• 7.1. Violette

     

                   Souvent, je les entends.   Ils sont là.  Ils veulent sortir.  Ils veulent partir.  Ils veulent vivre.

    7.1.  Violette

                   Parfois, je ne les entends pas.  Ils se taisent.  Ils patientent.  Ils sont occupés.  J'en profite alors pour me reposer.  Parce que je sais.  Je sais qu'ils vont revenir, que je vais les entendre, qu'ils sont là, qu'ils veulent sortir, qu'ils veulent partir, qu'ils veulent vivre.  Chhuuut.  Je dors, là, parce qu'ils se taisent.

    7.1.  Violette

                   Ils disent que je ne suis pas seule; pas seule dans ma tête.  Si!  Si, je suis seule.  Terriblement seule.  Seule face à eux qui me grignotent, qui veulent sortir, qui veulent partir, qui veulent vivre, qui veulent que je leur ressemble, que je sois comme eux, que je mène la vie qu'on m'a offert - euh merci bien, il faut remercier en plus, je suppose.  Chuuut.  Je dors là.

    7.1.  Violette

                  Et quand je dors, je suis ailleurs.  Je suis seule, dans un petit appartement, dans une ville qui n'appartient pas aux Lol, ...

    7.1.  Violette

                 ...   qui ronronne au rythme des autres, qui ne voit pas telle que je suis.  Là-bas, je ne suis pas seule, là-bas, j'ai des amis et un petit appartement.

    7.1.  Violette

              Mais lorsque je m'éveille, ils reviennent alors, ils me tirent de tous côtés, exigent de moi ce que je ne peux leur offrir: la liberté d'exister.  Violette, fais pas ci fais pas ça, souffle tes bougies, trouve-toi un travail, souris, regarde tes sœurs, cherche-toi des amis.  Et dans ma tête, ils reviennent aussi, ils grincent des dents, veulent sortir, veulent vivre...  

    7.1.  Violette

               Je n'ai pas besoin d'amis.  La nuit, lorsque je dors, je vis seule, dans un très vieil appartement et des amis, j'en ai bien assez. 

    7.1.  Violette

                         La nuit, je mens.  

    7.1.  Violette

         A moins que ce ne soit le jour?  

    7.1.  Violette

    Je les vois vivre, je les regarde vivre pendant que moi, je me meurs à leur faire une place dans notre monde.  Un jour, ils m'auront bouffée toute crue, ils auront pris tout ce que j'avais à leur donner.  Je les invente, je les couche sur papier, je leur offre une vie.  Je ne peux m'empêcher de les écrire avec l'espoir qu'ils ne soient jamais lus.  Mais ils le sont alors ils continuent à me picorer l'intérieur du crâne, ils en veulent plus, toujours plus... Et ils partent à l'aventure, entrent dans la vie des autres.  J'écris pour ne pas qu'ils me tuent, j'écris pour leur échapper mais je suis leur chose et je sais déjà comment tout cela va finir, ils me tueront.

                          Heureusement, il me reste mes nuits...

    7.1.  Violette

                       ...même si je sais que ce ne sera pas suffisant pour me sauver parce que là-bas, lorsque je ferme les yeux, ils me ramènent toujours ici.  A moins que ce ne soit l'inverse.  

    7.1.  Violette

     

                                            

    7.1.  Violette

                                Violette

     

    "Ma chère Lola, un mot un seul : ouille, ouille, ça pouille.  J'ai comme l'impression que tu n'as pas eu le nez très fin, ma soeur, en désignant mon héritière.

     

    7.1.  Violette

    Romuald"

    « 7.1. Emilie-Rose7.2. Emilie-Rose »

  • Commentaires

    1
    July21716
    Lundi 7 Novembre 2016 à 18:41

    Rhôlala pauvre Violette !  Elle me fait de la peine... J'espère que ces "ils" vont lui ficher un peu la paix...  Mais comme elle écrit, peut-être vont-ils pouvoir l'aider, au moins dans ce domaine, et faire d'elle une auteure reconnue...

    Cela dit, sincèrement, je la plains, surtout le jour...  Courage Violette...

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 19:17

        Roooh oui, la pauvre :/  En plus d'être folle, elle s'est chopée le trait "morose" en passant au stade jeune adulte.  C'est vraiment rude pour elle.  Mais ne perdons pas espoir... ça va aller.  Et merci encore, tes commentaires me touchent beaucoup ♥♥

    2
    Lundi 7 Novembre 2016 à 20:43

    Wow, la claque ! Quelle différence en effet avec les autres héroïnes...

    Pauvre Violette ! Tant de monde dans sa tête et si peu de moyens d'évacuer cela, si ce n'est de s'échapper dans le monde des rêves. 

    Il est beau d'ailleurs son rêve, elle vie dans une jolie ville wink2

    Cela devient un peu sombre du côté d'Oasis Springs. Mais tu sais quoi ? Cela me fascine. Et je crois bien que voilà ma préférée des deux héritières de la génération 7 (enfin, en attendant la prochaine lettre d'Emilie-Rose).

    Tu te renouvelles toujours et c'est un vrai plaisir de te lire ♥♥♥

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 21:04

        Ouf!  J'ai eu peur parce que j'y suis allée gaiement dans la folie de Violette :)  L'entrée en matière était vraiment violente.  Merci merci, Agathe ♥♥

    3
    Pythonroux
    Lundi 7 Novembre 2016 à 22:03

    j'aime beaucoup ta petite Violette, ma chère pytisa/Eulaline ;)

    tu nous en as fait une jeune personne torturée, il me semble... mais la question qui me trotte dans la tête à la fin de cette excellente lettre : Mais qui peuvent bien être ces ILS ?????

      • Lundi 7 Novembre 2016 à 22:32

        Ces "ils", Violette les identifie comme étant des "personnages" qui la poussent à les faire exister.  En vérité qui sont-ils?  Existent-ils?  Ça, c'est l'avenir qui nous le dira.  Et merci merci encore à toi, Pythonroux ♥♥♥

    4
    Vanille
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 23:29

    Pauvre Violette.... Mais qui sont ces "ils" qui la perturbe ? Ces ancêtres peut être ? En tout cas, ce chapitre est super bien écrit!

    Je te dis à bientôt pour la suite,

    Bisous♥

    Nath♥

    5
    Jeudi 2 Mars à 23:44

    Oh mince...J'ai rien compris ohsarcasticmoney !!! mdr !! La suite...

      • Vendredi 3 Mars à 15:50

        En même temps, c'est rassurant que tu n'aies pas (pas bien/ pas tout) compris... Il faut dire que Violette, c'est particulier :D  Merci, SusyB ♥♥

    6
    Vendredi 3 Mars à 18:06

    Oui mais elle est très attachante...et quelle imagination tu as quand même !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :