• 5.6. Simi

     

                          Tu as raison, Alma!   Il faut profiter de la vie et de tous les petits plaisirs qu'elle nous offre! Après ma rupture d'avec Glen-Maël, j'avais bien cette intention!  Et j'en avais fait part à ma fille et à ma mère et à Harry! 

     

    5.6.  Simi 

     

                              Ah ça, j'étais déterminée à prendre du bon temps!  Et qu'est-ce que j'en ai pris : bébé, boulot, bouquins!  Les trois B importants de ma vie!

     

    5.6.  Simi

     

                                Et puis un A est arrivé: l'Anniversaire de Maïa.

     

    5.6.  Simi 

     

                                          Maïa qui ne tarda pas à m'expliquer que j'étais adorable de vivre collée à elle, ou le nez dans les bouquins ou les sabots au boulot, mais que je devrais de temps en temps fréquenter des gens de mon âge.  

                                           "Okay, maman, tu as essayé avec papa.  Et tu t'es pris une gamelle!  Et alors?"

                                            "Chat échaudé craint l'eau froide, ma biche."

                                             "Tu n'es pas un chat, maman."                                        

     

    5.6.  Simi

     

                                  Et voilà que Maïa, sous prétexte de prendre en charge ma vie sociale, se mit à organiser pour moi des sorties: Au parc, dans les bars, à l'extérieur.

                               Devine qui je croisais sans cesse ou n'était jamais loin?  Glen-Maël!  A croire qu'il m'espionnait!  Depuis la découverte de ma grossesse, je ne l'avais jamais autant vu.  Peut-être avait-il décidé de s'installer à Oasis?

     

    5.6.  Simi

     

                             Je dois avouer d'ailleurs que Maël se comporte comme un prince avec sa fille.  Il passe la voir régulièrement et répond toujours à ses appels.  Waouh!  Je serais presque impressionnée.

     

    5.6.  Simi 

     

                                 Au fur et à mesure du temps, je parvins même à retrouver une certaine complicité avec lui.  Une sorte de confiance?  

     

    5.6.  Simi 

     

                  Non, je n'irais pas jusque là.  C'est un grand mot "confiance" puisque j'hésite encore à lui parler de Bernie.  J'ai tellement peur de tout gâcher entre lui et Maïa.  Je ne peux, en effet, m'empêcher de penser que s'il est si disponible et si mielleux et si prévenant avec nous, c'est peut-être parce qu'il veut encore me séduire.  Je peux comprendre: une femme comme moi, c'est difficile d'y renoncer.  Et un homme comme lui est bien capable de se servir de sa fille pour arriver à ses fins, non?

                      Et pourtant, il va bien falloir que je lui parle de Bernie: mon quatrième B!   

     

    5.6.  Simi

     

                               Mais si!  Bernie, je t'en ai parlé.  C'est l'ami de maman qui m'avait emmenée à l'hôpital pour accoucher.  Un homme adorable, doux, généreux, tendre, discret.  Depuis la naissance de Maïa, il passait souvent à la maison.  Juste pour prendre de nos nouvelles.

     

    5.6.  Simi 

     

                               J'aime ce regard d'enfant qu'il pose sur le monde qui l'entoure.  Ça me fait rêver.

     

    5.6.  Simi5.6.  Simi5.6.  Simi5.6.  Simi

     

                                      Plus je passais de temps avec lui, plus je me rendais compte à quel point j'espérais ses visites ou ses coups de fil, à quel point j'appréciais chaque minute passée en sa compagnie.  Il était ma brise d'été, mon bol d'oxygène.

     

    5.6.  Simi 

     

                                     Oui, j'ai dû me rendre à l'évidence: j'aimais Bernie, de tout mon cœur.  J'aime Bernie parce qu'il est lui.  Doux, tendre, sensible, gentil, rêveur, solitaire, sans fioriture, brut de pomme.  Et j'ai beaucoup de chance parce qu'il m'aime aussi.  

     

    5.6.  Simi 

                                                 

                                       Il ne cesse de me le dire et de me le montrer. 

                                      "Je t'aime, Simi.  Je t'aimerai toujours..."

                                       Qu'il est attendrissant!

     

    5.6.  Simi

     

                                   "Simi, je sais que je suis loin d'être l'homme idéal.  Je ne te mérite pas."

                                   Qui me mérite, je te le demande?

                            "Je comprendrais si un jour, tu pars pour un autre, plus intelligent, plus malin, plus mince, plus musclé, plus beau..."

                                    Mooooh... comment veux-tu ne pas craquer?

     

    5.6.  Simi 

     

                                    "Chhuuut... Tu es l'homme parfait, je t'assure, Bernie,...

     

    5.6.  Simi

     

                            .... même si, avouons-le, tu es capable de dire dix âneries en un temps record...  

     

    5.6.  Simi 

     

                                ... Et je préfère te prévenir tout de suite, que les choses soient claires: si tu me quittes pour une plus belle, ou une moins belle, ou une plus musclée, ou une moins musclée, ou une plus mince, ou une moins mince, ou une plus jeune, ou une vieille, ou une moins intelligente, ou une plus intelligente que moi - euh, non, ça: ça n'existe pas - , je te tue." 

     

    5.6.  Simi 

     

                                              J'ai trouvé mon âme sœur, Alma.  Si j'ai aimé Maël, c'est pour tout ce que son oeuvre m'inspirait, toute cette admiration que la jeune ado que j'étais ressentais pour lui.  J'aime Bernie pour lui, parce que c'est lui.  C'est plus fort, plus intense, plus vrai.  

                                                      Il ne me reste plus qu'à l'annoncer au père de ma fille, à ma mère, à ma fille (à Harry), si je veux le restant de ma vie m'endormir et m'éveiller à ses côtés.  Et ça, je le veux tellement que je serais prête à tout pour l'obtenir.  Même briser le lien entre Maïa et son père, suis-je donc une mauvaise mère de penser à moi d'abord?

     

    5.6.  Simi 

     

                                                    Seule Maïa pourra en juger.  Oui, je le sais!

                                                    Souhaite-moi bonne chance, Alma.

                                                    Bisous,

     

    5.6.  Simi

    Simi

     

     "Ho!  Lola!  ' a y est : le miracle a eu lieu de mon côté, en tout cas.  Yes!  Il ne manque plus que le mariage et le fils (par forcément dans cet ordre-là) et je serai comblé!

    Quant à toi, .... que dire?  courage?

    Bises,

     

    4.4. Alice

    Romuald"

     

    « 5.5. Almérya5.6. Almérya »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 11:44

    Je profite d'une pause dans le travail (chut !wink2) pour commenter. Ah ben, quand elle prend du bon temps Simi, elle rigole pas. Lol.


    Maïa est une adorable petite fille qui pense au bien-être de sa maman. Une maman qui a peut être trouvé le bonheur authentique avec Bernie. Certes, il n'est pas aussi beau gosse que Maël, mais après, je pense que Simi a plus besoin d'une épaule fiable, de confiance et d'amour vrai que de beaugossitude^^. Et il y aura peut être à la clé, comme Romuald le souhaite, un petit héritier, blond en prime !


    Et, maintenant, Alma, un peu de responsabilisation face à la maturité de Simi ? ... ou pas ?intello

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 11:27

        Tu as tout à fait raison.  Bernie est l'homme idéal pour Simi parce qu'il est doux et réconfortant.  Elle, elle le trouve très beau. 

        Merci, Agathe <3

    2
    Pythonroux
    Mercredi 2 Mars 2016 à 22:37

    youpi, Simi s'est enfin décidé à vivre suite à la goujaterie de Monsieur Larocheauxpinguins ^^

    tu as tout à fait raison de penser à toi, Simi, et ne t'inquiètes pas pour ta fille, elle sera super contente de te voir heureuse même si ce n'est pas avec son père. Et si cet imbécile coupe les ponts avec celle-ci pour cette raison, elle se rendra bien compte qu'il ne vaut rien ;)

      • Jeudi 3 Mars 2016 à 11:27

        Je pense aussi que Simi a raison de penser à elle.  Maïa comprendra. :)

        Merci, Pythonroux <3

    3
    Mardi 10 Mai 2016 à 00:27

    Elle est vraiment magnifique cette petite Maïa. Je pense que Simi a raison de penser a elle, ça ne lui fera pas oublier sa fille pour autant, puis Bernie a l'air tellement doux gentil, atentionné. Qui ne rêverait pas de rencontrer un homme comme ça ^^

    4
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 20:36

    Excellent ! J'aime bien le choix de Simi ! Elles sont fortes tes héritières ! Bon je rattrape mon retard petit à petit, j'aime toujours autant et une fois que j'ai le nez dans ton histoire, j'ai du mal à lâcher l'écran. Vais essayer de vite lire la suite !

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 20:37

        Oh merci beaucoup, susy B.  J'aime beaucoup Simi, moi aussi ♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :