• 8.8. Lisa Line

     

     Ella, 

    Le temps prend son temps, ici.  Et moi aussi.  Je savoure chaque seconde qui passe, je vis au rythme de la nature, en marge peut-être, comme ils disent; mais j'aime ça.  J'aime que ma vie ressemble à un long fleuve tranquille, je me laisse porter.

    8.8. Lisa Line

    Depuis quelque temps, je mixe dans un petit bar pour quelques sous, parfois.  C'est que mes peintures ne rencontrent pas un franc succès auprès de la population locale. 

    8.8. Lisa Line

    8.8. Lisa Line

    Si la bénédiction de la madre Cosecha m'a libérée de l'emprise de ma famille, il n'en est rien des obligations de mon héritage et il me faut assumer les frais liés à La Chenaie.  Tant que ma mère et mes sœurs y vivent, je me dois de régler les frais y afférant.

    8.8. Lisa Line

    C'est là que j'ai rencontré Azu.

    "C'est Lol, votre nom, c'est bien ça?"

    Je n'ai pas répondu.

    "Je suis journaliste d'investigation.  Je m'appelle Azu Tom.  Je travaille depuis plusieurs années sur un projet d'envergure.  Cela concerne l'évolution de Willow Creek et plus particulièrement l'évolution des familles en son sein."
    "..."
    "J'aurais voulu vous poser quelques questions à ce sujet."
    "..."
    "Je comprends que ma démarche ait de quoi surprendre mais s'il vous plaît, acceptez un rendez-vous pour un entretien?"

     

    8.8. Lisa Line

     

    "Monsieur, vous êtes vraiment charmant et je pourrais me laisser tenter à vous aider, mais je ne suis pas un cas d'étude."

     

    8.8. Lisa Line

     

    8.8. Lisa Line

     Evidemment, tu t'en doutes, Azu n'en est pas resté là.  Cet homme-là tient du chien, de celui qui, lorsqu'il déterre un os, ne le lâche plus avant de l'avoir totalement rogné.

    8.8. Lisa Line

     "Mademoiselle Lol, pardonnez mon acharnement mais il faut vraiment que je discute avec vous de..."
    "Vous parlez trop, Monsieur Azu Tom, et vous n'écoutez pas.  Je vous ai dit de me laisser en paix."

    8.8. Lisa Line

    8.8. Lisa Line

     Il revient toujours, tout comme Kagu revenait toujours.

    En parlant de Kagu, j'ai eu de ses nouvelles.  Tout le monde a un prix, me répétait ma mère.  Lui avait le sien, apparemment, aussi.

    "Kagu a quitté la communauté.   Il vit dans le quartier des riches à San Myshuno, aux crochets de..."

    8.8. Lisa Line

    J'ai décroché à ce stade de l'histoire.  Ainsi est faite l'âme humaine, et peut-être même la plus pure qu'il m'ait pourtant été donné de rencontrer.  Souvent, je pense à nous.  A ce qu'il aurait pu être de nous et qui ne sera jamais.  Mon ventre est resté plat et vide.  Je n'ai pas eu cet enfant que je désirais tant. 

    8.8. Lisa Line 

    Parfois, mes pas me ramènent chez moi. Je regarde alors La Chenaie, ce monstre ventru et gonflé d'air. 

    8.8. Lisa Line

    Je n'y ai pas ma place.  Je n'y aurai jamais ma place.  Elle est comme un joyau bling bling et insolent. Une injure à ce que je suis.

    Je me détourne, si je reste là, je n'aurai plus qu'une envie c'est m'acharner sur elle, la démolir pierre après pierre.  La Chenaie est tout ce que je déteste.

    Je ne regrette rien.

    8.8. Lisa Line

     Non, je ne regrette rien et pourtant, parfois, je m'interroge.

    Je m'interroge lorsqu'une inconnue ou une autre me raconte les injustices dont ils sont victimes.  La loi de plus riches, de ceux qui écrasent sans vergogne les moins nantis pour amasser-amasser. J'étais des leur, avant...

    8.8. Lisa Line

     N'est-ce pas par lâcheté finalement que je n'ai jamais affronté ma mère?  Est-ce par lâcheté que je me suis mise en retrait des choses de la cité?

    8.8. Lisa Line

     "Laissez-moi vous conter l'histoire de Lola Lol, mademoiselle Lol.  C'était une artiste fraîchement débarquée à Willow Creek, il y a des siècles de cela.  Pour elle, le savoir et l'enseignement étaient les pré-requis à la liberté de chacun.  Elle a passé son existence à tenter d'instruire la populace, comme elle disait.  Les Lol étaient liés à la Chenaie, à l'origine.  J'en suis certain. Connaissez..."

    Je l'interromps:

    "Je vous demande de vous arrêter, Monsieur Azu Tom.  Votre bavardage m'incommode.  Dans quelle langue faut-il donc vous le dire?"

    8.8. Lisa Line

     

    "Lol", continue Azu.  "C'est votre nom, Mademoiselle.  Je pense que vous êtes victime d'un complot, que quelqu'un vous a spoilé, volé votre héritage.  Je crois en la justice et je ferai toute la lumière sur cette affaire, avec ou sans votre concours.  Pour moi, les Lolipop qui habitent la Chenaie à présent, ont profité de votre faiblesse.  De quelle façon? je l'ignore encore; mais je compte faire la lumière sur toute cette histoire."

    J'en suis restée la bouche ouverte.

    8.8. Lisa Line

     

    Et j'ai dû m'asseoir.  Il m'a rejointe.   Comme faire comprendre à cet imbécile de laisser ma mère en paix, d'arrêter ses investigations?  Avaient-elles une chance d'aboutir, ces investigations?  Franchement, je n'y crois pas un instant.  Qui pourrait croire en une bénédiction de Madre Cosecha ...?  Aucune personne saine d'esprit, j'en suis sûre.  Cette idée m'a détendue.

    8.8. Lisa Line

    "Monsieur, vous êtes charmant."
    "Vous me l'avez déjà dit."
    "Dites-moi vraiment, sincèrement ce que vous voulez de moi?"

    Ma voix est devenue rauque et malgré moi, un frisson m'a parcourue de la tête aux pieds. J'ai pris sa main, douce et chaude entre les miennes.

    8.8. Lisa Line

     

    "Ce que je veux?  Ce que vous devez faire?  Certainement pas ça!  Pour qui me prenez-vous?"

    Il a repris sa main, tendu comme un string, la mâchoire serrée.  Je n'ai pas pour autant rompu le contact, glissant vers lui, je pouvais sentir son odeur et le rythme de sa respiration qui se faisait plus saccadée.

    8.8. Lisa Line

     "Je vous plais, il n'est pas utile d'inventer une histoire abracadabrantesque pour m'approcher, Azu. Je ne suis pas une petite chose fragile qui attend sur le bord du chemin qu'un chevalier vienne la sauver.  Je suis maître de mon destin, Azu.  C'est moi qui décide, qui veux, qui prends et qui laisse si l'envie m'abandonne."

    8.8. Lisa Line

     

    "Arrêtez ça, Lisa-Line Lol."

    J'ai souri, je me suis reculée et j'ai inspiré un long moment. 

    "D'accord."

    8.8. Lisa Line

    J'ai ajouté:

    "Vous voyez, Azu, quand quelqu'un me dit "non", je respecte ce "non".  Vous devriez apprendre à en faire autant."
    "C'est une menace?"
    "Bien sûr que non, Azu.  Ne seriez-vous pas un chouïa paranoïaque?"

    8.8. Lisa Line

    Il s'est levé.

    "Je dois y aller."
    "J'aimerais beaucoup qu'on se revoie un jour, Azu, vous et moi, ... enfin, sauf si c'est juste pour parler.  Vous voyez ce que je veux dire?"

    8.8. Lisa Line

     Azu a frissonné, semblé hésiter puis s'en est allé.  J'ai ri doucement.  

    8.8. Lisa Line

     "Excusez-moi, Mademoiselle, vous peignez des portraits?  Vous seriez intéressée par une commande?  C'est pour l'anniversaire de ma mère..."
    "Bien sûr; mais c'est payant."
    "Evidemment.  Tout travail mérite salaire."

    8.8. Lisa Line

     

    A bientôt, Ella.

    8.8. Lisa Line

     

     

     Lisa-Line

     

    "Tu as lu ça, mon cher Romuald?  Je suis une légende là-bas à Willow."

    8.8. Lisa Line


    "C'est tout ce que tu as retenu de cette lettre?  Cela ne m'étonne pas de toi, Lola."
    "Chhuuut... Laisse-moi juste profiter de l'instant."

    8.8. Lisa Line

     

    « 8.8. Ella8.9. Ella »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Juillet à 16:05

    Quelle sérénité chez Lisa-Line. A part peut-être quand elle s'interroge sur sa famille et sur ce qu'elle est devenue.

    Mais qu'il est tenace ce monsieur Azu Tom. On dirait Walter Hol dis donc !he. Bon, il est beau gosse aussi ce qui ne gâche rien. M'est avis qu'on a pas fini de le revoir dans le sillage de Lisa-Line.

    Je croyais qu'elle était enceinte de Kagu quand on l'avait laissé lors de la dernière lettre. C'est dommage !  Et dommage apparemment pour ce qu'il est devenu.

    Quand aux propos de Lola, cela correspond bien au personnage !

    Une bien jolie lettre en tout cas. Un petit souffle d'air frais avant de reprendre l'autre héritière, j'imagine ;)

    Comme toujours, je suis enchantée par tes héritières et leurs aventures ♥♥♥

      • Jeudi 26 Juillet à 16:15

        Oh merci, Agathe ♥  

        Lisa-Line se laisse porter même si des doutes lui viennent parfois sur le chemin qui devrait être le sien si elle voulait vraiment être en conformité à son idéal de vie.

        Et effectivement, il n'y a pas d'enfant de Kagu :/  Je crois que le jeu a eu raison, ce n'était pas le bon pour Liline.  J'aime bien Azu :D  et je pense aussi que nous n'avons pas fini de le voir traîner dans le sillage de mon héritière :D

        Encore merci merci 

    2
    Vendredi 27 Juillet à 00:11

    Mais dis donc, ça va pas de fouiner dans les affaires d'une dame qui demande d'arrêter. Moi je le sens pas cet Azu, il me rappelle trop Maël Larochauxpingouins qui a lui-même brisé le cœur d'une Lol (même si il lui a donné une magnifique fille). Enfin ça peut pas être pire que Kagu je suppose.

     Bonne chance à Lisa Line même si je ne sais pas si elle en a besoin puisque qu'elle prend tout avec paix, calme et sérénité apparemment, elle est fortiche.

     Quand à Lola et Romuald, leurs échanges sont toujours aussi drôles! 

    3
    Vendredi 27 Juillet à 00:39

    PrincesseSey,

    Oh tu te souviens de Mael, je suis touchée puissance mille ♥♥  

    C'est forcément compliqué de se faire une idée de ce que vaut cet Azu :/  En même temps, Liline ne se fait aucune illusion sur la nature humaine; j'ai donc confiance en elle et en sa capacité à rebondir, quoiqu'il arrive :)  Je n'ai pas l'impression que le but poursuivi par Azu soit le même que celui de Mael... affaire à suivre.

    Merci pour mes fondateurs ♥♥ et merci de me lire et pour tes commentaires ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :