• 7.4. Violette

     

                           "Thomas, laissez-moi.  Partez, je vous en supplie."

                        "Appelez-moi Tom, mademoiselle Violette.  Donnez-moi votre main, laissez moi vous dire que je ne vous crains pas."

    7.4. Violette

                            "Que m'importe que vous prédisiez l'avenir, les enfants à venir ou la plus cruelle des apocalypses?"

    7.4. Violette 

                                 "Peu me chaut que vous me quittiez chaque nuit pour un autre que moi.  Je veillerai ce temps sur votre sommeil afin que vous me reveniez au matin.

    J'apaiserai vos démons, je monterai autour de vous citadelle et remparts qui les empêcheront de vous faire souffrir.

                                   Mademoiselle Violette, permettez que je vous aime, ou jurez-moi sur la vie de vos enfants de là-bas que vous ne m'aimez point et je partirai.  Je partirai, Mademoiselle Violette."

    7.4. Violette

     

     Ξ Ξ Ξ Ξ Ξ

                      "Ne crains rien.  N'aie pas peur, où que tu ailles, ma Violette, je trouverai toujours le moyen de te retrouver.  Tu es mon cœur, ma vie, jamais, je ne te laisserai partir ailleurs sans moi.  Où que tu sois, je suis.  Où que je sois, tu es."

                        "Dis-le moi encore..."

                        "Ne crains rien.  N'aie pas peur..."

    7.4. Violette

     Ξ Ξ Ξ Ξ Ξ

    "Je ne peux pas, Thomas.  Je ne veux pas les perdre."

    Ξ Ξ Ξ Ξ Ξ

    7.4. Violette

    7.4. Violette

    Ξ Ξ Ξ Ξ Ξ

           " Si je les perdais, je mourrais."

    7.4. Violette

    "Ils sont mon cœur, ils sont ma vie.  Si je les perdais, je mourrais."

                                       "Et si malgré moi, vous ne les perdiez pas?"

    7.4. Violette"

             "Je reviendrai tous les jours, tous les soirs, Mademoiselle Violette, je reviendrai tous les jours et tous les soirs, je vous parlerai sans cesse.   Oui, un jour ou une nuit, vous m'ouvrirez, je vous parlerai encore.  Un jour ou une nuit, vous m'ouvrirez et vous n'aurez plus peur.  Vous saurez que vous pouvez m'aimer."

               Est-il fou, lui aussi?

             Fou?  Oui, sans doute, fou de moi, dit-il.  Toutes ses nuits, il me raconte qu'il les passe dans mes bras, tous ses jours l'attirent à moi, irrémédiablement.  

           "Je vous aime.  Oui, peut-être en vain, peut-être comme un fou.  Mais à jamais.  A demain, Mademoiselle Violette."

    7.4. Violette

    Et le temps passe: papa accouche de son troisième enfant alien, un fils, Marius.

    7.4. Violette

    Maman voit son rêve son réaliser, vieillir en même temps que papa, s'émerveille de tout ce temps qui lui est accordé en sus, avec son amoureux.  

    "Oh temps, suspends ton vol", avait-elle souhaité.  Son vœu s'est réalisé.  Ils se targuent de ce miracle, pauvres diables. 

    7.4. Violette

    Ma sœur, Emma, nous annonce sa seconde grossesse.

       "Toi aussi, un jour, Violette, tu auras un enfant.  Ils ne te l'ont pas dit, tes petits hommes verts dans ta tête?"

    Comment lui dire sans m'arracher le cœur et les entrailles qu'ils sont déjà là et que je les aime à en mourir, mes enfants?

    7.4. Violette

    Ma sœur, Nadira, s'unit au jeune homme parfait que ma mère me réservait et tombe enceinte, elle aussi. 

    7.4. Violette

    et toujours, toujours, Thomas revient.

     "Partez, je vous en prie, Thomas..."

    7.4. Violette

    "Allez-vous en..."

    7.4. Violette

                                           "Ne revenez plus, je vous en supplie..."

    7.4. Violette

                                      Thomas finit toujours par partir, me laisser mais chaque matin, je l'espère.  J'espère ce moment où il apparaîtra.  Je ferme les yeux et je sens son odeur, j'entends sa voix, je sens sa main qui cherche la mienne.  Les voix peuvent ricaner, grommeler, m'insulter, rien ne trouble cet instant.

    7.4. Violette

     Thomas et Tom, leur voix, leur odeur, leur bras se fondent et se confondent comme s'ils n'étaient qu'une seule et même personne.  Oh et si Thomas disait vrai?  Si je pouvais l'aimer sans rien y perdre: ni Tom ni mes enfants?

    7.4. Violette

                            Et si c'était Tom qui avait raison?  Sa voix me revient, danse au-delà des ricanements de mes démons.

                      "N'aie pas peur, où que tu ailles, ma Violette, je trouverai toujours le moyen de te retrouver."

                                Et si Thomas ici était Tom là-bas?

    7.4. Violette

                             Cette idée folle, ma chère Emilie-Rose, est-elle trop folle même pour une démente telle que moi?  

                                 Je t'embrasse,

     

    7.4. Violette

    Violette

     

     

     "Ne fais pas ta maligne, Lola, dans un monde parallèle, ça fait un bon bout de temps que ma descendance point 8 se baladent en se moquant de toi; même qu'il y a un gamin, là-bas!  Hé!  Hé!  Et il est au poil, ce petiot.

    7.4. Violette

     

    Bises, ma sœur,

    7.4. Violette

    Romuald."

    « 7.4. Emilie-Rose7.5. Emilie-Rose »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Janvier à 16:16

    Ho, mais quel coquinou ce Phil ! Il a encore eu un enfant. Maïa va donc pouvoir vieillir en même temps que son amoureux. ♥

    J'aime beaucoup la façon dont tu as traité l'amour "onirique" et l'amour réel de Violette. Une destinée est accrochée à elle, ou alors c'est l'âme de Tom/Thomas qui lui est lié et qui ne peut se séparer d'elle que se soit de jour ou de nuit. Tes phrases sont très poétiques, c'est vraiment très beau.

    Pour moi, tu as crée le couple le plus tragique (j'espère me tromper....) des héritiers Lol.

    Du coup, à chaque lettre, je suis partagée : "ah oui, mais Emilie-Rose, c'est vraiment bien....Ah, mais non... C'est Violette qui est mieux..." Bon, ex-æquo ! ^^

    (cela me fait penser qu'un jour.... oui, un jour, il faudrait que je m'y mettes moi aussi.... mais la vie IRL quoi.... et la fatigue aussi...).

    Mais tu arrives doucement à la 8eme génération. Encore 2 et c'est fini... J'ai vraiment passé de bons moments avec ces petits Lol facétieux.

    ♥♥♥

      • Jeudi 26 Janvier à 20:14

        Pour Phil, mon jeu s'est totalement emballé.  Chaque fois j'allume ma partie, j'ai peur de voir arriver la lumière que mon ami Phil se sent obligé d'aller voir de plus près :/  

        Mais oui, pour Maïa, c'est que du bonus.  Je les aime beaucoup, ces deux-là ♥

        Tragique ou non, c'est le jeu qui va en décider.  J'avoue que j'aimerais beaucoup que ça se passe comme je l'imagine.  Mais rien n'est encore sûr :ggrrr

        Et merci merci, Agathe, je suis très touchée par chacun de tes messages et celui-ci tout particulièrement ♥♥♥

    2
    Pythonroux
    Jeudi 26 Janvier à 18:37

    un magnifique chapitre, j'aime beaucoup les inter actions entre les histoires de Tom et Thomas ;)

    ca m'envoie encore plus dans l'esprit de Violette et j'aime beaucoup. j'espère vraiment qu'elle a raison et que c'est bien la même personne des deux cotés

      • Jeudi 26 Janvier à 20:16

        Je suis heureuse que les histoires Tom/Thomas rendent bien dans l'interaction que je veux leur donner.  Merci, Pythonroux.  Ton avis compte énormément pour moi et merci de continuer à me lire et à commenter, je suis très touchée :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :