• 8.8. Ella

     

    "Alors, c'est vrai, tu as survécu, Ella Lol?"

    Non, non, pas du tout.  C'est quoi, cette question à deux balles?
    Evidemment que j'ai survécu!  

    8.8. Ella

    "Tu sais, Ella, j'ai beaucoup pensé à toi.  Je suis tellement content que tu viennes à moi."

    Tu m'étonnes qu'il a pensé à moi et qu'il est content que je sois là.  

    "Ensemble, nous allons pouvoir accomplir de grandes choses!  Je sens ..."

    Il fronce le nez.
    En fait, non, il ne sent rien et je le sais.  Il essaye juste de m'emballer et de me manipuler.  Joueur pervers un jour, joueur pervers toujours.  C'est la règle.

    8.8. Ella

    "Tu dois être très puissante pour avoir survécu au soleil d'Oasis?"

    Peut-être bien que oui, peut-être bien que non.  Evidemment, pauvre crétin!  Je suis Ella Lol!

    "Disons que cela m'a demandé une certaine discipline, oui,  pour l'apprivoiser, ce soleil."
    "Alors, dis-moi, tu as des questions à me poser.  Vas-y, je suis toute ouïe..."

    "Non, je n'ai pas de questions."
    "Ah bon?"

    Il semble surpris.

    "Tu n'as pas de questions.  Et tu es là pourtant...?"

    Décidément, on en revient toujours au même point.

    "Oui, je suis là, je suis venue parce que j'ai une requête."
    "Une requête?"

    8.8. Ella

    Je vois déjà ses babines de prédateur se relever.

    "Et quelle est donc cette requête, Ella?"
    "Je veux que tu rendes à maman sa famille imaginaire."
    "Sa famille imaginaire?"

    J'acquiesce.

    "C'est cela, oui, celle dont tu t'es servi pour arriver à tes fins, celle qui vivait dans ses rêves."
    "Ella, je..."

    Je le coupe:

    "C'était un jeu très cruel auquel tu t'es amusé avec ma mère, papa.  Tu as profité de ses faiblesses, tu t'es joué d'elle ...  c'est vilain, sais-tu."
    "Vilain?"
    "Oui, très vilain.  J'ai compris quel était ton but.  Tu voulais mettre un terme à la dynastie des Lol.  Leur réussite t'agaçait.  Un vampire ne devrait pas s'occuper des affaires d'humains."
    "Je ne pensais pas que ta mère te survivrait."
    "Mais j'ai survécu, moi."

    8.8. Ella


    "Oui et c'est formidable que tu sois là, aujourd'hui."
    "Je ne crois pas, non, que ce soit formidable."
    "Toi et moi, Ella, je pourrais t'enseigner tout ce que je sais et ensemble, nous pourrions dominer le monde.  C'est bien mieux que tu aies survécu.  Avoir une moitié Lol à mes côtés me remplirait de joie.  Tu serais ma princesse, le monde serait à nos pieds.  Moi, le monarque absolu et le patriarche ...  Imagine..."

    8.8. Ella

    Il s'emballe, là.  Il devient vraiment ennuyeux.  Mais bon sang, faites qu'il se taise.  Je n'en ai rien à battre, moi, de ses envies de puissance et de pouvoirs.  Qu'est-ce qu'il me fatigue.

    "Ce n'est pas pour ça que je suis venue, papa.  Je suis venue parce que je veux que tu rendes sa famille imaginaire à maman, j'ai dit."
    "Tu pourrais très bien la lui rendre, Ella, si tu travaillais tes pouvoirs, je peux t'apprendre à manipuler les rêves et créer des hallucinations."
    "Je veux que ce soit toi, papa, qui le fasses.  En signe de soumission."
    "Soumission?"

    Il se met à rire.

    "En signe de soumission à toi?  Tu rigoles?"
    "Un conseil, papa.  Je te donne un conseil, un seul: ne sois pas arrogant avec moi." 

    8.8. Ella

    Il me fixe un moment.

    "Et si je refuse?"
    "Je ne te le conseille pas."
    "Ella..."

    Il fait un pas vers moi.

    "Je n'ai pas peur de toi, Ella.  J'ai été confronté à des vampires millénaires..."
    "Ne me menace pas, papa."
    "Tu ne manques pas d'air!  C'est toi qui me menaces."
    "Absolument pas.  Je suis venue en paix, je t'ai exposé ma requête et t'ai conseillé d'y répondre favorablement.  C'est tout."

    8.8. Ella

    Sans doute prend-il cette dernière phrase comme le reflet de ma peur.  Il gonfle son poitrail.  

    "Je refuse", me dit-il alors.
    "Tu devrais prendre le temps d'y réfléchir, papa."
    "Non, c'est non."
    "D'accord, c'est ton choix et je le respecte.  Dommage, j'aurais apprécié ce "mea culpa" tacite.  Cela t'aurait donné un délai supplémentaire.  J'étais prête à repousser l'échéance de ton anéantissement jusqu'au trépas de maman si tu avais accepté de la soulager et de te soumettre."
    "Mon anéantissement?  C'est toi qui vas te soumettre, Ella.  Je vais te donner ta première leçon de vampirisme."

    Je souris aux anges.  Enfin, cette petite réunion devient intéressante.  

    8.8. Ella

    Et je ressens, oui, je ressens, Lisa-Line, de l'excitation, là, au milieu de mon bidou.  Quelle sensation phénoménale!  Je la savoure un instant et j'ai même l'impression que mon père la sent lui aussi.  C'est une première pour moi.  J'aime!

    8.8. Ella

    "En garde, ma fille."
    "En garde, mon père."

     

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella 

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella 

    "Je t'ai vaincu."
    "Oui, cette fois."

    Il a du mal à réaliser sa défaite.  C'est bien normal.

    8.8. Ella 

    "Je suis désolée, papa, mais il n'y aura pas de deuxième ni de troisième fois."

    8.8. Ella

    "Allons, Ella..."

    Nous quittons nos formes sombres.  Il me reste un détail à régler. Personne ne s'en prend aux Lol sans en payer les conséquences.  Un jour ou l'autre.  Papa aurait dû le savoir et y réfléchir à deux fois avant de s'en prendre à nous et de me défier.    

    8.8. Ella 

    Ainsi soit-il.  Je sens dans sa poitrine le souffle chaud de la vie qui reprend sa place et fait battre ce cœur éteint depuis tant d'années.

    8.8. Ella

     

    C'est une renaissance.

    8.8. Ella

     

    Je ne lui laisse pas le temps de craindre l'instant, de se l'approprier.

    8.8. Ella

     

    8.8. Ella

    "Suis-moi jusqu'à l'antre de mes ancêtres, humain."

    8.8. Ella

    Il ne peut que m'obéir, pantin, poupée de chiffons. Pauvre loque humaine qui fut jadis vampire et retrouve grâce à moi sa condition de mortelle, comme châtiment mérité, exécuté.  Veni vidi vici, comme il se devait.

    ♣♣♣

     

    8.8. Ella

     "Ella, te voilà enfin!  Que m'as-tu fait?"
    "Je t'ai rendu à la vie, papa."

    8.8. Ella

    "Tu comptes me garder indéfiniment ici, Ella?"
    "Oui, mais ne t'inquiète pas.  D'après mes calculs, tu n'en as plus pour très longtemps, papa."
    "Ella!"
    "Tu vas me laisser crever comme ça,?  Comme un chien? ici?  C'est ça, le plan?"

    Comme un chien?  C'est-à-dire?

    8.8. Ella

    "Non, papa, je ne laisserais pas crever un chien ici; mais toi, oui je le peux.  "
    "Ella...  Je me sens faible... c'est mon cœur..."

    Et bien zut alors, j'ai dû me tromper dans mes calculs, c'est encore plus rapide que prévu.

    "Il était si vieux, papa, ton cœur. Une vieille mécanique reste une vieille mécanique.  Mais bon, je pensais qu'il te restait un peu plus de temps."
    "Mais j'ai moi-même rendu des vampires à la vie et..."
    "Ah oui, tu parles de Lilith, je l'ai rencontrée.  C'est cette rencontre qui m'a inspiré l'idée pour ta punition..  Sans doute, il lui restait plus d'humanité qu'à toi, papa?"
    "Ella..."

    8.8. Ella

    "Oui, papa.  Je suis là..."
    "Je..."

    8.8. Ella

     

    Mais il n'a pas le temps d'en dire plus.  Le sourire aux lèvres, j'admire le magnifique saut de cabri de la faucheuse au-dessus du corps inerte de mon père.  C'est magnifique.  Juste magnifique.  Quelle intensité!  Quel sens du show!

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    "Bravo, Faucheuse, c'était magnifique, vraiment."
    "Merci, merci, dame Lol."
    " Oh!  J'ai une idée, Faucheuse."
    "Une idée?"

    8.8. Ella

     "Oui, si on se faisait un petit selfie, toutes les deux?  Histoire de garder un souvenir de cette merveilleuse journée où ensemble, nous avons débarrassé le monde d'une enflure?"

    8.8. Ella

    "Euh d'accord, Dame Lol."

    8.8. Ella

    "Et une petite dernière... pour la postérité..."

    8.8. Ella

    "Dommage que vous n'ayez pas une forme sombre, Faucheuse... mais bon, voyez, vous êtes plutôt réussie, non?  Moi, il n'y a qu'en photo que je peux me voir.  Bah, c'est déjà cool, hein.  Je suis plutôt mignonne, moi aussi.  Je ne sais pas si je me préfère sous forme sombre ou claire, en fait."
    "Moi j'aime bien les deux."
    "Ah et bien c'est cool alors."

    8.8. Ella

    "Ce n'est pas tout ça, Faucheuse, mais j'ai encore deux petites choses à régler aujourd'hui; ce serait sympa que vous me laissiez un peu seule, là."

    Sans se faire prier, la faucheuse s'exécute et me laisse seule avec l'urne de papa.  Je pense que définitivement, nous pouvons rayer de la liste le sentiment "remords" de la liste de mes émotions possibles.  Je viens quand même d'éliminer définitivement mon père de la surface de la terre et ça ne me fait ni chaud ni froid.  Bah, voilà, c'est comme ça, que veux-tu, Lisa-Line, je ne peux lutter contre ma nature, n'est-ce pas? 

    8.8. Ella

     Je penche doucement et libère l'âme tourmentée de ce pauvre hère qui m'a servi de géniteur parce que, à bien y réfléchir, ce serait un trop bel honneur que de laisser son fantôme cohabiter avec mes ancêtres.

    8.8. Ella

     

    8.8. Ella

     

    Et voilà, le travail, je suis fabuleuse, quand même.  Quel talent!

    8.8. Ella 

    En parlant de talent, il est temps qu'après mon père, je m'occupe de ma mère.

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella 

    Elle est endormie, c'est parfait.  Je n'aurai donc pas à la convaincre de se coucher...

    8.8. Ella

     

    ... pour lui rendre sa famille imaginaire, celle qui l'aime dans ses rêves et qu'elle aime, lui donner la vie qu'elle méritait.   Je me concentre à peine, c'est facile à présent que le lien avec mon père est définitivement rompu.

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    Si je le pouvais, je serais fière de moi et de tout ce que j'ai accompli aujourd'hui.

    8.8. Ella

     Oui, vraiment, c'était une belle journée.  Satisfaite, je peux enfin terminer cette magnifique journée comme j'aime.  Au soleil d'Oasis. Avec un bon bouquin.  Paisible, enfin.  

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    8.8. Ella

    Oh!  Qui voilà?  Valentin!  Qu'est-ce que ça tombe bien, je meurs de faim.

    "Tu vas bien, Ella?"
    "Merveilleusement bien, Valentin.  Et encore mieux depuis que tu es là."
    "Ta maman est dans les parages?"
    "Non, elle avait du sommeil à rattraper."

    8.8. Ella

    Trève de blabla. 

    8.8. Ella

     

    8.8. Ella

     

    8.8. Ella

    A bientôt, Lisa Line.

     

    8.8. Ella

    Ella

     PS : J'espère que tu attends ce bébé que tu désires, Lisa-Line.  Il fera, j'en suis sûre, la fierté de nos ancêtres.

     

     

     

     

     

     ---------

     

    "Qu'est-ce qu't'as foutu, Eulaline?"
    "Moi?  Mais je n'ai rien fait, enfin!  Vous allez arrêter de m'agresser comme ça, tout le temps, tous les deux?  Vos héritières vont bien, c'est le plus important."
    "C'est une menace?"
    "Va savoir..."

    8.8. Ella

     

     

     

    « 8.7. Lisa-Line8.8. Lisa Line »

  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Juin à 18:09

     Je ne m'attendais pas à avoir la suite aussi rapidement, et encore moins à ce qu'Ella fasse preuve d'une telle gentillesse envers sa maman malgré son air indifférent. Pourtant ça m'embête qu'elle ait tué son père sans que celui-ci ait eu le temps de la re-transformer en humaine...
    J'ai aussi du mal à comprendre l'entêtement de Valentin à aller voir Ella, qui ne récompense son amitié qu'avec des morsures.

    2
    Samedi 16 Juin à 18:23

    PrincesseSey ♥

    Ella serait redevenue humaine si elle avait perdu son combat contre son père - il est très puissant lui aussi, je pensais que ça serait plus compliqué que cela pour Ella ; mais elle l'a gagné :/  C'est le jeu qui en a décidé ainsi, comme Valentin, il revient sans arrêt traîner du côté de chez Ella.  C'est déjà le petit garçon qui la collait sans arrêt lorsqu'elle était enfant :)  Je crois qu'il est très amoureux d'elle ♥

    Quant à la gentillesse d'Ella vis à vis de sa maman, je pense que c'est plutôt pour Ella une façon de "réparer", de rendre à sa mère la vie qu'elle aurait dû avoir; c'est réparer ce que Ella juge comme étant une injustice dont a été victime sa mère.  

     

    3
    Lundi 18 Juin à 09:43

    Quelque part, c'est horrible ce qu'Ella a  fait : elle vient de tuer son père. Même si ce n'est pas directement, elle quand même tout fait pour qu'il succombe.

    Après, il est vrai qu'il n'a jamais joué son rôle de paternel auprès d'Ella et ce qu'il a fait à Violette est immonde.

    Mais Ella porte quand même à l'admiration. Elle a ni pitié ni remords et reste fidèle à elle-même. Et on ne peut pas dire qu'elle a eu une stabilité émotionnelle de la part de ses géniteurs : entre un père absent et indifférent et une mère folle qui veut à tout prix se débarrasser d'elle, je trouve qu'elle ne s'en sort pas trop mal.

    Maintenant, je ne sais pas ce que tu lui réserves comme avenir : une progéniture à élever, redevenir humaine (mais je n'ai pas l'impression que c'est dans ses projets). Et est-ce que Valentin à un rôle à jouer dans tout cela ?

    Je me laisse porter, je verrais bien ^^.

    Et sinon tes images avec le combat des deux vampires sont vraiment sublimes. La forme sombre d'Ella est très bien faite. Elle en impose la demoiselle !

    Je crois que c'est là que tu excelle le plus : quand tes personnages sont ambigües : ni tout à fait gentil, ni vraiment méchant.

    Vivement la suite ♥♥♥

      • Lundi 18 Juin à 10:28

        Agathe,

        Effectivement, ce qu'Ella a fait à son père, sans remord ni regret, est tout à fait horrible et franchement, je ne pense pas que cela soit à  la hauteur de ce que lui a fait; même si on est bien d'accord, c'était répréhensible et mal :o

        Pour les illustrations du combat, je dois dire que le jeu donne de fantastiques tableaux et que je n'y suis pour rien, tellement c'est beau :o

        J'ai une idée assez précise de ce que va devenir Ella, contrairement à Lisa-Line, si le jeu me laisse faire.  On verra, je m'adapterai de toute façon :D

        Et merci merci pour tout, encore merci ♥♥

    4
    GGO
    Lundi 6 Août à 16:51

    Du grand Pytisa cette Ella ! C'est un joli coup de massue que tu as mis avec la dernière décision d"Ella. Je ne suis pas bien sûre qu'elle soit bien honnete avec elle même en disant qu'elle ne ressent rien. Ce qu'elle vient d'offrir à sa mère, c'est la belle marque d'un amour désinteressé. :)

      • Lundi 6 Août à 19:25

        GGO, 

        Je pense qu'elle ne l'avouerait jamais, à personne ni à elle-même :) mais ça y ressemble, oui.

        Et merci merci ♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :