• 7.7. Emilie-Rose

    Violette,

     Bien sûr, tout le monde raconte à qui veut l'entendre que les enfants sont merveilleux, que c'est inné l'amour que porte une mère à son enfant, que d'instinct un mère sait ce dont a besoin son bébé.  Tu parles.  Il faut du temps pour s'habituer à cohabiter avec des monstres braillards, des monstres destructeurs...  

    7.7. Emilie-Rose                

                 Je crois que tu as juste besoin de temps et de repos, Violette.  Oui, il faut prendre le temps de l'apprivoiser, ta fille, et ensuite, ça viendra tout seul... ou pas, alors là, il faudra que tu déménages ou que tu partes pour un tour du monde, comme ma sœur.

    Et ce qu'il faut surtout, si tu restes, savoir c'est que jamais tu ne dois lui montrer que tu as peur d'elle, à ta fille, ne jamais lui montrer qu'elle t'impressionne. 

                      "Qu'est-ce que maman a dit à propos des maisons de poupées, Liline?"

    7.7. Emilie-Rose

                                  "Liline sait p'us" 

    7.7. Emilie-Rose

                                 "Mais ce n'est pas vrai, ça, Liline, tu as une mémoire de poisson rouge ou quoi?"

                                  "..."

                                  "Maman a dit : jamais casser la maison de poupées à mains nues, tu risques de te retrouver avec mille échardes partout dans les mains et dans le visage.  Et ça fait mal, les échardes, Liline!"

                                    "Aïe..."

                                    "Oui, aïe, Liline."

                                    Ce n'est pas une lumière, ma fille.  Elle a le côté féroce de la bête sauvage, sans la ruse qui va avec. 

    7.7. Emilie-Rose

                                J'espère que ma deuxième fille bénéficiera d'un peu plus de lumière aux étages.  Oui, j'ai eu une fille.  Tu te souviens, j'étais enceinte la dernière fois que je t'écrivais?  Ma deuxième fille, donc, est aussi ronchon que sa sœur à son âge, toujours à brailler pour qu'on s'occupe d'elle, c'est une vraie princesse, quoi.

    7.7. Emilie-Rose

                            Mon accouchement?  Nickel.

                            "Oh tu es venu..."

                            "Euh, c'est moi qui t'ai conduite, Emilie-Rose."

                            "Chhuuut... j'essaye de faire comme si ... ne gâche pas tout."

    7.7. Emilie-Rose

                             Oui, j'aime bien faire comme si nous n'habitions pas ensemble, Romain et moi.

                             "Oh ciel, toi ici!"

                             "Emilie-Rose, c'est toi qui voulais venir au parc et c'est moi qui vous ai emmenés."

    7.7. Emilie-Rose

                                        "On vit ensemble, on mange ensemble, on dort ensemble, on couche ensemble... You-hou, Emilie-Rose, c'est moi Romain."

    7.7. Emilie-Rose 

                                                       Oui et bien quoi?  Je me demande bien où il veut en venir, maintenant qu'il a eu ce qu'il voulait...!  

                                                          "Il est bizarre, hein, papa."

    7.7. Emilie-Rose

                                         Bizarre et pas très serviable:

                                        "Oh arrête de faire ta chochotte, je ne vais pas attendre deux plombes que le médecin arrive, tu te places derrière la machine et tu appuies sur n'importe quel bouton.  Ça ne doit pas être sorcier d'accoucher une bonne femme.  Si je pouvais, je le ferais moi-même..."

    7.7. Emilie-Rose

                                         "T'es sûre, sûre?"

                                          "Mais oui, allez, go."

    7.7. Emilie-Rose

                                    "Monsieur, écartez-vous, s'il vous plaît.  Tout de suite!"

                                    "Oui, oui, docteur.  Pardon, pardon.  C'est elle qui a voulu.  Tu vois, Emilie-Rose, je te l'avais dit."

    7.7. Emilie-Rose

                                    "Et oui, papa en plus d'être peureux, c'est une balance.  Impossible que je lui fasse confiance, tu vois, ma jolie Caro-Line.  Voilà pourquoi nous ne pouvons plus être un couple, lui et moi."

    7.7. Emilie-Rose

                                  Quel triste constat!

                                 "Une seconde chance, une seconde chance.  Que nenni, mon pauvre Romain.  Le jour où tu as posé tes valises ici, tu as su que c'était terminé entre nous."

                                 "Alors, ça ne te pose pas de problème si je sors avec une autre femme, ce soir?"

                                 "Bien sûr que non.  Tu es libre, Romain.  Tu fais bien ce que tu veux."

    7.7. Emilie-Rose

                                       "D'accord, je vois.  

                                        Hajah, ça vous dit qu'on sorte tous les deux, ce soir?"

    7.7. Emilie-Rose

                                "Pardon, Monsieur, cela aurait été avec plaisir, mais je ne suis pas de service, j'ai prévu une sortie entre filles au bowling, ce soir.  Ici, c'est ma cousine qui reprend ma soirée."

                                Zut, je ne l'aime pas du tout, Pénélope, la cousine de Hajah.  

    7.7. Emilie-Rose              

                     Elle va encore me faire toute une histoire au sujet des jumeaux.

               "Madame, vous devriez parler à vos neveu et nièce, c'est inconvenant d'enfermer en caleçon l'un de leur camarade de classes dans un casier d'un mètre sur soixante centimètres...  Leur professeur l'a retrouvé le lendemain, Madame.  Pauvre petit...!"

    7.7. Emilie-Rose

                      "Allez, les enfants, venez ici et rassurez notre bonne Pénélope.  Dites-lui que ce n'est pas vous qui avez enfermé l'un de vos camarades en caleçon dans un placard."

                           "Ce n'est pas nous, Pénélope."

                           "Ah et bien vous voilà rassurée, ma bonne Pénélope.  Vous pouvez vaquer à vos occupations, à présent."

                   "Bien, madame, comme il vous plaira, Madame.  Je pensais pourtant que Madame n'aimait pas les bonimenteurs."

    7.7. Emilie-Rose

                          Roooh... ça va, hein.  C'était juste une petite blagounette.  Ils sont jeunes, ils doivent profiter, s'amuser, les petits.  Elle a un de ces petits genres supérieurs, cette nana, c'est vraiment lassant et c'est parce que je sais que Hajah ne viendra plus si je renvoie sa cousine que je ne la mets pas à la porte, celle-ci.

                             Mais j'en étais, pardonne-moi, Violette, au râteau qu'avait mis Hajah à Romain.

                             "D'ici ce soir, tu trouveras sûrement une autre fille pour t'accompagner.  Même si c'est dommage, j'aime beaucoup Hajah, moi aussi."

    7.7. Emilie-Rose

                                     "Allons, Emilie-Rose, ne me dis pas que tu t'en fiches totalement?"

    7.7. Emilie-Rose

                                      "Bien sûr que non, enfin!  J'espère sincèrement que tu trouveras une jeune femme à ton goût, possessive, en admiration devant toi et que surtout cette jeune femme t'acceptera comme tu es, Romain, avec toutes tes valises aussi, j'espère.  Bonne chance dans ta quête."

    7.7. Emilie-Rose

                                       "Ne tombe jamais amoureuse, mon bébé."

    7.7. Emilie-Rose

                                  "Souviens-toi, mon amour, que même si t'as le petit cœur brisé, maman sera toujours là pour toi."

    7.7. Emilie-Rose

                                              Aaarfff... Toutes ces histoires avec Romain me filent vraiment la nausée.

    7.7. Emilie-Rose

                                A moins que ça ne soit pas Romain...

    7.7. Emilie-Rose

                                    Ah ben non, ce n'est pas Romain.  Enfin, si c'est quand même un peu à cause de lui.

    7.7. Emilie-Rose 

                                       "J'ai une bonne nouvelle, Romain.  Ce soir, avec ton rencart, tu auras un super sujet de conversation.  Tada: je suis enceinte."

                                               "Enceinte?  Rencart?  Mais Emilie-Rose, il n'y aura pas de rencart.  Tu sais qu'il n'y aura jamais que toi dans ma vie.  Je dois te le dire dans quelle langue?  Te l'écrire en combien d'exemplaires?  Je t'aime, Emilie-Rose.  Je n'aime que toi."

    7.7. Emilie-Rose

                                          "Ne sois pas sot.  Amusez-vous bien, avec ton amie.  Et ne t'inquiète pas, je m'en sortirai très bien avec les petits.  A ce sujet, d'ailleurs, je me demandais si tu pouvais les garder un de ces prochains soirs, moi aussi, j'ai envie de voir du monde..."

                                             "Mais je ne suis pas d'accord, Emilie-Rose.  Je ne veux pas que tu sortes avec un autre homme que moi!"

                                            "Oh! Tu ne veux pas que je voie d'autres homme que toi? Je ne comprends pas, c'était ton idée pourtant.  Bah, ce n'est pas grave, je n'ai pas besoin que tu sois d'accord.  J'aurais préféré mais bon..."  

    7.7. Emilie-Rose

                               "Emilie-Rose, tu vas me rendre dingue, tu sais ça?"

                                La prochaine fois, avant de vouloir me rendre jalouse, il y réfléchiras à deux fois, le bonhomme.  Non mais!

                           Aux hommes, c'est comme aux enfants, il ne faut jamais leur montrer qu'ils te font peur.  C'est maman qui m'a appris ça.

                              "Ça a fonctionné?"

                              "Nickel, maman.  Merci."

    7.7. Emilie-Rose

     

                                  A très bientôt, gros bisous tout doux, Violette.

    7.7. Emilie-Rose

    Emilie-Rose

     

    "Mon cher frère,

    L'instant, de ton côté - du mien, tout roule- , est très grave.  Je me demande s'il ne faudrait pas prendre des mesures exceptionnelles d'éloignement de ton héritière vis à vis de ton héritière potentielle pour cause de mise en péril de ton héritage.

    Je te demande d'y réfléchir.

    Tendrement et avec toutes les réserves d'usage,

     

    3.8. Jade 

    Lola."

     

    « 7.6. Violette7.7. Violette »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mars 2017 à 11:41

    Quel plaisir de retrouver Emilie-Rose et sa "gouaille" (elle me fait penser à un titi parisien^^). Décidemment, elle et Romain ont une relation assez...particulière. Mais c'est ce qui fait tout leur charme.


    Deux filles ? Décidemment, le jeu te les donne au compte-goutte les garçons. Mais peut-être que tu auras une surprise lors de la prochaine grossesse.


    Quand même du côté des Héritières "Lola", cela roule bien. (et c'est vrai qu'un majordome c'est vachement cool^^)


    J'ai peur de ce qui va se passer par contre du côté de Violette...


    Merci pour ce petit moment de lecture très distrayant. ♥♥♥

      • Mercredi 29 Mars 2017 à 13:31

        Le pauvre Romain quand même :/  Il ne sait plus comment agir avec Emilie-Rose :D  Mais je les trouve choux tous les deux ♥

        Je dois avoir un filtre anti-boys dans mes parties :/  Mais bon, ce n'est pas grave, j'aime bien les filles et ça crée un fil rouge au fur et à mesure des générations.  Il me tarde de savoir si BB3 est une fille ou garçon, d'ailleurs; mais là, je vais aller rendre visite à Violette, voir comme ça se passe :/  Je reviens vite avec des nouvelles.

        Encoure un grand merci et surtout merci à toi de me lire, pour tes commentaires.  Merci merci ♥♥♥

    2
    Pythonroux
    Mercredi 12 Avril 2017 à 22:37

    Emilie Rose est toujours Emilie Rose à ce que je vois ;)

    et elle multiplie les enfants avec Romain alors qu'elle ne sort plus avec lui, elle est pas vraiment fiable sur cette affaire, cette petite ^^

    toujours aussi intéressant de ce coté des Lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :