• 8.6. Lisa-Line

     

     

    Alors?  Devine...  Qu'est-ce qu'il m'est arrivé?  Oui, bien sûr, je suis devenue jeune adulte... mais pas que...  

    8.6. Lisa-Line

    En fait, non, ne devine pas, tu ne pourras jamais deviner.  Voilà, l'histoire:

    Je suis rentrée chez moi après ce fichu week-end de folies dans la jungle et...

    8.6. Lisa-Line

    "Salut, maman."

    Ma mère m'a regardée d'un drôle d'air, à la fois avenant et surpris.

    8.6. Lisa-Line

    "On se connaît?"

    "Euh... oui, c'est moi, Liline.  Je n'ai pas tant changé que ça, quand même, en deux jours."

    Je tremblais un peu de tous mes membres, rapport au trésor que je ne ramenais pas.

    "C'est un chien que vous tenez là?"

    J'ai posé Trésor.

    8.6. Lisa-Line

    "Je suis désolée mais je ne donne jamais pour aucune association.  Au revoir, Mademoiselle."

    8.6. Lisa-Line

    Mademoiselle?

    "Maman... c'est moi, Liline.  Lisa-Line, ta fille."

    "Non, mademoiselle, je n'adopte pas non plus les clochards du parc.  Je vous demande de vous en aller.  Vous êtes chez les Lollipop ici et personne ne s'introduit chez les Lollipop sans y être invité."

    8.6. Lisa-Line

    Les Lollipop?  C'était quoi, ce binz?

    "M'en aller?"
    "C'est ça.  N'insistez pas, mademoiselle, sauf si vous voulez goûter à mes prises de catch?"
    "Mais ... Maman..."

    8.6. Lisa-Line

    Et voilà comment je me suis fait mettre à la porte de mon propre chez moi.

    "Et ne revenez pas..." ai-je entendu rire derrière moi.

     

    8.6. Lisa-Line 

    8.6. Lisa-Line

     

    Oh je sais ce que tu penses, que ma mère a voulu me donner une leçon ou me faire une blague.  J'y ai cru, moi aussi.

    Mais non.  Il m'a fallu me rendre à l'évidence.  Ma mère, mon père, mes soeurs, ils m'ont toute oubliée; pire, ils ne sont plus aucun des Lol.  Je suis la seule, l'unique Lol de toute la ville, à présent.  De Selvadorada, je n'ai pas seulement ramené quelques bouchées au fromage, des bouteilles d'eau, une tente et Trésor.

    8.6. Lisa-Line

     

    8.6. Lisa-Line

    8.6. Lisa-Line

    8.6. Lisa-Line

     

    Non, je suis revenue de Selvadorada avec la bénédiction de  Madre Cosecha.

    "Oh Madre, Madre Cosecha, sainte madre, sainte mère Cosecha, délivrez-moi de l'emprise maternelle, rayez les Lol de la carte du monde.  Pitié.
    Enfin, quand je dis "rayez les Lol", on s'entend.  C'est une façon de parler.  Je veux juste la vie que je mérite, quoi.  Libérée, délivrée... libre de faire ce que je veux.  Capiche?  Compris?"

    8.6. Lisa-Line

    Une fois le choc passé, je me suis organisée.  Je pêche, je peins au musée, je rencontre des gens qui me laissent souvent de quoi manger.  L'entraide et la solidarité, il n'y a rien de tel, je l'ai toujours su.  J'apprends à vivre selon mes valeurs.

    8.6. Lisa-Line

     

    8.6. Lisa-Line

    8.6. Lisa-Line

     

    8.6. Lisa-Line

    Trésor me suit partout.  Je dois parfois le recadrer.

    "C'est très gentil de m'offrir un cadeau, Trésor, mais si tu l'as volé, ce n'est pas bien et tu dois le ramener."

    8.6. Lisa-Line

    Bien sûr, je reste liée à la Chenaie et son manoir, enchaînée par mon héritage; mais je n'y retournerai pas.  Dussé-je vivre toute ma vie dans les parcs et jardins de Willow Creek.  

    8.6. Lisa-Line

    Est-ce que ma famille me manque?  Oui et non; surtout non, en fait.  Je les vois évoluer de loin et cela ma suffit; même si j'avoue que parfois, je continue à me languir de la salade de fruits de maman.

    Mais rien ne vaut le sentiment de liberté que je ressens à chaque seconde, à présent que je suis libérée de ma mère.

    Je peux enfin être moi-même, rencontrer des gens sans me demander sans cesse s'ils vont plaire à ma mère, s'ils ne risquent pas pour leur vie en me fréquentant.

    8.6. Lisa-Line

     Je profite de chaque instant comme si c'était le dernier.  Je vois de magnifiques paysages.

    8.6. Lisa-Line

     Mon rêve serait de fonder une communauté de troubadours, de vivre ensemble, de tout partager, d'accueillir tout qui le souhaite sans distinction, sans obligation.

    Kagu partage mon rêve.

    "I have a dream... L'honnêteté, la sincérité, la simplicité, l'humilité, la générosité, l'absence de vanité, la capacité à servir les autres - qualités à la portée de toutes les âmes- sont les véritables fondations de notre vie spirituelle.  Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles.  La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre." (à noter que ces citations ne sont pas de Kagu)

    Je pourrais l'écouter pendant des heures.

    8.6. Lisa-Line

    D'ailleurs, le voilà qui arrive.  Il vient, il va, il est libre comme l'air.  Je ne sais jamais quand, où, si, il va reparaître.  Mais toujours, il revient.

    8.6. Lisa-Line

     Lorsqu'il me prend dans ses bras...

    8.6. Lisa-Line

     

    ...j'oublie que j'ai un terrible secret, seul connu de moi-même.  Comme il sera déçu Kagu lorsqu'il saura qui je suis vraiment, derrière l'écran de mon vœu à Madre Cosecha.

    8.6. Lisa-Line

     

    En même temps, rien ne m'oblige à être honnête, franche...?  C'est bien ce que ma mère a tenté de m'inculquer toutes ces années?  Seul compte mon avantage.

    Oh misère... est-ce que je deviens comme elle malgré tous mes efforts?

    8.6. Lisa-Line

     

    Bises, Ella.

     

    8.6. Lisa-Line

    Lisa Line

     

    "Ma sœur?  Toi ici?"
    "Mon frère?  Toi ici?"

    8.6. Lisa-Line

    "Mais où sommes-nous?  Dans les limbes?  Je ne reconnais pas ce lieu!"
    "Ne te retourne pas, Romuald, il y a quelqu'un qui lévite juste derrière toi."
    "C'est encore un coup tordu à la Eulaline qui tente de nous impressionner, si tu veux mon avis."

    8.6. Lisa-Line

     "Salut, les Bro'... Bienvenue chez moi, dans mon chez moi, dans ma partie.  Alors?  Heureux?  Toi, Romuald, je vois que oui..." 

    8.6. Lisa-Line

     "Viens là, Lola."

    8.6. Lisa-Line

     

    "Et mais moi aussi, je veux bien un câlin."
    "Tu ne changeras jamais, mon frère.  Tu as toujours adoré les femmes.  Laides, belles, jeunes, vieilles..."
    "Oh ça va, ne va pas jouer les donneuses de leçon.  Je dois te rappeler que c'est avec un homme marié que tu as débuté notre challenge, à qui tu as fait quatre gosses."
    "Blablabla... moi, au moins, je n'ai pas eu de mari qui ait joué les filles de l'air."
    "Ça, c'est un coup bas.  Il faut dire que toi, tu n'as jamais eu l'audace d'essayer la vie de couple et préféré t'acoquiner à un courant d'air."
    "Allons, allons, on ne s'éparpille pas, les gars, on n'est pas ici pour régler ses comptes.  Allez, entrez."

     

    8.6. Lisa-Line

     

    8.6. Lisa-Line

     

    Il n'y a pas le temps que tout le monde s'assoie que Romuald attaque le premier.

    "Bon, qu'est-ce que t'as fichu, Eulaline, avec notre génération huit point zéro?"

     

    8.6. Lisa-Line

     

    "Je ne vois pas où est le problème."

    Les deux fantômes manquent s'étouffer.

    "Tu ne vois pas le problème?  Une vampire et une sans domicile fixe?  Y a rien qui te choque?"

     

    8.6. Lisa-Line

     

    "Bah non, en fait, même dit comme ça, je ne me sens pas troublée."
    "Tu ne vois pas le problème?"
    "Bah non, je ne vois pas le problème.  Je n'ai même pas triché, en plus."

     

    8.6. Lisa-Line

     

     

     "Un vampire, c'est immortel, je te ferais savoir, d'après ce que j'ai lu...", lance Romuald.
    "Oh arrête, Romuald, ça, ce n'est pas un problème; le vrai problème c'est que Lisa Line ne peut pas accoucher dans un parc..."
    "En même temps, ce n'est pas comme si elle était enceinte."
    "Bah oui, c'est le problème...  Non mais imagine, les Lol, troubadours sans enfant au milieu de parc de Willow.  Une pauvrette, parmi les pauvrets.  Une Lol parmi la populace... Mazette, je crois que je défaille."
    "N'en fais pas trop, Lola, quand même.  Moi, de mon côté, en revanche, avec un vampire sans cœur, sans foi, ni loi... Ah!  Elle est belle ma descendante huit point zéro!  La dernière pour sûr, il n'y a jamais personne qui voudrait fricoter avec elle.  Ella est aussi sympathique que la porte des enfers.
    Alors, que comptes-tu faire, Eulaline, pour résoudre ce problème?"
    "Rien."
    "Rien?"
    "Rien!"

    8.6. Lisa-Line

     

    "Ce n'est pas moi qui décide ..."
    "Oh arrête ton char, Eul'!"

    "Et descends de tes grands chevaux, Eulaline!  Nous savons très bien que tu es derrière tout ça!"
    "Mais pas du tout.  Je suis aussi pure et innocente que l'agneau qui vient de naître.  Ce n'est pas moi qui décide, je ne fais que suivre le jeu."
    "Ah!  Tu avoues!  Pour toi, ce n'est qu'un jeu!  Tu joues avec nos vies, tu te ris de nous."
    "Meuh pas du tout.  Enfin, vous me prenez pour qui?  Je suis vraiment déçue par votre attitude à tous les deux."

     

    8.6. Lisa-Line

     

     

     "Au fil des générations, toi, Lola, et toi, Romuald, vous êtes devenus des chiffes molles.  Il n'y a pas une seule génération pendant laquelle je ne vous ai pas entendus geindre.  Vous avez donc oublié?  Oublié ce que c'est d'être un Lol.  Un Lol, c'est toujours plus haut, c'est se moquer des coquilles de noix sur le chemin, c'est filer vers les étoiles, flirter avec l'infini et l'au-delà!"
    "Comme buzz l'éclair?"
    "Euh oui, si tu veux, Lola, comme buzz."

     

    8.6. Lisa-Line

     

    "T'essayes de nous entortiller, c'est ça, Eul'?"
    "Ce n'est pas mon genre, Romu', je t'assure."

     

    8.6. Lisa-Line

     

     "Tout ce que j'essaye de vous dire à tous les deux, Lola et Romuald, c'est que vous devriez travailler votre confiance en vos descendants et arrêtez de vous faire un sang d'encre comme ça et me maudire à tout bout de champ aussi, accessoirement..."
    "Oui, mais quand même, ce n'est pas comme si on ne savait pas tout ce dont tu es capable, Eulaline...!  Tu as quand même un vilain côté sadique."
    "Ben oui, Lola a raison, quand même.  Bien dit, petite sœur.  Sadique, tordue, vilaine..."
    "Et je dirais même plus: sadique, tordue, vilaine, ignoble, méchante."
    "Tout à fait, Lola.  Tu serais perverse narcissique en sus que ça ne nous étonnerait pas, hein Lola?"

    *Les voir s'entendre comme larron en foire, ces deux-là, ça fait chaud au cœur, dites donc.*
     

     

    8.6. Lisa-Line

     

     

    "Bon, ce n'est pas tout ça, mais je crois que vous devez y aller, tous les deux."
    "Ouiep, je pense qu'on s'est tout dit."

     

    8.6. Lisa-Line

     

    "Oh Romu, tu as vu?"
    "Oh ça alors?  C'était donc vrai, cette histoire de chien et chat?"

     

    8.6. Lisa-Line

     

    "Ecoute, Eul', finalement, on va rester un peu."
    "C'est une blague?"
    "Bah non, en fait."
    "Et si je ne veux pas?"
    "Bah, ça ne change rien, ce n'est pas comme si c'était toi qui avais en main notre destin et le destin de nos descendants? N'est-ce pas?  Toi tu es blanche comme neige, pure et innocente comme l'agneau qui vient de naître?  C'est nous et nos descendants qui décidons nan?"
    "Puis, j'ai toujours rêvé d'avoir un chat, moi.  Toi, Romu?  Je suppose que tu es plus chien?"

     

    8.6. Lisa-Line

     

    (à suivre ... ou pas)

    « 8.6. Ella8.7. Ella »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Avril à 14:25

    Lisa-Line voulait du changement. Elle en a. Finalement, elle ne doit pas être trop déçue de la bénédiction que lui a accordé Madre Cosécha. (superbe screen au demeurant).

    Une sorte de nouveau départ finalement pour la branche Lol de Willow Creek (et les autres Lollipop ! J'ai ri he). Et en plus, elle a rencontré un très beau jeune homme. J'espère qu'on pourra le revoir ;) . Et j'aime beaucoup aussi le nouveau look de Lisa-Line, un peu nonchalant, mais cela lui va bien.

    Quand aux fondateurs qui t'enguirlandent (mais tu n'y es pour rien, c'est le jeu ma pauvre lucette...) et ensuite qui s'incrustent chez toi... Cela ne m'étonne pas d'eux ^^. Bon courage ? 

    J'ai adoré ce petit aparté ainsi que ce souffle d'air frais dans le legacy.

    Je me demande ce que tu prévois pour cette "sans-coeur" d'Ella.

    Toujours autant de plaisir à te lire. (dire que je te lis depuis 2015 ^^) ♥♥♥

      • Lundi 30 Avril à 14:56

        Agathe,

        Je pense qu'on va le revoir ce beau jeune homme qui est peut-être un peu trop beau pour être honnête, d'ailleurs :o 

        Oh et merci merci de me suivre, de me lire.  Et pour tes commentaires que j'attends toujours avec impatience.  Merci mille fois ♥♥♥

    2
    Mardi 1er Mai à 17:08

    Ah. Ça pour une surprise ça a du être une surprise! Et puis-je me permettre de demander où est passé le pantalon de Kagu?

    Quant à cette démolition du quatrième mur, elle me plait bien, ça fait plaisir de voir le frère et la sœur enfin réunis! Ne prend pas mal ce que tes sims t'ont dit : "sadique, tordue, vilaine..." sont des adjectifs communément utilisés pour décrire la plupart des simmeurs!

    Encore un chapitre très sympathique, qui sort certainement de l'ordinaire! J'ai hâte de lire la suite des aventures de cette drôle de famille (ou pas ?????!!!!!???)

    3
    Ptitemu
    Vendredi 4 Mai à 17:45

    Eh, super on a la suite ! Liline est trop gentille et Elle trop méchante, tu nous joues les opposés ? Qu'est ce que ça va donner si elles se rencontrent ! J'avais un peu peur que tu n'écrives plus (et ce serait tellement dommage...) ; me voilà rassurée. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :