3.2.  Jade 

     

                     Et paf: il crame, dis donc:

     

    3.2.  Jade

     

                    'pas de bol, mauvaises ondes...! surtout qu'Estelle découvre qu'elle était enceinte de lui.  

     

    3.2.  Jade

     

            Le sort s'acharne, quoi.  Moi, je me fais tout miel, je compatis, je l'épaule dès que l'occasion m'est offerte, ...

     

    3.2.  Jade 

     

                   ...je l'accompagne même à la clinique pour l'accouchement (bon d'accord, je suis arrivée après mais bon, l'idée était là, hein)

     

    3.2.  Jade 

     

                  Bref, je ne vois pas comment une fille des cavernes comme elle, avec un mioche à charge, mère célibataire donc, va pouvoir re-pêcho...  Une souris pour le chat, voilà, ce que je me disais, qu'elle était!  Et bien, c'est là qu'arrive le miracle!  Poil de carotte passait par là.

     

    3.2.  Jade 

     

           Et lui, j'avoue, je l'aime bien: il a p't-êt' une chance de ne pas finir cramer.  Il n'empêche, il y a de l'ambiance à la maison d'Estelle: avec le fantôme du macramé et le poil de carotte.

     

    3.2.  Jade 

    3.2.  Jade

     

                Quand je m'ennuie, j'aime bien y aller faire un tour puis 'y a des mioches partout, là.

     

    3.2.  Jade

     

                    Bah, oui, tu vis comme dans les cavernes ou pas: pas de capuchon, pas de pillule: on fait crac-crac à la dure chez ma soeur!  Je pense que ma sœur rêve de repeupler la prochaine planète avec sa progéniture qui se fera un plaisir de la démolir.  Il y a des idéalismes qui me laissent quand même su' le cul ou alors, ma sœur est dans le trip du "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"...  Il n'empêche que je suis vraiment très heureuse de voir Estelle si épanouie dans sa seconde nouvelle vie de femme amoureuse.

     

    3.2.  Jade

     

                      Il y a des jours vraiment bénis à vivre; celui du jour du mariage d'Estelle l'était.  

     

    3.2.  Jade

                     

                             3. C'est parfois vraiment trop pas ça d'être l'héritière

     

                      Ne perdant jamais de vue quel est le but ultime du rôle que je dois jouer dans cette famille, je partis à la chasse à l'amoureux.  Hé!  Je suis jeune et canon, je voulais en profiter un peu quand même.  Bref, je te fais un résumé de ma chasse à l'étalon.

                  a.  L'inconnu du parc

                   Alors qu'avec mes bras cassés, je traîne au parc, mon radar-beau-gars se met à biper.

     

    3.2.  Jade

     

                       Mais voilà que le Polo se met à jouer des muscles et explique au petit gars trop mignon qui me fait des papillons dans le ventre que je suis la petite-fille de Lola Lol, qu'il me doit le respect et se met à le questionner sur sa famille, son compte en banque, ses aspirations...

     

    3.2.  Jade 

    3.2.  Jade

     

                      Roooh, c'teuh honte: t'as craqué ton slip, Polo, ou quoi? 

     

    3.2.  Jade 

     

                         Et là, ça part en vrille:

                         "Tu n'es pas bien là de vouloir casser mon coup.  Tu ne vois pas que j'ai un ticket, ho hé!  Il y a le moment où tu dois dégager, tu vois."

     

    3.2.  Jade

     

                     "Mais votre éminence, je veille à votre sécurité.  Nous ne le connaissons ni d’Ève ni d'Adam, ce manant!  Ne m'en veuillez pas mais, vous êtes complètement hystérique, je dois..."

                            "T'en vouloir pour...?"

                            Je n'ai pas le temps de finir ma phrase.  Paf!

     

    3.2.  Jade 

     

                            Inutile que je te précise que le beau gars n'a pas demandé son reste et s'est sauvé en courant.  Grave la seum, j'avais.  Quand je suis rentrée, je me suis vengée sur Polo.

     

    3.2.  Jade

     

                                 Bon après, je m'en suis un peu voulue.  Il n'est pas méchant, Polo, ça ne partait pas d'une mauvais intention.  Il a juste pété un câble, je ne dois pas être trop exigeante avec lui parce que bon... Polo, quoi.

     

                         b. Drague en discothèqu'-ah-ah-ah!

                         Je me suis lavée les dents, mis ma crème pour le corps et hop là: vendredi, c'est parti mon kiki.  

     

    3.2.  Jade

     

                           J'étais chaude comme la braise.

     

    3.2.  Jade

     

              Heureuse et libre, je me mets à danser comme si plus rien n'existait, comme si la vie n'était plus que rires et chants, comme si la fin n'existait plus, comme si j'étais immortelle et ceux que j'aime aussi.

     

    3.2.  Jade

     

                      Et là, petite pirouette, je me retourne et que vois-je?  Je suis au bout de ma vie: un truc de ouf.  Le Polo, en tenue de camouflage me zieute ...

                         

    3.2.  Jade

     

                     Inutile de t'expliquer que cette rencontre met un terme à ma nuit de folie.  Je remercie le gamin de m'avoir gâché ma vie, une fois de plus,...

     

    3.2.  Jade 

     

                     et je nous rentre, ma braise et moi, à la maison.

     

    3.2.  Jade

                      

                         Ce n'est pas gagné, c'tte histoire d'amoureux.  Heureusement, lorsque je passe la porte de la maison, l'homme de ma vie m'attend: mon papa.

     

    3.2.  Jade 

     

               Discret et doux, il veille toujours sur moi, mon père.  C'est un homme comme lui qu'il me faut.  Il n'a pas besoin de me faire des grands discours, mon papa.  Il suffit qu'il me serre contre lui et tout s'envole, je redeviens légère comme une plume, gaie comme un pinson.  Mon papa, c'est ma bulle et ses bras mon cocon.  Qu'est-ce que j'en ai de la chance!

     

    3.2.  Jade

     

                            4. Conclusion:

                             Comme je l'expliquais à mes profs: je suis au point mort dans ma vie personnelle, que je m'améliore en math n'y change rien et je me demande ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie de jeune adulte. Bosser?  J'ai de gros doutes, j'ai comme l'impression que je ne suis pas née avec cette option-là; je suis vachement plus douée pour buller, moi, au bord d'une piscine.  Ça existe, ça, bulleuse professionnelle au bord de la piscine, dis?  Mes profs, eux, ont l'air d'en douter, même si ça les amuse de l'imaginer...

     

    3.2.  Jade

     

                       Gros bécots, compagnon de galère légacienne,

     

    Jade 

     

     

    3.2.  Jade

     

    PS : Message de ma grand-mère, Lola, à ton grand-père, Romuald, je cite:

            "Mon cher frère, 

              En ces moments douloureux, mes meilleures pensées t'accompagnent, je te serre et t'embrasse.  Il ne m'est qu'une certitude, tu sauras surmonter cette injuste éternité et en ta compagnie, les Lol d'Oasis ne peuvent être mieux aimés, épaulés et pleurés.

                Tendresse,

                Lola"

    3.2.  Jade

     

    -------------------------------------------

     

     

    Récapitulatif :

     

    3.2.  Jade

     

     

     Des nouvelles des autres Lol:

    1- A travers ces quelques pages du journal d'Adeline (fille de Charles et Zoé, jumelle de Louis)

     

     

     

    2 Le magazine de Willow

     

     

     

     (à suivre..)

     


    13 commentaires
  •  

                  Cher camarade de galère légacienne, cher cousin éloigné, cher François, 

                  I.  Mise en bouche de mon récit 

                   Attention, les yeux : cette lettre marque le tournant que prend ma vie!  

     

    3.3. Jade

     

                 II.  Moment geignard : "Je déplore" 

                1. Avant tout, il me faut déplorer :

               * La disparition des fantômes suivants :

                      • Mon grand-père, Vladimir Gothic

                      • Zoé, l'épouse de Charles, le fils aîné de ma chère grand-mère Lola.

                     •  Le premier amoureux de ma sœur et père de sa première fille.

                 * La disparition de l'un de mes professeurs particuliers.

                 * La disparition de mon ami et bras gauche, Polo.

             Zou, disparus, évaporés, atomisés et c'est comme si j'étais la seule à m'en souvenir.  Y a-t-il une malédiction qui pèse sur ma ville?  Je m'interroge... D'ailleurs, toi qui me lis, t'en souviens-tu?  Vois-tu de qui je parle?

     

    3.3. Jade 

     

                   2.  Je déplore autant les fêtes d'anniversaire et de mariage auxquelles je ne suis pas conviée...

     

    3.3. Jade

    3.3. Jade 

     

                   ...que celles qui sont nulles et ringardes et auxquelles j'assiste.

     

    3.3. Jade 

     

                             3. Tu dirais que vraiment un nuage nauséabond et noir s'est abattu sur la famille car je déplore également:

                     *le décès de Charles, mon oncle.

     

    3.3. Jade

     

                   *le décès de David, mon oncle. (bah ouiais, apparemment, il ne faisait pas bon être mon oncle sur ce coup-là)

     

    3.3. Jade

     

                     *et l'affligeant et terrible décès de mon père.

     

    3.3. Jade

     

                             La nuit où mon père est mort, j'ai perdu l'homme de ma vie parce que mon papa, c'est la seule personne qui m'aimait comme j'étais, qui ne me demandait jamais d'améliorer ceci ou cela, ne me faisait jamais de reproche sur mon comportement, qui m'attendait toujours en souriant lorsque je rentrais tard.  Ses bras, c'était ma bulle d'oxygène, mon cocon.  Il me manque terriblement.

     

    3.3. Jade

     

                  Maintenant, il n'est plus là.  The show must go on mais ce n'est plus pareil sans lui, ce ne sera plus jamais pareil.  Voilà, c'est dit et n'en parlons plus: chapitre clos.

     

                    3. Tssshuuuu tsssshhhuuu : train-train quotidien d'une héritière pas si ordinaire que ça 

                    L'accueil des bébés Lol dans les foyers.

     

    3.3. Jade

    3.3. Jade 

    3.3. Jade

     

             Rien que chez ma sœur, Estelle, ils en sont à quatre filles, dis donc.

     

    3.3. Jade 

     

            Quand je l'aperçois, Estelle, pas enceinte, ça me fait tout bizarre, j'ai l'impression qu'elle me fait une blague.

             "Pas de polichinelle en commande?  What the fuck? 'Z avez stoppé l'élevage, toi et ton poil de carotte ou kwa?"

     

    3.3. Jade

     

                    Aaah, ben non... OK, je me disais aussi... pourquoi s'arrêter en si bon chemin?!

     

    3.3. Jade 

                 

               Il y a aussi les appels d'urgence.

               "Le bébé qui est dans le ventre de maman a contaminé papa?  T'es sûr que c'est un alien qui dévorera tout sur son passage dès qu'il aura sorti le nez...? Et bien, je ne regrette pas d'avoir tout lâché pour voir ça, mon ami!  Il est prévu qu'il naisse vers quelle heure, ce vorace extra-terrestre?"

     

    3.3. Jade

     

                        "Mais bien sûr, chou, que je te crois, je vais aller voir ton papa pour mesurer l'ampleur de la contamination..."

                          Ouch, la migraine, là...  Un petit verre?

     

    3.3. Jade

     

                       Ah oui, quand même... 'l était pas en bon état, le Maxence qui se met m'expliquer que je n'aurais pas dû venir, qu'il est contagieux, qu'il est mourant... 

     

    3.3. Jade 

     

                  Ralala, les hommes: un petit rhume, deux ou trois petits boutons et c'est la fin du monde. 

     

    3.3. Jade 

     

                   "Allez, cousin, prends ce petit breuvage... ça ira beaucoup mieux après."

     

    3.3. Jade

     

                       "Ah ben oui, tu vas mieux....  Quelle surprise."

     

    3.3. Jade

     

                            "... Non, ça ne s'appelle pas un miracle; ça s'appelle déduction, action, réaction... Je t'en prie, avec plaisir, je suis là pour ça... et bise à ton fils."

     

    3.3. Jade 

     

           4. Le genre de conversations dont je me passerais volontiers.

                "Et bien maman, tu pleures?  C'est papa, hein?  Il te manque trop?"

     

    3.3. Jade

     

                "Oui, il y a de ça... mais il y a aussi que je m'inquiète pour toi, mon ange."             

     

    3.3. Jade

     

                      "Pour moi?  Mais maman, il ne faut pas t’inquiéter.  Je suis en bonne santé, je prends soin de moi..." 

     

    3.3. Jade

    3.3. Jade 

     

                      "... Puis, tu sais, Théo a trouvé un remplaçant pour Polo.  Il est musclé comme il faut, le gars, il saura me protéger."

     

    3.3. Jade

     

                  "Polo?  Il y a eu un Polo dans ta vie? et maintenant, t'as déjà un autre amoureux?  Oooh, ça, c'est une sacrée bonne nouvelle.  Tout n'est pas perdu alors..."

     

    3.3. Jade

     

                   "Maman, arrêteuh! Polo n'a jamais été mon amoureux et ce gars-là ne le sera pas non plus!  Ma vie amoureuse est un désert désertique, un vide dans le vide du vide...  Rien, nada! Sinon, tu penses bien: je t'en aurais parlé et j'aurais demandé son avis à papa." 

                          "Rolala, c'est la cata', je m'en doutais."

     

    3.3. Jade 

     

                      "Les gens ont raison, ma chérie: comment tu veux attirer un gars avec un nez comme le tien?  Puis une héritière avec un poil dans la main, qui ne pense qu'à buller, qui parle trop cash aux gens, qui se promène avec des gardes du corps... forcément, ça ne met pas en confiance.  Avoue...!                     

                        "J'avoue..."

     

    3.3. Jade

     

                       "Mais une bonne femme capable de marcher sur l'eau est capable de tout, non?!..."

     

    3.3. Jade

     

                 5. Conclusion

                   Comme je le disais au Blondin, mon prof particulier :

                   Euh, oui, j'ai un nez un peu hors norme.  Et alors?  Ma mère et ma sœur ont le même et ça ne les a pas empêchées de fonder famille.

     

    3.3. Jade 

     

                 Euh, oui, j'aime bien buller et alors?  Personne n'est capable de bosser heure vingt-quatre sans être tendu, très tendu!  Il faut savoir mettre du fun dans sa vie.

                  Euh oui, je suis un peu cash mais sympa quand même.  

                Euh oui, j'ai toujours eu des gardes du corps.  Et alors?  Ce sont surtout des amis.  Ce n'est pas de ma faute si je suis douée en amitié quand même et puis Théo s'inquiète tellement pour moi.

     

    3.3. Jade

     

                  6. Conclusion de la conclusion: tournant de ma vie. 

                    J'ai dit adieu à l'école et au blondin, l'ai remercié pour mon A final. 

     

    3.3. Jade

     

                           Je me suis préparée un petit mojito.

     

    3.3. Jade

     

                   Et yolo, quoi! fièvre et boutons ou pas...

     

    3.3. Jade

     

                  Je pense que c'est à ce moment, entre deux bouchées de gâteau, que j'ai pris ma décision quant à mon avenir professionnel.

     

    3.3. Jade

     

                                Après un :

                          "A la santé des Lol, les p'tits gars!  Vive moi!  Longue vie à l'héritière!"

     

    3.3. Jade

     

                          J'ai pris mes deux premières décisions d'adulte responsable:

                          Petit changement de look: waaoouh, je reste vachement bonnasse.

                           Et un boulot, comme promis pour bibi.  Ne suis-je pas née pour servir et protéger?...

     

    3.3. Jade

     

                             Gros bécots, compagnon de galère légacienne, 

                                                                                                                                                                                  Jade 

    3.3. Jade

     

         PS : Message de ma grand-mère, Lola, à ton grand-mère, Romuald, je cite :

          "Mon cher Romuald,

          Arrête avec tes airs d’outre-tombe et ton air malheureux.  Avoue que François, ton héritier, a pris la seule décision possible et qui s'imposait.  Passe à aut' chose.  Il ne sert à rien de ruminer.  C'est lui qui décide de sa vie, pas toi, pas plus que les règles de notre héritage.

             Bises, mon frère,

              Lola."

    3.3. Jade

     

     Récapitulatif 

    3.3. Jade

     Les autres Lol

     


    9 commentaires
  •  

     

                  Cher camarade de galère légacienne, cher cousin d'ailleurs, cher François,

     

                 Avant tout, Félicitations!  Vous imaginez, ton épouse et toi, enceints en même temps, c'est trop de la balle!  Il me tarde de faire connaissance avec les nouveaux membres de ton foyer.  Les enfants sont si merveilleux.

     

    3.4. Jade

     

                  De mon côté : 

                       →1. pro - Carrière "police"

                  Je savais que mon choix de carrière ne plairait pas à tout le monde: une femme dans la police et pas un simple femme mais moi, l'héritière, la chef de meute; cela ne pouvait que poser problème.

     

    3.4. Jade 

     

                   Ma mère s'impatienta, arguant de la dangerosité de la carrière auquel d'après elle, je ne pourrais faire face.  Elle était furax, la mère.  Je décidai tout simplement de l'ignorer.  La peur n'empêche pas le danger et la nourrir, cette peur, ne pouvait être bénéfique à mon épanouissement personnel et la sérénité dont j'avais besoin.

     

    3.4. Jade 

     

                J'avais décidé que je serais flic et flic, je suis.  

                 "Lol, n'y allons pas par quatre chemins, vous n'êtes rien ici et il m'étonnerait que ça change..."

               

    3.4. Jade

     

                   L'accueil au commissariat me plut.  

     

    3.4. Jade

     

                     Personne n'attendait rien de moi, et c'était très bien ainsi.  J'ai toujours détesté me donner du mal à prouver aux autres que je valais quelque chose.

                         Je me qualifierais dès mes premiers jours de bon petit soldat, ne rechignant jamais à la tâche.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                      Je ne discutais pas vraiment avec les prisonniers, me contentant de les conduire de leur cellule à la station d'identification.  Je n'étais rien, ici, et personne n'était sensé connaître la bleusaille que j'étais.  Et pourtant, Rachel Holmes, au moment de la fouille siffla:

                        "Tiens, Lol, cadeau du Maestro, il parait que t'es une vraie comique, toi."

     

    3.4. Jade

     

                      Le maestro?  Ché Maestro?  ... 

                          Je questionnai ma chef :

                          "Dites, Grand chef, si je vous dis Maestro, vous me dites...?"

     

    3.4. Jade

     

                         "Les devinettes, Lol, ce n'est pas mon truc.  Z'êtes une petite comique, vous!  Allez voir dehors, si je n'y suis pas."

                    Je me retrouvai donc en patrouille.  Cela me changeait des prisonniers en cage et avec bonne grâce, j'accomplis ce pourquoi j'étais payée. 

     

    3.4. Jade

     

                     Ce n'était pas de tout repos, ces patrouilles, et il y eut rébellion et insultes à agent.  Je dus réagir fermement.   

     

    3.4. Jade 

     

                     Je voulais lui faire passer l'idée de me prendre pour une comique.  Si je m'attendais à ça...

                      "Garde ma photo en souvenir, Lol.  Demain, le Maestro m'aura fait sortir."

             

    3.4. Jade 

     

                            Effectivement, le lendemain, plus de trace de l'insolente parmi les prisonniers.

     

    3.4. Jade

     

                Cette histoire de maestro, à peine évoqué deux fois, par de parfaits inconnus, en guise de moquerie ou sarcasme à mon encontre m'obsédait, gâchant mes séances piscine et...

     

    3.4. Jade 

     

                    ... manquant pour un peu de me rendre complètement gaga.

     

    3.4. Jade

     

                        C'est ainsi que j'appris que si tu n'y fais pas gaffe, le boulot te ronge ta life et t'es foutu.  

                         Heureusement, mon brave Théo m'invita à passer sur son lieu de travail et je tombai littéralement en amour...

     

    3.4. Jade

     

                   ...du yoga, ...

     

    3.4. Jade

     

                ...de la pratique de la méditation...

     

    3.4. Jade 

     

                    ...sans oublier les bains de boue...

     

    3.4. Jade

     

                   ... et les massages.

     

    3.4. Jade 

     

                  Cela me permit de lâcher prise et retrouver le goût de vivre.  Je retrouvai ma gaieté et même mon plaisir à sortir mes poubelles en robe de soirée (l'un de mes délices d'enfant, tu t'en souviens?)

     

    3.4. Jade

     

                   Cela ne m'empêcha pas à première occasion de remettre le couvert chez la chef.  Quand j'ai une idée en tête, je ne l'ai pas ailleurs.

                  "Donc, Grand Chef, si je vous dis Maestro, vous me dites...?"

     

    3.4. Jade

     

                       Cette fois, ce ne fut pas la rue qui m'attendait mais:

                       "Lol, je n'aime pas qu'on ne m'écoute pas.  Je vous ai dit que je n'aime pas les devinettes.  Allez voir dans le hall, si je n'y suis pas."

                       Et paf, à l'accueil sous surveillance: la bleusaille.

     

    3.4. Jade

     

                     Je changeai dès lors de stratégie et questionnai un gars moins gradé:

                     "Dites, Petit Chef, si je vous dis maestro, vous me dites...?"

                     "Bah j'en dis que si t'es forte en devinette, Lol, je vais te donner ta chance...  Accompagne-moi sur ma scène de crime."

     

    3.4. Jade 

     

                      Cette idée de côtoyer le mal me mit en joie.  Ce nouvelle facette de mon job me procurait un vrai plaisir, une jubilation de tous les instants.  

                      Très vite, j'eus l'occasion de lancer des avis de recherches et d'appréhender moi-même les malfrats, mieux, les interroger aussi.  C''était jouissif à foison!  

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade 

                     

                          Je me régalais de leurs aveux:

                           "J'avoue, j'avoue... j'ai agi seul(e)..."

                            "Raconte-moi."

                      Et ils me racontaient parce que, finalement, ils en avaient tellement besoin:  raconter le pourquoi et le comment de leurs crimes.  

                    A moi plus qu'à nul autre, ils se confiaient; j'étais celle qu'ils attendaient et c'était à moi, juste à moi, rien qu'à moi qu'ils voulaient faire le récit de leurs méfaits.  Alors, je les écoutais, je devenais le réceptacle du mal et le soir venu, je tentais de retrouver mon équilibre, d'évacuer la douleur et la saleté qui tentaient de me contaminer, que je sentais grouiller en moi comme une ombre tentante.  

                       Je n'étais finalement pas si différente de ces criminels et eux le savaient.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

           Lorsque ce matin-là, je fus appelée sur une nouvelle scène de crime, comme à mon habitude, j'y débarquai le cœur joyeux.  Une fois arrivée sur les lieux, je fus submergée par une sensation oppressante de froideur, de sang séché. Et même si les corps avaient été évacués, les marques blafardes sur le sol me firent frissonner des pieds à la tête.

              L'homme avait été tué au milieu du couloir: un balle en pleine tête.  Je pouvais entendre la cavalcade de l'épouse qui avait tenté de s'enfuir et avait été abattue comme un lapin, d'une balle, une seule dans le dos, au milieu du jardin.  Quel sang-froid!  Quelle cruauté!  J'en étais presque admirative... il me faudrait une double séance de décrassage, ce soir-là, c'était certain, pour me défaire de ce frisson malsain qui m'irradiait de plaisir.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                       Je travaillai dur à résoudre cette enquête.  Qui?  Comment?  Pourquoi?  Par qui?  

                   Victimologie: un couple quadra sans histoire, tenant une boutique de fringues, marié depuis vingt ans, un enfant: une ado de seize - presque dix-sept- ans.  

                    Cause de la mort : exécutés par balle.  

                    Mobile: l'argent?  Ils en avaient mais pas tant que ça: aucun associé et le tueur n'avait rien emporté.     Un amant?  une maîtresse?  Ni le mari ni la femme n'avaient le temps de tromper l'autre, leurs horaires de travail ne leur laissaient aucune plage horaire possible.  

                        N'était-ce juste qu'un crime crapuleux?  Difficile  à croire, même si le sang-froid de l'exécution me le laissa supposer un instant.

                         Je tournais en rond.

     

    3.4. Jade 

     

                    Et puis soudain, en discutant avec un autre de mes petits chefs du service, l'idée jaillit:

                    "Dites, Petit Chef, dans les témoignages, je n'ai pas lu celui de la fille du couple.  Lorsque je suis arrivée sur les lieux, elle n'était pas là, d'ailleurs.  Qui s'est chargé de l'interroger?"

                     "L'interroger?  euh, je ne sais pas moi, pauvre gosse, tu vois, Lol, ton manque d'empathie agace beaucoup..."

     

    3.4. Jade 

     

                          Mais déjà, je ne l'écoutais plus et sans demander la permission, convoquai la demoiselle au poste qui ne tarda pas à arriver, toute pimpante.

     

    3.4. Jade

     

                             En fait, j'obtins ses aveux en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, à peine le temps de poser les quelques pages de mon dossier d'enquête.

     

    3.4. Jade

     

          J'étais celle qu'elle attendait pour s'épancher.

     

    3.4. Jade

     

     Une gamine perdue, glaciale et délaissée par des parents absents, unis dans leur bulle où cette fille non désirée n'avait jamais eu sa place.  Et un jour, la découverte du pistolet dans la table de chevet de ses parents... Les enfants sont si merveilleux, n'est-ce pas?

                                    "Un mal pour un bien", conclut-elle.  Et d'ajouter:

                                    "J'ai agi seule."

     

    3.4. Jade

     

                                Et je l'enfermai, seule encore, derrière les barreaux, en attendant que la jeune Erica ne soit déférée auprès du juge et transférée au centre de détention de mineurs.  Elle n'y passerait vraisemblablement que quelques mois, je le savais, pour l'assassinat odieux de ses parents.  Un mal pour un bien, vraiment?

     

    3.4. Jade

     

                      L'affaire était classée, terminée, je pouvais même en attendre une promotion.  Pourtant, lorsque je me glissai derrière mon bureau afin de finaliser mon rapport, je sentis un souffle léger et chaud hérisser les poils de ma nuque.  Je ne tardai pas à découvrir qu'à distance, une main avait pris le contrôle de mon ordinateur.

     

    3.4. Jade 

     

                     Sur l'écran, une photo de la jeune ado, Erica apparut et ce message, police Comic, s'écrivit sous mes yeux ébahis:

                     "Ma chère Jade,

                    J'espère que mon cadeau t'a plu et que tu t'es bien amusée.

                    Tendrement,

                    El Maestro."

                     Mon écran redevint noir et folle de rage, je me retirai à l'abri des regards et laissai éclater ma rage.

     

    3.4. Jade 

     

                            Je la savais, je le savais et je l'aurai, Maestro, je l'aurai.  

                           Il n'aurait pas dû me prendre de haut, me tutoyer...  C'est ça qui m'a énervée.  Parce que bon, c'est vrai, je n'ai pas vu le temps passer au boulot avec cette histoire de meurtres...  J'avoue, je me suis bien amusée.

     

                    2. perso - Famille

     

                                Tu dois t'en douter, prise par mon travail, j'ai quelque peu négligé ma famille.  Surtout qu'il me faut avouer avoir très mal supporté la disparition, juste après celle de ma tante Cécile,...

     

    3.4. Jade

                              ... de ma maman.

     

    3.4. Jade

     

                           Ma mère et moi n'étions que rarement d'accord; c'est aussi parce qu'elle était la seule à avoir vu et reconnu mon côté sombre dès l'enfance.  Ne me décrivait-elle comme était aussi sombre qu'Estelle, ma sœur, était pure?  

     

    3.4. Jade

     

                       Un peu plus lointaine que d'habitude, je me mêlais moins de la vie des mes semblables sans être totalement absente, cela dit.  Pour un bébé, je me déplaçais toujours.

     

    3.4. Jade

     

                      Et chez ma sœur, Estelle, j'y allais dès que possible.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                  Je ne tombe jamais mal chez ma sœur.  Il y a toujours quelque chose à fêter ou une naissance.  Je pense qu'elle en est à cinq filles.  C'est toujours une usine à vie chez elle et à amour aussi.  C'est beau et les enfants sont si merveilleux, n'est-ce pas?

     

    3.4. Jade 

     

                 Lors de l'une de ces fêtes, Adeline, notre cousine, m'a annoncé qu'elle avait décidé avec son compagnon, Justin, d'adopter un enfant.

     

     

    3.4. Jade

     

           Je comprends que l'ambiance chez ma sœur l'ait convaincue de devenir mère.  En royale héritière, je me suis rendue chez elle afin de faire connaissance avec cette petite fille qui entrait dans notre famille sans passer par le stade bébé.

     

    3.4. Jade 

     

          La gamine me plut immédiatement; même s'il était évident qu'elle avait un peu de difficulté avec la mode, les couleurs, tout ça quoi.

          "Hhhhey, tata. C'est vrai ce qu'on raconte? t'es poulet dans le vie?"

           "Ouiais, poulette...."

            "Alors, je dois te causer..."

     

    3.4. Jade

     

                 Elle m'a attirée dehors.

                 "Est-ce qu'un poulet mettrait en prison quelqu'un qui aurait remplacé les pilules con-tra-cep-ti-ves de sa maman par des bonbons kikiriki?"

     

    3.4. Jade

     

              Après un moment de réflexion quant aux mots à utiliser, je répondis.

                "Je pense que c'est une très mauvaise idée, Cocotte.  Ta maman s'en apercevrait, elle verrait la différence tout de suite entre son médicament et un bonbon.  Tu passerais un très mauvais quart d'heure, crois-moi."

              Je m'empressai d'ajouter:

               "Même si elle t'aime beaucoup..."

     

    3.4. Jade 

     

              Elle a secoué sa petite tête et s'est mise à me parler lentement, en détachant chaque syllabe, comme si j'étais totalement dégénérée du cerveau et en s'aidant de sa main.

               "Tu n'as pas compris ma question.  Est-ce qu'un poulet mettrait en prison quelqu'un qui aurait remplacé les pilules contraceptives de sa maman par des bonbons kikiriki?"                 

                

    3.4. Jade

     

                   J'ai voulu réfléchir encore un moment, trouver un autre angle d'attaque puis finalement, j'ai lâché l'affaire: ce n'est pas ma fille, après tout.

                   "Euh non, Poulette.  Je ne pense pas que ce quelqu'un irait en prison; surtout s'il s'agit d'un enfant."            

                   Elle s'est mise à applaudir.

                  "Top top!  Les lois sont bien faites, quand même, dans ce pays!"

     

    3.4. Jade 

     

                  Ralala... les enfants sont si merveilleux!

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                 →3. privé - L'amour

     

                        J'ai épousé Théo, mon ami de toujours.

     

    3.4. Jade

     

                    Pourquoi lui?   Et bien, ...parce que je le lui ai demandé et qu'il a dit "oui".

     

    3.4. Jade 

     

                       ... parce que j'ai réalisé que si je perdais Théo comme j'ai perdu Polo et avant lui, Rodrigue, c'est toute ma life qui partirait en lambeaux.  Il ne resterait plus rien de ma naïveté d'enfant et d'elle, j'en ai immensément besoin.

     

    3.4. Jade

     

                 ... parce que lorsque Théo est triste, je suis triste aussi.

     

    3.4. Jade

     

                  ... parce qu'il a de jolies mains.

     

    3.4. Jade

     

                        ... parce qu'il est fort comme un taureau.

                          "T'as vu celui-là, gars, c'est le frère de l'autre, si tu t'approches de Jade à moins d'un mètre, je te le fais bouffer par le nez!"

     

    3.4. Jade 

    3.4. Jade

     

                            ... parce que lorsqu'il me serre dans ses bras, je me sens précieuse.

     

    3.4. Jade

     

                            ... parce que c'est un sacré bon coup au lit, aussi et surtout.  Ma braise et moi, on n'en revient pas de tout ce temps qu'on a perdu à ne pas l'avoir deviné et expérimenté plus tôt.  Depuis, nous, ma braise et moi, lui vouons un véritable culte à Théo.

     

    3.4. Jade

     

                   Voilà qui répond à la question du pourquoi.  Quant à la question du comment : 

                 "Mais Tata, il est bizarre quand même ton mari!"

     

    3.4. Jade 

     

                 "Euh, non, ma chérie.  Il n'est pas bizarre.  Il est juste fou."

                 "Mais comment tu peux aimer un fou?  Moi, il me fait peur."

                 "Quand tu aimes quelqu'un, ma chérie.  Tu l'aimes tout entier, ses défauts sont autant de raisons de l'aimer plus encore.  C'est à cela qu'on reconnaît un vrai amour."

     

    3.4. Jade

     

                  "Ah bon?!  Tu l'aimes parce qu'il est fou, alors, c'est ça?  Note que c'est sûrement parce qu'il est fou qu'il t'aime aussi, Tata..."

     

    3.4. Jade 

     

                  Ralala, les enfants sont si merveilleux.

                 Il me tarde de voir à quelles merveilles, nous donnerons la vie, Théo et moi.

     

    3.4. Jade 

     

                 A bientôt, camarade de galère légacienne.

     

    Jade

     

    3.4. Jade

                

     PS : Message de ma grand-mère, Lola, à ton grand-père, Romuald.

           "Mon cher Romuald,

            A nouveau, tu as pris l'avantage dans ce challenge; même si ma petite-fille talonne ton petit-fils de près; malgré le gros désavantage qu'est le sien: à savoir sa jeunesse.

            As-tu remarqué, toi aussi à quel point les chemins qu'empruntent nos petits-enfants ressemblent peu à ceux que nous avons empruntés?

          A très vite, mon frère!  Je me réjouis tant de découvrir la petite bouille du gamin ou de la gamine que ton petit-fils va mettre au monde.  Ça, pour une surprise, c'était une surprise!

          Lola."

    3.4. Jade

     

     

     ----------------------

    Récapitulatif

    3.4. Jade


    12 commentaires
  •  

     

                                 Cher camarade de galère légacienne, cher cousin éloigné, cher François,

     

                                 Je m'étais préparée une petite glace pour suivre avec attention tes aventures.  

     

    3.5.  Jade

     

                            Et que lis-je?  Tu t'interromps alors que les choses deviennent intéressantes.  C'est trop la loose.  J'espère que tu te rattraperas dans la prochaine lettre... enfin, si Juliette ne t'a pas lapidé d'ici là ...  Ooh, je voudrais trop être une petite souris, là; et te regarder te débattre dans tous tes mensonges.  Ce serait merveilleux.

     

    3.5.  Jade

     

     

                                   De mon côté, il arrive un moment où ta vie privée s'imbrique sans que tu le souhaites dans ta vie professionnelle.  Je l'apprends à mes dépens.  Cela dit, tu commences à me connaitre, j'en fais contre mauvaise fortune bon cœur.  Ce n'est pas ce genre de petit détail qui va m'empêcher de vivre.  Surtout après l'idée ridicule qui m'a prise par surprise, un matin au réveil.

     

    3.5.  Jade

     

      Et oui, ne voilà-t-il que moi, la sublime Jade, top canon top trop bien foutue, je me mets à douter de mes capacités à enfanter.  Ridicule, tu en conviendras!  Et pourtant...  malgré un enthousiasme évident, mon utérus restait désespérément vide et aucun enlèvement d'alien ne se profilait à l'horizon.

       Et bien, oui, au risque de te surprendre, j'avoue que j'aurais volontiers laisser mon cher et tendre enfler à ma place, souffrir de vergetures et de coliques jusqu'à donner naissance à un petit bonhomme bleu aux oreilles pointues.

       Bref, il me fallait réagir.  Je commençai par me dire que mon environnement ne convenait plus.  Et je fis quelques travaux d'aménagement.

     

    3.5.  Jade

     

     Evidemment, le fait que je n'arrivais  pas à honorer mes factures de gaz, électricité et impôts divers et variés avec mon maigre salaire de flic m'ont aidée dans cette entreprise.

          Comme cela ne suffisait pas, j'ai fait ce que toute femme sensée aurait fait.  Je suis allée à l'arbre chelou qui pousse quelque part dans nos terres.  On raconte (Cassiopeia - cent bébés et la malédiction sera brisée) que dans cet arbre, les esprits d'une certaine déesse, Aphrodite, surveille sur les pauvres humains  que nous sommes.  J'ai tout de suite compris que cette déesse et moi, on allait forcément se comprendre.

                      "Dis, Aphro', ce serait trop de la balle si tu voulais bien me couvrir d'or et d'argent puis m'envoyer ta poudre de perlimpin pour m'aider à repeupler à c'tte planète, même si bon, j'avoue, ma soeur, Estelle a pris un peu d'avance dans ce challenge.  En échange, si j'ai une fille, je te ferai l'honneur de l'appeler Vénus.  "

     

    3.5.  Jade

     

            Bah oui, il y a toujours un prix à payer.  C'est logique.

            Et logiquement bien sûr, Aphro intercéda en ma faveur.  Evidemment pas d'or et d'argent. mais j'allais être maman.  Oh trop bien!  T'es content, hein?!

     

    3.5.  Jade

     

             Théo, lui, en l'apprenant, ...

     

    3.5.  Jade

     

               ...me refit le voyage en direct de son spermatozoïde courant à mon ovule.

                 "Et c'est à ce moment-là que Théo junior sema ses poursuivants, ...

     

    3.5.  Jade

     

               ....voguant contre vagues et marées à la recherche du saint graal... Et soudain, il paraît!  Il est là! ...rond comme une pomme, promesse de gloire et vie éternelle.

     

    3.5.  Jade

     

             Sans réfléchir, Théo Junior se jeta sur lui et bam!  transperça sa fine pelure! ...

     

    3.5.  Jade

     

              ....l'union! l'embryon! la victoire de la vie sur la vie! ...  

     

    3.5.  Jade

     

               Brave Théo junior, sache que, à jamais dans nos cœurs, tu resteras!"

     

    3.5.  Jade 

     

                      Qu'est-ce qu'il est beau, mon homme!

                   Bref, c'est là que vie privée et professionnelle s’emmêlent.  Enceinte, je n'ai plus droit de courir les rues avec mon gros bidon et de courser les vilains pas beaux.

                     "Lol, vous restez au poste.  Une flic enceinte dans la rue, je ne peux pas prendre le risque."

                   

    3.5.  Jade

     

            "Oooh grand chef, c'est pôs drôle.  Je n'ai même plus droit à une petite scène du crime?  Vous pourriez faire exception, ce n'est pas comme si vous n'étiez pas près de l'âge de la retraite.  Vous ne risquez pas grand'chose."

                      " Vous n'avez pas perdu votre sens de l'humour, vous, Lol.  J'ai dit "non" et quand je dis "non", c'est non."                 

                     Apparemment, avec ce genre de personnages, quand c'est non, c'est effectivement non.  Je me retrouve donc au poste et j'en profite évidemment pour me pencher et analyser le dossier El Maestro.

                       Je reprends toutes les affaires qui me furent assignées, persuadée que cet individu est le fil rouge qui maintient entre eux, liés, tous ces crimes.

     

    3.5.  Jade

     

                                Si je peux comprendre la fascination que j'exerce sur un individu tel que le maestro, en revanche, j'ai beaucoup de difficulté à comprendre comment il peut être le point commun d'un petit voleur d’œuvres d'art sans valeur, d'une greluche à gros muscles qui provoque des bagarres, une ado qui tue ses parents et un voisin qui piétine les fleurs de sa voisine, entre autres.  Aucun indice en ma possession, dans tous les cas, ne me permet d'obtenir ne serait-ce qu'un début de toute petite piste.

     

    3.5.  Jade

     

                                     Et même en passant au peigne fin, les vies des truands qui avaient prononcé devant moi le mot "maestro" et croisant les données ainsi obtenues, je ne trouvai rien.  Ils n'avaient les uns et les autres aucun point commun et ne se connaissaient pas.

     

    3.5.  Jade 

     

                             Je décidai alors de changer de tactique.  Qu'est-ce qui fait la différence entre un bon flic et un flic excellent?  Ses indics, bien sûr.

                              Je profitai d'une sortie en amoureux avec mon mari dans un endroit que je sais qu'il fréquente régulièrement...

     

    3.5.  Jade

     

                              ....pour rentrer en contact mine de rien avec le meilleur de mes indics, surtout en matière de meurtre, c'est toujours lui le premier arrivé sur les lieux.

     

    3.5.  Jade 

     

                             "Dis-moi, mon cœur, si je te dis "maestro", tu me réponds...?"

     

    3.5.  Jade

     

                        "Je te réponds qu'il est là, partout, pas loin, multiple, nombreux et pourtant unique, les mains propres mais aussi sales qu'un gamin jouant dans la boue."

                            "Et tu as un nom pour moi, mon ange, un endroit où le chercher?"

     

    3.5.  Jade 

     

                   "Où le chercher?  je te l'ai dit : il est là, partout, pas loin.  Et son nom : multiple, nombreux et pourtant unique.  On ne le trouve pas, il vient  ou un autre vient."

                     "Je ne comprends rien à ce que tu me racontes, mon chou.  Ce gars-là ou un autre - euh c'est un homme ou une femme? - veut jouer avec moi et je ne connais pas les règles du jeu, mon ange.  C'est compliqué alors, tu vois, de jouer?  Si tu voulais me mettre en contact avec lui ou l'un de ses multiples, ça m'aiderait; mais je ne veux pas un de ses pions parce que ça, c'est ok, j'en ai déjà aperçus.  Je veux une grand chef ou un petit chef ou lui.  Tu peux m'aider ou c'est trop compliqué pour toi?"

              Titiller l'amour-propre de la Faucheuse, c'est toujours gagnant.

               "Rien n'est insaisissable pour moi, Jadinette Lol."    

     

    3.5.  Jade

                     

                       "C'est moi qui te contacte, p'tite fliquette... A plus'!"

                        "A plus, mon petit bonbon sucré.  Et prends soin de toi. "

     

    3.5.  Jade

     

                Après cette rencontre, avec la Faucheuse, je n'eus plus trop l'occasion de me pencher sur le cas "Maestro"; de toute façon il me fallait un élément nouveau pour reprendre mes recherches.  Et, dès le lendemain au poste, je fus convoquée dans le bureau de mon grand chef.

                  "Lol, va donner un coup de main en salle d'interrogatoire.  Un petit vieux muet.  Vince le soupçonne d'avoir empoisonné sa mégère après cinquante ans de mariage, c'est presque inimaginable."

     

    3.5.  Jade

     

                       Je ne retirai aucune gloire de cette interrogatoire.  Le vieux m'attendait pour tout déballer et il a tout déballé: les années de brimades, les repas infects, les toilettes à récurer sous les quolibets., l'hôtel du cul tourné pendant trente-six ans.  Je le comprenais, le gars.  J'aurais pété un câble aussi  Ce fut quand je le lui ai dit qu'il a craché sa valda, débutant par :

                        "J'ai agi seul..."

     

    3.5.  Jade

     

                             En enfermant pépé derrière les barreaux, un souffle chaud me remonta l'échine.

                           "J'ai agi seul/e"

                           Pourquoi chaque malfrat que j'avais interrogé m'avait-il précisé, chacun, avoir agi seul?

     

    3.5.  Jade

     

                          Je n'eus pas le temps de m'interroger plus avant.  Pourtant, qu'est-ce que je suis douée en interrogatoire, moi.

                            "Lol, pas de commentaire.  Je vous colle la bleusaille aux basques par sécurité et vous filer chez les Bertrand.  Il y a un gosse qui a fugué.  On a besoin de vot' flair, là-bas."

                        Je réprimai tant bien que mal un grand sourire.  Finalement, non, ce n'est pas toujours non.

     

    3.5.  Jade 

     

                    Je suis arrivée sur place, la bleusaille sur les talons comme prévu.    

     

    3.5.  Jade

                      

                   Fuguer?  Et moi, je m'appelle Euclides.  Ils sont vraiment à la masse les experts à Willow.

    Pour moi,  le gamin avait été enlevé, il s'était débattu lorsqu'il avait vu qu'on comptait le faire sauter de la terrasse, avait perdu une godasse dans la bataille et le kidnappeur un gant.  Une telle évidence est vraiment une insulte  à mon intelligence.

     

    3.5.  Jade

     

                      Je suis retournée au poste avec les pièces à conviction.  Petite analyse du gant (me faut-il préciser que les empreintes étaient vraiment jolies à l'intérieur du gant), comparatif avec la banque de données et ba-bam!  Viens là, nounou! Raconte...

                       Et elle raconte après le sempiternel "J'ai agi seule..."  le désir d'enfant, les regarder jouer au parc, le petit blond qui rit, son estomac qui se serre et l'envie.  Pourquoi pas? 

     

    3.5.  Jade

     

                     Je suis tellement douée que cela en est presque gênant.

                     Après une telle journée, évidemment, même super Jade peut souffrir de crise de roupillon...

                 

    3.5.  Jade

     

                ...et si t'ajoutes que super Jade est super enceinte, presque à terme, et bien, tu vois ce qui arrive: la nuit à l'hosto, la petite Jade pour accoucher.  Et bien, j'allais être fraîche, moi, le lendemain au boulot.

     

    3.5.  Jade

     

                   Pendant que Théo exécutait quelques pas de danse à la réception de la clinique -  Ne me demande pas pourquoi, je n'en sais fichtre rien, mais je pense que ce n'était pas le moment de lui demander -...

     

    3.5.  Jade

     

               ...moi, je m'installai sur la table d'accouchement.  Je fus rassurée en voyant que c'était Adeline, ma cousine, aux commandes.

     

    3.5.  Jade

     

                  La conversation badine s'engagea pendant que la machine trifouillait mes entrailles à la recherche de ce qui devait en sortir.  

                        Adeline regrettait que je ne passe plus à la maison - euh, je suis un peu occupée, là, en ce moment.  Je n'étais même pas venue accueillir sa nouvelle petite fille.  A ce propos, ce serait vraiment adorable si je pouvais prendre un peu de mon temps pour discuter avec l’aînée, la petite Ester, la gamine qu'ils ont adopté, elle et Justin.  Il parait que la gamine ne prend pas bien l'arrivée de l'enfant surprise.  Elle terrorise la petite.  

                     Je classai ses informations dans un coin de mon esprit.  Personne n'avait donc découvert que la gamine avait échangé les pilules contraceptives avec des bonbons?  Et regrettait-elle à présent le bébé?  C'était bizarre.  Mes sens faillirent se mettre en alerte lorsque Vénus parut,...

     

    3.5.  Jade

     

                     ... précédée de peu par Aphrodite.

     

    3.5.  Jade

     

                        La déesse perchée dans son arbre nous a vraiment gâtés, Théo et moi.

     

    3.5.  Jade

     

                 Elle est belle, ma famille.  Et qu'est-ce que je l'aime, mon beau mari!

     

    3.5.  Jade

     

                                       A très bien tôt, cher camarade de galère légacienne.

    3.5.  Jade

    Jade

     

    PS : Message de ma grand-mère, Lola, à ton grand-père, Romuald:

          "Non, mon cher frère,

          je ne fanfaronne pas et pourtant... avoue, il y aurait de quoi!

           Tendrement,        

    3.5.  Jade

     

                                Lola." 


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique