• 6. Romuald

     

     

                   Lola,

     

                 Si je ne t'ai pas parlé d'elle, c'est que j'en étais incapable.

                 Si je ne t'ai pas parlé d'elle, c'est qu'elle est partie.

                Ce jour-là, je suis rentré et elle n'était plus là.  Pas un mot, pas une lettre, juste l'absence.  Elle est partie et j'attends qu'elle revienne.  

     

    6.  Romuald

     

              J'attendais qu'elle revienne pour te parler d'elle, mais le temps passe et  elle ne revient pas.

             Ève n'était pas la plus belle.  Elle n'était pas la plus douce.  Elle n'était pas la plus séduisante, mais lorsqu'elle apparaissait, le temps s'arrêtait.

     

    6.  Romuald 

     

               Je ne contrôlais plus mon corps, mon cœur, mes pensées, ma vie.  Elle apparaissait et je n'étais plus moi-même.  

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald 

     

           Lorsqu'elle était près de moi, je ne pouvais m'empêcher de la toucher, de lui sourire, de la serrer contre moi.

     

    6.  Romuald

     

           Lorsqu'elle disparaissait, je n'avais plus qu'une envie: la revoir.  

           Cela n'a pas changé.

       Je comprends aujourd'hui pourquoi tu partages Vladimir avec Sonia, pourquoi Sonia partage Vladimir avec toi.  Que ne donnerais-je pour l'avoir encore à moi, même à mi-temps, même un quart d'heure par semaine?  Mais elle n'est plus là.

          Ma vie est dévastée, je suis comme un pantin dont on aurait coupé les fils.  Mon marionnettiste a disparu et le poids de la vie me fait courber l'échine.

     

    6.  Romuald 

     

                 Ses yeux bleus délavés m'obsèdent, sa voix rauque, déchirée par la vie résonne sans cesse à mes oreilles.

     

    6.  Romuald 

     

               "Ne t'attache pas, Romuald."

     

    6.  Romuald 

     

                Et je ne pouvais que répéter:

                "Je t'aime, Eve."

     

    6.  Romuald 

     

                Pour un sourire d'elle, pour son regard dans le mien, pour sa main sur la mienne, qu'aurais-je donné?  Tout!  On ne peut espérer recevoir que si on donne, n'est-ce pas?  Alors, j'ai tout donné parce que je la voulais, je ne voulais plus qu'elle; elle était devenue en un quart de seconde la seule femme que je veuille.  Ma liberté, ma fierté, mon orgueil... tout était balayé.  J'étais devenu l'esclave de son regard, l'esclave de son sourire.  Sans elle, j'étais perdu.  

                 Et cela n'a pas changé.

                 Le soir de mon anniversaire, je l'ai invitée.  

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

     

              Si elle fut surprise d'être la seule conviée à cet événement, elle n'en laissa paraître qu'une grande joie.  J'étais aux anges, nerveux et impatient parce que je ne voulais plus qu'elle s'éloigne de moi, si elle refusait que je m'attache, je voulais, moi, pauvre crétin, l'attacher à moi.

                   "Ève, veux-tu m'épouser?"

     

    6.  Romuald 

     

                     Elle me dit :

                    "Je ne sais pas... Oui, je le veux, et ... non, je ne le veux pas.  Ooooh, Romuald!"

                Tout et son contraire, à l'image de ce qu'Eve était.

     

    6.  Romuald 

     

         Sa voix s'était brisée et j'étais retombé à genoux.  Elle ne pouvait pas refuser, c'était impossible! Elle a glissé le brillant à son doigt, paraissant tout aussi surprise que j'étais heureux en disant:

          "Ne donne pas plus de valeur à ce joyau qu'il n'en a, mon amour."

     

    6.  Romuald

     

                    Et elle a sauté dans mes bras.

     

    6.  Romuald 

     

              J'étais heureux, je voulais oublier les mots qui avaient précédé, mais malgré moi, avec force ils ne cessaient de se répéter.  

            La promesse d'un mariage ne suffirait pas à l'attacher à moi, c'était clair.   Alors, à la folie et éperdu, je me dis qu'un enfant serait le lien, la contrainte à nos épousailles.  Je l'aimais tant, Lola!  Je n'écoutais pas ceux et celles qui me mettaient en garde: 

                 "Elle n'est pas comme tout le monde, Romuald...  Tu ne la connais même pas ou à peine.  Ève ne sait pas être heureuse.  Ève détruit tout, tu dois t'éloigner.  Arrête, Romuald.  Tu vas souffrir.  Ève n'aime personne.  Ne vois-tu pas qu'elle joue avec toi comme un chat avec une souris?"

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

     

               Je voulais qu'ils aient tort.  

               Ève est tombée enceinte, comme je le voulais.

     

    6.  Romuald 

     

                  Et nous nous sommes mariés, comme je le voulais.  

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald 

    6.  Romuald 

    6.  Romuald

     

                   De ces heures, de ces jours, de ces mois, je n'en garde qu'un bonheur si intense qu'on pourrait le nommer nirvana.

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald 

     

                 La naissance de notre premier enfant nous combla de joie à tel point que dans la foulée, Eve tomba enceinte de notre Pierre.

                  C'était si doux de la voir, de la regarder.  Je ne me lassais pas de l'observer.  C'était étrange mais je l'aimais tous les jours un peu plus.

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

     

                   Les autres s'impatientaient de nous voir heureux malgré le temps qui passait.  Ils mirent en place une nouvelle stratégie, et, à elle, ils s'adressèrent... parce que le bonheur dérange? ... parce que ça les grattouillait qu'ils n'aient pas eu raison?  

                   Ils commencèrent à la harceler, comme ils l'avaient fait avec moi.  Ils lui disaient notamment douter de ma fidélité.

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

     

          Pourrais-je le leur reprocher après la vie que j'avais menée jusque là?  Ils ne comprenaient pas que je l'aime, ils ne pouvaient le croire.  Ève n'était pas la plus jolie, elle n'était pas la plus séduisante, elle n'était pas la plus intéressante, mais c'était elle que j'aimais, comme un fou.  Pour un seul regard d'elle, pour son corps contre mon corps, je me serais damné.

     

    6.  Romuald

    6.  Romuald

    6.  Romuald

     

                      Aujourd'hui, elle n'est plus là.  Elle est partie quelques heures à peine après le retour de notre second enfant de la maternité, profitant de mon absence.  Sans un mot, sans une lettre, elle est partie, nous abandonnant, Esteban, Pierre et moi.

     

    6.  Romuald

     

                         Je sens encore le souffle de son dernier baiser sur ma peau.

     

    6.  Romuald

     

                    Je sens encore la force de notre dernière étreinte.  

     

    6.  Romuald

     

     

                  Et si le matin, je me lève, Lola, c'est pour Ève, pour qu'elle sache que je l'attends.  Je l'attendrai toujours, sans me décourager, parce que je sais que si je perds l'espoir qu'elle revienne, je mourrai.

     

                 Romuald

     

    6.  Romuald

     

     

    6.  Romuald

     

    « 6. Lola7. Lola »

  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Octobre 2014 à 20:21

    Oh comme c'est triste et beau à la fois, j'en suis toute retournée. Pauvre Romuald et ses deux enfants :(  J'espère qu'elle reviendra, une vie sans celui/celle qu'on aime c'est très dur :( bisous et bravo <3

    2
    Mardi 7 Octobre 2014 à 20:31

    J'avais déjà particulièrement apprécié la lecture, mais les quelques notes de Jonasz à la fin...
    Pauvre Romuald qui semblait papillonner de l'une à l'autre, j'avais vraiment tout faux.
    Une fois de plus, tu m'as "retournée comme une crêpe", et j'adore ça !
    Merci pour ce joli moment et ces quelques notes que j'aime tant     cool

    3
    Mardi 7 Octobre 2014 à 21:06

    Quel chapitre beau et triste à la fois cry

    Romuald avait finalement trouvé celle qu'il aimait et elle est partie, le laissant seul avec leurs enfants frown

    J'espère qu'il pourra s'en remettre si jamais elle ne revenait pas.

    Je comprend maintenant pourquoi il n'avait envoyé qu'un faire-part sur la naissance du 2ème enfant ^^

    4
    Mardi 7 Octobre 2014 à 21:50

    Ouah, le contraste entre le bonheur de Lola et la tristesse de Romual est vraiment saisissant. T'arrive vraiment à toucher avec tes mots et l'histoire de Romuald est tellement bien écrite, illustré et émouvante que ... voilà, quoi.

    Pauvre Romuald qui a mis un temps fou à trouver SA perle rare et qui se retrouve privé de son oxygène. J'espère qu'il va réussir à aller de l'avant, pour lui et surtout pour ses deux fils. Parce qu'il a de la chance de les avoir et ce sont certainement les meilleurs souvenirs qu'il aura d'elle en attendant, peut être, son retour. Mais ça seul l'avenir nous le dira.

    Par contre, l'opinion de "ses amis" ils auraient pu s'en passer. Peut être que même sans les interventions qu'ils croyaient bienveillant, Eve serait partie mais là, elles ont poussé le bouchon un peu loin.

    En tout cas, c'est comme d'habitude, une très jolie suite et j'ai hâte de lire la réponse de Lola.

    5
    Chou Sims
    Mardi 7 Octobre 2014 à 22:45

    :( le pauvre ! Les sims sont cruel !! Comment peut ont mettre le doute dans un couple tout sa pour avoir raison !! Le pauvre Romuald et détruit enfin il c'etait decider a aimé a se poser a avoir des enfants et tout cela se termine dans la souffrance je me demande comment son 1er fils le vie et j'espere quel reviendra au pret de sa famille !!! Hâte de te relire en ésperent que sa sera avec des bonne nouvelle pour Romuald

    6
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 09:09

    Oh trop triste :( De quoi se sont-ils mélé c'est soit-disant amis? Peut-être au début étaient-ils en droit de s'inquiéter pour lui mais ensuite aller essayer de casser Eve avec des allusions que romuald pourrait être infidéle. Le bonheur des uns fait la jalousie des autres!! J'espère qu'elle va revenir pour romuald mais aussi pour ses fils car pour eux aussi ça va être dur de vivre sans leur maman :(

    Trop beau chapitre plein d'émotion,  j'ai adoré <3

    7
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 13:23

    super bien raconté, les sentiments sont biens décrits l'ambivalence et la position des amis , chapeau l'artiste! Merci pour ce moment avec toi, ♥

    ♥ Je suis Passionnément sim et ce chapitre porte bien son nom ! 

    8
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 16:09

    Que des moments à la fois touchant, triste, mélancolique si bien exprimé à travers les mots, l'expression de ta famille, je me suis sentie transpercé dans leur monde comme si je ressentais chaque choses.

    Aimé  et être aimé c'est vraiment un sentiment si fort que lorsque l'on le perd, plus rien n'est possible, on aimerais tant que cela ne soit

    jamais arrivé... Romuald attend avec impatience sa bien aimé, il se morfond .... Mais reviendra t'elle ?

    9
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 17:59

    Se chapitre m'as vraiment émue, pauvre Romuald, lui qui trouve enfin l'amour avec un grand A. Et en un instant elle disparait sais même laisser un mot. frown C'est vraiment triste, mais c'est également très étrange, quelques chose lui est peut-être arriver. Peut-être les anciennes conquêtes de Romuald seraient derrière tout ça ?! ouch 

    Magnifique chapitre, j'adore 

    10
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 16:40

    Romuald m'a touché en plein coeur... que d'émotions dans ce chapitre, j'en ai la larme à l'oeil... arf

    J'espère que sa belle finira par revenir...

    Bravo, j'ai hâte de lire sa prochaine lettre qui je l'espère sera plus gaie smile

    11
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 23:15

    :(

    Aïe aïe aïe ! Quelle déception pour Romuald ! La dame de ses pensées qui s'évanouit sans laisser de traces ! Un beau garçon comme Romuald ! Lui qui clamait vouloir vivre la vie de bohème, sans attaches et en toute liberté, le voilà pris à son propre piège !

    Eh oui, c'est ça l'amour : on a beau être prévenu, on préfère fermer les yeux et foncer dans le mur !

    Malgré son côté mélodramatique, j'espère que le temps apaisera un peu sa tristesse...

    12
    Mardi 28 Octobre 2014 à 00:42

    mais quelle belle suite, une suite si triste si émouvante, et quel contraste avec la vie de sa soeur ou pour elle tout n'est que bonheur.

    Romuald a enfin trouvé la femme qu'il lui faisait tout oublier et elle s'en est allée comme elle était venue, lui laissant deux beaux souvenirs mais aussi bcp de peine :(  et tout ça sur la merveilleuse chanson de Jonasz que j'adore!

    J'espère que la suite sera plus guai pour ce pauvre Romuald et annoncera un peu plus de joie et de bonheur, car il le mérite♥

    en tout cas bravo, j'ai adoré ♥♥

    13
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 18:08

    La vache, pas de chance. Il me fait peine Romuald. Même s'il n'a pas été très correct avec les nanas qu'il a connu, elles n'avaient aucun droit de lui gâcher la vie. Il me fait peine... vraiment...

    14
    Lundi 19 Janvier 2015 à 00:04
    enson8502

    ah mais cest trop triste ça!

    15
    Jeudi 5 Février 2015 à 23:04

    Il me fais vraiment mal au coeur... J'espère qu'il sera un jour heureux.

    16
    Caro220283
    Mercredi 29 Juin 2016 à 22:21

    Est-ce qu'il paie pour ce qu'il a fait aux autres ?... Pauvre Romuald, moi qui ai un léger penchant pour les cœurs d’artichauts, son histoire avec la magnifique Eve m'a bouleversée ;(

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :