• 8.9. Lisa-Line

     

    Ella,

    Des changements, il y en a eu depuis ma dernière lettre.

    Mes parents sont décédés.

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

    Mes sœurs ont quitté Willow Creek emportant une large part de leur héritage qui leur assurera une belle vie, aussi fastueuse qu'elles le désirent, aussi futile que maman la souhaitait pour nous.
    Je suis rentrée à la Chenaie.

     

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line

     

    La leçon que j'ai apprise de mon exil, du dénuement dans lequel j'ai vécu ces dernières années, c'est que l'argent donne le pouvoir, contrairement à la misère qui n'apporte rien, à personne.  Oui, l'argent donne le pouvoir, le pouvoir de changer les choses.  Allais-je par amour-propre et orgueil priver la cité des bénéfices que ma fortune pouvait apporter à tous?  Après mûre réflexion et moult tergiversations, ma réponse est non.

     

    8.9. Lisa-Line

     

    Je suis retournée à la Chenaie et pierre après pierre, je l'ai démolie, rasée.  Le monstre ventru, gonflé d'air n'existe plus. 

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line

     

    Je me suis résolue à y construire une petite heaumière en briques qui me permet de rester au chaud, de profiter d'un toit.  Il y a toujours une place à table pour un autre que moi, un divan confortable; mais personne n'ose passer la porte de la Chenaie en demandant hospitalité, gîte et couverts.  Il faut croire que le fantôme de maman rode toujours et que tous le craignent encore.  Il n'est pas rare que je trouve des liasses de billets sous ma porte; des remises de toutes sortes.  Je ne suis pas dupe; c'est un restant des actions malfaisantes de maman.

     

    8.9. Lisa-Line

     

    J'ai fait don à la ville de centaines de mille de simflouzes, sous condition expresse d'avoir un droit de regard sur ce qui serait fait de cet argent.  J'ai ainsi participé à la rénovation des principaux bâtiments de la ville et obtenu - ce n'est là que le premier point de mon projet - l'autorisation de construire une serre communautaire, accessible à tous, à la disposition de tous.  Réapprendre la terre, apprivoiser les saisons, recouvrer le sens des valeurs terriennes; tel est l'objectif ainsi que de permettre à toutes les familles de Willow Creek qui le désirent de se nourrir sainement; obtenir gratuitement des produits sains, loin de l'industrie agro-alimentaire et de ses magouilles sociales et sanitaires.

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

    Evidemment, cette entreprise ne va pas sans quelques inconvénients que les autorités ne manquent jamais de me retaper régulièrement sur le bout du groin, à toute heure du jour ou de la nuit.

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

     

     "Madame Lol, bonsoir.  Excusez-moi de vous déranger chez vous mais puis-je entrer?"
    "Bien sûr, Madame le maire.  Entrez donc."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    Je l'ai précédée jusque la cuisine.

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Vraiment, c'est une surprise à chaque fois, la Chenaie ne ressemble plus du tout à ce qu'elle était."
    "Merci."

     

    8.9. Lisa-Line

     

     

    Elle a souri, même si sans doute, son intention n'était pas de me complimenter.

    "Voulez-vous un café?"
    "Non, merci.  Ce n'est plus vraiment l'heure pour un café.  Je dois vous parler à propos de votre convocation demain devant le conseil municipal."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Je vous écoute."
    "Il y a eu du grabuge à la serre.  Bagarre, détérioration du matériel et vol de plants."
    "Je ferai réparer tout ça et je remplacerai le matériel et les  plants.  Il n'y a pas de souci."
    "Au musée, on a volé aussi et encore des cristaux et des métaux."
    "Je les remplacerai aussi."
    "Je n'en doute pas..."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Tout est bien alors."
    "Bien?  Non, je  ne crois pas, Madame Lol."

     

    8.9. Lisa-Line

     

     

    La maire a inspiré profondément.


    "Ecoutez, Madame Lol, la Ville vous est vraiment reconnaissante pour tout ce que vous avez fait mais pouvez-vous comprendre qu'il faut des règles, des mesures de sécurité?  Sur certains points, il faut que vous acceptiez de faire marche arrière et que vous ...  Nos concitoyens s'inquiètent de l'insécurité qui résulte des changements que vous avez initiés et que vous comptez initier très prochainement."

     

    8.9. Lisa-Line

     

     

    Je répliquai de suite, sans réfléchir:


    "Ces bâtiments publiques doivent être accessibles à tous et à toute heure; c'est ainsi que je le veux.  Et ce n'est pas négociable."

     

    8.9. Lisa-Line


    "Pas négociable, pas négociable... Comme vous y allez, Madame Lol.  En politique, tout est négociable."
    "Je ne fais pas de politique, Madame le Maire."
    "Mais vous pouvez entendre que votre entreprise amène des problèmes qui doivent être résolus, n'est-ce pas?  Les sans domicile fixe investissent les lieux de nuit comme de jour..."

     

    8.9. Lisa-Line


    "C'est pourquoi j'attends toujours votre soutien à ma demande de construction de mon centre d'hébergement..."
    "... et de formation et de soins gratuits, oui, je le sais.  Mais ne comprenez-vous pas que ce projet est voué à l'échec?  Je ne parle pas seulement du financement, mais de l'investissement en humain et temps?  Et  ne voyez-vous pas qu'avec ce genre de projets, ce sont tous les clochards des villes avoisinantes aussi que nous allons récupérer?  Déjà, ils arrivent par l'odeur alléchés de vos promesses.  Ils prennent Willow Creek pour un eldorado.  C'est inacceptable, nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde.  Comprenez-vous?" 
    "..." 

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "La sécurité de mes concitoyens est ma priorité, Madame Lol."
    "Je n'en doute pas "
    "L'enfer est pavé de bonnes intentions mais je ne peux plus à présent, avec cet afflux de traîne-savates et de va-nu-pied ...  Le mécontentement gronde et la situation est compliquée, voyez."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Je vois, oui."

    Elle soupire.

    "Je vous conseille juste de revoir à la baisse vos exigences et d'écouter les revendications, demain."
    "C'est noté."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    La politique me fatigue.   

     

    8.9. Lisa-Line

     

    En raccompagnant la maire, celle-ci sur le pas de la porte se retourne.

     "A demain, Lisa-Line.  Et pardon d'insister mais les quelques points que j'ai évoqués ce soir avec vous, ce serait bien qu'ils apparaissent demain devant le conseil.  Cette séance ne se déroulera pas à huis clos et des journalistes seront présents et l'opposition aussi ne manquera pas d'arguments, surtout la branche disons conservatrice."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Vous êtes adorable de vous être déplacée, Madame le Maire.  Je vous apprécie beaucoup, j'oublie souvent de vous le dire."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    La femme a frissonné.  Elle ne s'attend jamais à ce que je l'enlace.  C'est amusant.

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Je suppose que vous avez compris que demain, Lisa-Line, il serait bien que vous acceptiez de répondre aux questions, que vous évitiez de relancer le débat sur le centre d'hébergement?  Et que vous acceptiez pour le moins de discuter des problèmes qui..."
    "J'ai bien compris quel était le but de votre visite."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    La maire s'est éloignée et j'ai manqué de sourire en entendant cette voix que j'ai reconnu immédiatement; mais cela faisait si longtemps que je ne l'avais plus croisé que la déception avait gonflé en mon sein et la colère aussi je crois.

    "Tu devrais éviter d'enlacer la maire sur le pas de ta porte", a-t-il souri, lui, taquin.

     

    8.9. Lisa-Line


    "Tu as sans doute raison, Azu."

     

    8.9. Lisa-Line


    "Il en faut peu pour confirmer une rumeur."
    "Madame le maire, il faut le dire, est tout à fait charmante.  Je la trouve très belle.  Cela ne me dérange pas du tout que l'on puisse penser qu'elle est mon amante."
    "C'est vrai, elle a du charme."
    "Azu, je suis sur le point d'aller me coucher.  Quelle que soit la raison de ta venue, je suis sûre que ça peut attendre demain ou un autre jour."
    "Lisa-Line, je..."
    "Bonne nuit, Azu, j'ai dit."

     

    8.9. Lisa-Line

     

     

    Sur le point de rentrer, il me dit :

    "Tu pourrais avoir besoin d'un ami, Lisa-Line, devant le conseil demain puis après aussi.  Je pourrais être cet ami."
    "Je n'ai pas besoin d'un ami, Azu."
    "Quand on porte le genre de projet que tu portes, compter un ami parmi la presse peut s'avérer utile."

    Il déglutit un peu vivement.

    "J'étais en voyage pour le travail, c'est pour ça que nous... enfin, que je...  Je suis heureux de voir, de visu, que tu es rentrée à la Chenaie, de constater que tu as récupéré ce qui te revient de droit.  Moi, je le sais, je sais que tout ceci était à toi; mais s'exposer, c'est susciter des questions.  Je peux t'aider à répondre à ces questions, si tu acceptais de me confier ..."

    Je le regardai un instant.  Je retrouvais le même frisson de désir, le même tremblement glacé que lorsque ... 

     

    8.9. Lisa-Line

     

    Telle est prise qui croyait prendre, n'est-ce pas?  Cela s'est passé il y a tellement longtemps, un monde s'est cassé la figure depuis et un autre est né de ses cendres, me semble-t-il.

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

    "Azu, il est tard, je n'ai toujours pas envie de parler avec toi."
    "Tu m'en veux parce que je ne t'ai pas prévenue de mon absence?"
    "Nous nous sommes enlacés une fois, Azu.  Je ne te dois rien et tu ne me dois rien."
    "Je ne suis pas un coup d'un soir, Lisa-Line."

     

    8.9. Lisa-Line


    "Je t'en prie, Azu, nous ne sommes plus des enfants, tous les deux."
    " Je ne suis pas comme Kagu!"

     

    8.9. Lisa-Line


    La gifle est partie, aller retour, sans même que je m'en aperçoive.  Il resta interdit un instant.

    8.9. Lisa-Line

     

    "Emilie-Rose était à Selavadorada quand elle est morte."

    Ma mère?   Pourquoi me parle-t-il encore de ma mère et là, maintenant, tout de suite?  Il n'a donc pas quitté ses bonnes habitudes de sauter du coq à l'âne.

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Je pense qu'elle a cherchait quelque chose, là-bas, Lisa-Line."

    Elle devait chercher le fameux trésor qu'elle voulait que je lui ramène.  Cela lui ressemble tellement.  Rapace, vautour jusqu'au bout de sa vie.

    "..."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    "Et je suis presque certain qu'Emilie-Rose y a trouvé ce qu'elle cherchait."
    "..."
    "Qu'est-ce que c'était? Dis-moi, Lisa-Line."
    "..."

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

    "Je suis sûr que tu le sais, Lisa Line..."
    "Je n'en sais rien, je ne sais pas ce qu'elle cherchait.  Et même si je le savais, quelle importance? puisqu'elle est morte aujourd'hui?"

    8.9. Lisa-Line

     

    J'ai inspiré profondément.

    "Bonne nuit, Azu.  Et pas pardon pour la gifle, tu l'avais méritée."

    8.9. Lisa-Line

     

    "Lisa-Line...  C'est toujours pareil quand je suis avec toi.  Je dis n'importe quoi...  je regrette... je ...  Je ne suis pas venu pour..."

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

     "Tss tss, Azu... j'ai dit un bisou et au dodo."

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line 

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

    8.9. Lisa-Line

      Oh!  Et puis zut... on ne vit qu'une fois.

    8.9. Lisa-Line

    "Azu, attends..."

    8.9. Lisa-Line


    "Je regrette, j'aurais dû commencer par te demander pardon d'avoir filé comme un voleur, de..."
    "Chhuuut...  Tais-toi, vraiment, tais-toi, Azu, ou tu vas encore le regretter."

     

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

    8.9. Lisa-Line

     

     

    "Un câlin et au dodo, c'était ta proposition, non?"
    "Si."
    "Elle tient toujours?"

    J'ai ri.

     

    8.9. Lisa-Line 

     

    "Oui, elle tient toujours, oui."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    Bises, Ella.

     

     

    8.9. Lisa-Line

     

     Lisa-Line.

     

     

    8.9. Lisa-Line

     

     "Si tu veux savoir, mon frère, elle m'émeut, cette petite."

     

    8.9. Lisa-Line


    "C'est vrai que sa foi en la simanité est émouvante.  Naïve.  Affligeante.  Mais émouvante, c'est clair."
    "Pfft..."

     

    8.9. Lisa-Line


    "Puis on ne peut pas dire qu'elle soit radine, elle dilapide ton héritage avec un bel enthousiasme."
    "Mon héritage n'est pas qu'affaire d'argent, Romuald.  Mais bon, ça doit être compliqué à comprendre pour quelqu'un comme toi qui ne s'est jamais préoccupé que de son petit derrière."

    Et Romuald d'éclater de rire.

    "Bien dit, ma sœur."

     

    8.9. Lisa-Line

     

    à suivre...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « 8.9. Ella

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Septembre à 21:52

    Si toutchante, si vibrante Lisa-Line ♥. C'est marrant comme tu donne le contraire en caractère pour les 2 héritières de Willow et Oasis. 

    Mais j'ai peur qu'à force de trop donner, Lisa-Line ne s'en brûle les ailes ou perde de sa confiance en la "Simanité". Mais je peux me tromper bien sûr ! 

    Moi, je l'aime bien sa petite haumière. Elle n'est peut-être pas très grande mais la vue qu'elle a vaut tous les palaces du monde. 

    Et évidemment, le gros suspens, c'est bébé ou pas bébé après ce petit câlin... ^^. Qui de Lola ou Romuald va gagner et qui va fanfaronner pendant un moment ! 

    Ton legacy j'aime toujours autant le lire, c'est comme de retrouver de vieux amis : on s'y sent bien.

    Vivement la suite :)

      • Vendredi 7 Septembre à 10:42

        Agathe,

        C'est sûr que Lisa-Line et Ella sont aux antipodes l'une de l'autre.  Elles n'ont vraiment rien en commun.  Ni leur nature, ni leur "simanité".  Je ne pense pas que je l'aie voulu consciemment, j'ai construit Lisa-Line en totale contradiction avec sa mère plus qu'avec sa "cousine éloignée" d'Oasis.  Quant à Ella, j'ai voulu mettre en avant les caractéristiques que lui donne sa nature de vampire, à mon sens.  Mais tu as pourtant totalement raison.  La comparaison est nette et ne souffre aucun doute à ce sujet.

        Peut-être Lisa-Line va-t-elle devenir amère et souffrir du monde idéal qu'elle voudrait voir émerger de Willow Creek?  Elle est tellement investie dans cet idéal que forcément, je m'inquiète pour elle :/  surtout si elle devient mère à son tour; cela risque d'être un vrai chambardement pour elle qui, de base, est une personne très sensible.  Même la vision qu'elle a de sa mère pourrait changer du tout au tout :/  Ouiep, j'avoue, je suis très inquiète en fait que cet enfant arrive :ggggrrrr  

        Et merci merci merci ♥♥♥ il n'y a pas plus beau compliment ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :