• 6.1. Maïa

     

     

                       Christian, bonjour!

                       C'est moi, Maïa.

     

    6.1. Maïa 

     

                       Euh non, ' toujours rien à voir avec l'abeille.  Moi, je suis une fille.  Oui, une fille: une fille sous pression.  Bah, tu m'étonnes avec une mère comme la mienne qui n'a qu'un mot à la bouche: perfection!  Forcément, la pression, tu la sens bien!

                               "Rien, ne fais rien, ma fille, si tu ne tends pas à la perfection!"

     

    6.1. Maïa 

     

                          Même le dessin, c'est sérieux avec ma mère.  Ah!  Ça! Si tu veux t'amuser, ne viens pas en week-end chez nous!  Toujours, elle est sur mon dos avec son histoire d'excellence et de perfection!

                             J'ai tenté de me cacher pour mes devoirs pour éviter de subir ses "digressions qui n'ont qu'un but: m'apprendre plus et mieux!  Tu parles!  

     

    6.1. Maïa

     

                              Je n'ai qu'à compter jusqu'à cinq et hop!  elle apparaît, où que je sois dans c'tte énorme baraque.

                              "Alors, c'est ici que tu cachais, petit canaille!   Ooh, tu fais tes devoirs? Bravo, Maïa.  Tu as fini?  Je peux voir?... et après nous réviserons un peu la trigonométrie..."

     

    6.1. Maïa 

     

                               "Maman, j'ai neuf ans, la trigono ne sera pas à mon programme avant cinq ans!"

     

    6.1. Maïa 

     

                                "Il n'est jamais trop tôt pour bien faire, Maïa!"

                               Ah!  Elle te dégoutterait - certes avec excellence! - des cours, de l'école, du dessin, de la natation, du violon, du jeu, ma mère.  Heureusement, que je suis une bonne nature!  Et que j'ai mon papa pour me détendre.

                                 "Hi, la puce!  Encore en train de bosser?"

     

    6.1. Maïa

     

                          "Oui, je dois terminer c' travail supplémentaire que maman puisse corriger puis elle a posé quelques algorithmes, là, qu'elle voudrait que j'étudie..."

                            "Tu n'as pas plutôt envie de me faire un câlin, ma belle?"

                            "Oh mais si, mon papa!"

     

    6.1. Maïa

     

                          Comme je le disais à mon papa, d'ailleurs, le problème, c'est que je n'ai aucun talent, moi.  Maman, elle voudrait que je sois comme elle: douée pour tout.  Mais moi, je n'ai aucun don, pour rien. 

     

    6.1. Maïa 

     

                          Et je l'ai dit à mon papa: j'espère que quand le bébé va arriver, elle va me lâcher la grappe.  

     

    6.1. Maïa 

     

                              Papa m'a super rassurée, sur le sujet:

                          "Il y a beaucoup de chance que ça se passe comme ça, en effet, ma jolie.  Quand cet enfant sera né, non seulement, il ne m'étonnerait pas qu'elle te lâche la grappe mais que tu passes carrément à la trappe comme elle l'a fait pour moi quand t'es arrivée dans sa vie..."

     

    6.1. Maïa

     

                      Papa a une petite tendance à arranger l'histoire à sa façon.  Je connais tous les détails de ce qui s'est passé.  Et papa, crois-moi, à cette époque-là, il ne s'est pas comporté comme un prince avec maman.  Mais bon, c'est du passé, tout ça; et moi, je lui pardonne à papa de ne pas être parfait.  

     

    6.1. Maïa

     

                    Contrairement à maman, je comprends que les autres puissent faire de bêtises, avoir envie de s'amuser et avoir peur.

                        Non, mais attends, je me relis et je me rends compte que tu pourrais croire que je n'aime pas ma maman, c'est tout à fait faux.  J'adore ma maman.  J'adore passer plein de temps avec elle..

     

    6.1. Maïa 

     

                                 Il n'empêche que lorsque vint le temps des contractions, j'étais comme une folle.

     

    6.1. Maïa 

     

                             Enfin, j'allais être libérée de mes chaines, ne plus être (moi et mes notes; moi et mes devoirs, moi et mon espérée perfection) l'unique préoccupation de maman.  Oh yeah!  Oui, comme une folle, j'étais!  Et je chantais à tue-tête, guettant le berceau tant espéré:

                                          "Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir?," 

     

    6.1. Maïa

     

                             Au terme d'une attente infinie, un tremblement se fit entendre depuis les entrailles de la terre.  Si, si, je te jure (c'était notre prestigieux fondateur, papily Romuald qui se retournait dans sa tombe)!...  Pourquoi?  parce que l'enfant né, cette nuit...

     

    6.1. Maïa 

     

                          ... se prénomme Bernard!  C'est un petit gars!  Je suis vraiment ravie.  Il est parfait, ce petit Bernard.

                      "Ralalala... Bernard, bienvenue à la maison.  Je suis si heureuse de te voir!  Je rêve tellement à toutes ces choses fabuleuses que vous allez réaliser ensemble, maman et toi!  Ça va être trop parfait!"

     

    6.1. Maïa

     

                             Il y en a un qui me semble un peu inquiet de la situation.

                         

    6.1. Maïa

    6.1. Maïa

     

                                  Je décide en belle-fille exemplaire que je suis d'aider mon pauvre Bernie.

                                  "Allez, crache ta valda, Bernie.  Qu'est-ce qui t'inquiète au sujet de c't enfant?  Tu as peur que maman t'aime moins, qu'elle s'occupe moins de toi... à présent que Bernard est né?"

                                      "Meuh non, pas du tout..."

     

    6.1. Maïa

     

                            Il se tait un instant puis se penche vers moi, baissant un peu la voix.

                           "Il s'appelle Bernard, ce bébé, hein, Maïa?"

                           "Oui, Bernie."

                           "Pourquoi?"

                           Les questions de Bernie sont un peu déstabilisantes mais  j'ai l'habitude.

                          "Parce que c'est le prénom que vous avez choisi pour votre fils, enfin que maman a choisi, apparemment."

                           Il se penche plus en avant:

                           "Tu es sûre que Bernard est un garçon?"

                        Je vois de la confusion dans les yeux de Bernie.  Je réprime à grande peine le fou-rire qui me menace.

                          "Mais évidemment que je suis sûre que Bernard est un garçon!"

                          "Ah et comment tu le sais?  Comment on reconnait un garçon d'une fille?"

                           Là, des tas d'explication me viennent mais au final, je choisis la plus simple pour Bernie:

                       "Je le sais parce que les bébés garçons portent tous un body vert; les filles c'est un body jaune." 

                           Et là, je vois Bernie se détendre et un petit sourire apparaît suivi d'un long "okèèèè"

     

    6.1. Maïa

     

                              Bernard n'est pas rendu avec un père comme Bernie.  Mais s'il le faut, je lui prêterai un peu le mien, ça l'aidera.  

                                 "Maïa, t'es où?  T'as fini tes devoirs?"

                                Mais qu'il me tarde qu'il pope du berceau, mon frère!

     

    6.1. Maïa

     

     

                                 Bisous, mon cher Christian.

                                 Au plaisir de te lire très vite.

    6.1. Maïa

                                 Maïa

     

     

    "Nom d'un ectoplasme à roulettes, Lola!  Il a fallu que tu poses ton choix alors que mon héritier n'était pas encore né!  Tu es fière de toi, je suppose!

     

    Très très en contrarié,

    6.1. Maïa

    Romuald"

    « 5.8. Almérya6.1 Christian »

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Avril 2016 à 14:58

    Bon, déjà, Maïa et son papa ils sont trop mignons ensemble (et puis Maël à moitié nu, c'est miam ^^). Et j'espère moi aussi que Simi va lâcher un peu la grappe à sa fille. Pas facile d'avoir une mère pareille c'est vrai.

    Mais bon, qu'elle se rassure, Eulaline, heu...Elle va se trouver quelque chose où elle sera douée. money

    Maïa est une petite bouffée de fraîcheur chez tes héritiers. Je l'aime déjà beaucoup.

    Bon, à Christian maintenant ^^

      • Lundi 11 Avril 2016 à 09:29

        Merci beaucoup, Agathe ♥  Heureuse que la petite Maïa te plaise.  

    2
    Pythonroux
    Dimanche 10 Avril 2016 à 10:35

    Pauvre Romuald ;)

    Mais Maïa est vraiment adorable, on en redemande. Je suis certain qu'elle trouvera quelque chose dans laquelle elle sera douée cette petite ;)

      • Lundi 11 Avril 2016 à 09:30

        Merci beaucoup, Pythonroux. ♥  Oui, j'espère que Maïa trouvera quelque chose qui lui plaise. 

    3
    Lyza (HayneSims)
    Jeudi 14 Avril 2016 à 15:02

    Euh Simi elle est un peu exigeante là, non ? 

     

    Quant à Maël : 

    ""Il y a beaucoup de chance que ça se passe comme ça, en effet, ma jolie.  Quand cet enfant sera né, non seulement, il ne m'étonnerait pas qu'elle te lâche la grappe mais que tu passes carrément à la trappe comme elle l'a fait pour moi quand t'es arrivée dans sa vie..."

    C'est pas quelque chose qu'on dit à une enfant, surtout quand c'est faux. 

    4
    Mardi 10 Mai 2016 à 01:08

    et bey Simi, elle est très exigeante oh lala, en même temps ça doit être dans ses trait de caraactère, y'a rien a y faire ^^ alors espèront qu'elle se calme un peu avec maintenant que le petit Bernard est arrivé.

    Belle relation entre le papa et sa fille, même si elle est pas parfaite, au moins elle existe <3

    5
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 23:46

    The girl power !! Mon pauvre Romuald, le girl power !!! En même temps, Bernard c'est pas un prénom d'héritier !! Maia a tout pour reprendre le flambeau ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :