• 8.6. Ella

     

     

    "Maman, tu devrais penser à manger de temps en temps.  Tu es vraiment famélique."

     

    8.6.  Ella 

     

    Elle m'a regardée avec ses yeux torves.  Si je ne lui rappelle pas de temps en temps qu'elle a des besoins de base à satisfaire, elle s'oublie totalement.  C'est pénible de devoir toujours être derrière elle.  

    "Je vois le mal en toi, Ella.  Il est là, il te dévore."
    "Mais oui, maman, mais oui."

     

    8.6.  Ella



    Qu'est-ce qu'elle est fatigante.  Fatigante et fatiguée, surtout depuis qu'elle a décidé de reprendre le restaurant de mémé Maïa.  Evidemment, c'est moi qui me tape tout le boulot pendant que ma mère roupille.  Je te jure, avoir un tel boulet dans sa vie, c'est vraiment pénible.

     

    8.6.  Ella

    8.6.  Ella 

     

    "Si au moins tu prenais tes repas avec moi, Ella.  Toi aussi tu as besoin de manger."

    Qu'elle est mignonne.

    "Ne t'inquiète pas, maman."

     

    8.6.  Ella

     

    Aaarggh... Impossible de prendre mes repas avec ma mère.  J'ai la nausée rien que d'y penser.  Je préfère encore cramer au soleil ou téter les plasmafruits que de boire le sang de ma mère.

     

    8.6.  Ella

     

    En parlant de manger, Valentin se fait rare, en ce moment.  C'est qu'il s'est trouvé un protecteur.  Double patte et patachon, Valentin ne va plus nulle part sans Edgard.  C'est nul.  

    "Oh Edgard, quelle surprise, toi ici...  mais qué bonheur!"
    "Salut, Ella."

    8.6.  Ella

     

    Le pire, c'est que Mister Edgard Patachon ose se pointer à la maison, seul.  Il m'attend des heures pour chouiner sur le malheureux destin de son ami Valentin.

    "Ella, Ella... Ouvre-moi, je sais que t'es là."
    "Je n'suis pas là, gamin, je suis derrière toi."
    "Ah!  Enfin, tu oses te montrer."

    Oh mais quelle plaie, quelle plaie, quelle plaie!

     

    8.6.  Ella

    8.6.  Ella 

     

    "Qu'est-ce que tu fais là, Edgard?  A ce que je sache, je ne t'ai pas donné l'autorisation de fouler de tes sales pattes ma propriété."
    "Il faut que tu laisses Valentin en paix!  Tu sais qu'il en pince pour toi et toi, tu joues avec lui.  Je t'ai à l’œil, Lol."

    Ils me fatiguent, tous ces humains à étaler leurs états d'âme.  

    "C'est surtout Valentin que tu as à l’œil, tu le colles comme un chewing gum à sa semelle de chaussure.  Ecoute, Edgard, il ne faut pas être jaloux comme ça.  Si Valentin te plaît, je te le laisse."

     

    8.6.  Ella


    "Sale petite larve..."

    Larve?  C'est quoi pour une insulte, ça?  Il m'ennuie, Edgard.  Qu'est-ce qu'il m'ennuie.

     

    8.6.  Ella 

     

    "Ton odeur m'incommode, gamin, et ton babillage aussi.  Dégage de chez moi avant que je ne fasse de ta peau ma prochaine descente de lit."
    "Oh hé!  Ça va, hein, ne fais pas ta psychorigide avec toi; c'est bon, je me casse."
    "Et bien voilà.  Tu vois que ce n'est pas compliqué."

     

    8.6.  Ella 

     

    Moins j'ai de contact avec les gens, mieux je me porte.  Il n'y en a pas un qui donne envie de sympathiser.  Non mais franchement... 

    Vu que je n'avais plus de Valentin sous le croc, je devais trouver du plasma ailleurs.  Il passait suffisamment d'humains, devant chez moi pour obtenir ma pitance quotidienne, sans que j'aie à faire l'effort de la conversation.  Et c'est à ce moment que je l'ai vu, Lisa-Line!  Je l'ai vu aussi bien que par mes propres yeux.  Qui?  Mon créateur, pardi.  Je l'ai vu par l'esprit de cette humaine alors que j'étais sur le point de picorer son joli  petit cou.  

     

    8.6.  Ella 

     

    Ma surprise fut telle que je me suis sentie repoussée par cette petite chose qui me faisait face.  

    J'en suis restée sur le Q, incapable de parler, de me rebeller, de la retenir.

     

    8.6.  Ella 

     

    Cela m'a mise en rogne.

     

    8.6.  Ella 

     

    Ma traque a débuté, j'allais retrouver cette humaine.  J'allais la retrouver et je lui ferais cracher tout ce qu'elle savait sur mon créateur. Mon père et moi, nous avons un œuf à peler, tous les deux, et crois-moi, nous le pèlerons.

     Si j'ai des talents certains pour la chasse, en revanche, pour ce qui est de l'enquête, c'est moins ça.  Il faut dire que quand tu vis dans un monde de bras cassés et bien, ce n'est pas gagné.  Personne ne semblait connaître cette fille; même la faucheuse n'a pas pu la retrouver sur son petit ordinateur.  La technologie, c'est bien, mais elle a ses limites, apparemment.  Pourtant, ma description était tip top:

    "Allez, un effort, une fille, de ma taille, avec des cheveux noirs et des petits zoiziaux sur l'épaule... ça ne doit pas courir les routes quand même!"

     

    8.6.  Ella

     

    C'est par hasard que je l'ai retrouvée.  Lilith, elle s'appelle. 

    "Hé, mais c'est vous la fille aux cheveux noirs qui a à peu près ma taille et des petits zoiziaux sur l'épaule!" 

     

    8.6.  Ella

     

    "Oui, c'est bien moi."

     

    8.6.  Ella 

     

    Non, mais attends, elle était prête à me déballer toute sa vie; mais ce n'est pas cela qui m'intéressait, même si la partie où elle m'a raconté comment mon père l'avait débarrassée de son état de vampire était bien divertissante.  Décidément, papa est un sacré blagueur.

    Evidemment, après s'être bien amusé avec Lilith, mon père l'a laissée tomber comme une vieille chaussette sale et elle n'en a plus entendu parler et blablabla lamentations sur sa vie de mortelle.  Je m'en fiche moi.

     

    8.6.  Ella

     

     

    Cela étant dit, je ne suis pas chienne, je l'ai hypnotisée et lui ai ôté tout souvenir de moi, de mon père et de sa vie d'immortelle.  Oui, je sais, je suis trop choupinette quand je veux.  Dorénavant, si je la croise à nouveau, Lilith, elle évitera de me bassiner les oreilles avec ses lamentations lamentables d'humaine.

     

    8.6.  Ella

     

     Bon, j'avoue, j'en ai peut-être profité pour y boire un p'tit coup.  J'avais un p'tit creux aussi.

     

    8.6.  Ella 

     

     Burps.  Délicieux...

     

    8.6.  Ella

     

    Je suppose que tu dois être déçue que je n'aie pas encore mis la main sur mon père.  Mais bon, de toute façon, j'ai toute l'éternité pour le retrouver, mon papounet.  Avec un peu de chance, ce sera le hasard qui le mettra sur mon chemin.

     

    8.6.  Ella 

     

    Bizzzz, Lisa-Line, et bon retour chez toi.

     

    8.6.  Ella

    Ella

     

     

     

     

     

     

     

     

     "Ma chère sœur,

    Je suis d'accord pour te rencontrer où, quand et comme tu le voudras.  Il me semble que de ton côté comme du mien, nous avons des choses à voir à huis clos.

    Bisous,

    8.6.  Ella

    Romuald.

     

     

     

     

        

     

     

    « 8.5. Lisa-Line8.6. Lisa-Line »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Avril à 09:53

    C'est vrai qu'elle est bien maigre, Violette ! Il faudrait penser à se remplumer. Le soucis envers sa fille peut-être...

    Ah, ben c'est dommage elle n'a plus son garde-manger sur patte... heu... Valentin.  Et qu'est-ce qu'il nous embête cet Edgard ? Jamais tranquille, hein..he.

    Tiens donc, une trace de papounet... J'ai hâte de voir la confrontation ^^.

    Ella est arrogante, un peu égoïste, cruelle, mais je l'aime beaucoup. Cela met du pep's dans la branche d'Oasis Springs. Pas sûr que Romuald apprécie beaucoup, mais bon...

    Mais du coup, vas-tu continuer uniquement avec elle ou est-ce qu'elle va devenir maman un jour ?

    On s'amuse bien avec tes petites Lol en tout cas.

    Encore ! ♥♥♥

    P.S : par contre, Lilith en humaine, a moins de style quand même qu'en vampire ^^

      • Mercredi 25 Avril à 10:15

        Pauvre, Violette :/  Elle n'est vraiment pas bien du tout :/  mais bon, il semblerait que ce soit son destin :(

        Je suppose que Ella va finir par trouver un moyen d'écarter Edgard ou trouver un autre garde-manger :D

        Moi aussi, j'ai hâte qu'Ella croise son père :o  En même temps, je m'inquiète un peu pour elle; ce n'est pas le vampire le plus sympathique du monde et il adore jouer avec les gens, humain ou vampire d'ailleurs.

        J'adore Ella, j'avoue.  Elle est en passe de devenir mon héritière préférée :D  Elle se fiche de tout et de tout le monde, elle est terrible depuis qu'elle a vaincu la malédiction du soleil d'Oasis :D et elle est très puissante aussi; ce qui ne gâche rien.

        Quant à la question, maman un jour?  Il me faut 10 générations, donc oui, je suppose qu'elle aura un enfant.

        Et merci et merci ♥♥♥

        PS: pauvre Lilith :/  je me demande ce que ça aurait donné Ella et elle si papounet ne s'en était pas occupé.  Elles auraient peut-être pu s'entendre très bien, vampires toutes deux.  Quoi que j'ai des doutes...  Ella n'est vraiment pas sociable :D

    2
    Jeudi 26 Avril à 11:37

    C'est l’hôpital qui se fout de la charité! Ella est aussi fine qu'un bâton didonc. Je suppose que le sang n'apporte pas trop de graisse?

      • Jeudi 26 Avril à 12:12

        Princesse Sey, je pense aussi que le sang n'apporte pas trop de graisse.  En même temps, de base, elle est vraiment maigrichonne :D  Ella,on dirait un mikado, en fait :D  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :