• 5.4. Simi

     

                       "En exclusivité, extraits du prochain romain de Glen-Maël de Larocheauxpingouins"   

     

    5.4. Simi 

     

                Voilà ce que j'ai lu dans la presse!  

                   Bref, il n'est pas utile  d'avoir une quotient intellectuel supérieur à cent trente pour en déduire que Glen-Maël n'était pas tant préoccupé par l'histoire d'Oasis Spring que par l'évolution d'une certaine famille: la mienne.  Les pages volées et publiées te mettent dans le bain direct avec la "disparition mystérieuse" de l'épouse du fondateur de cette famille démoniaque."

                     "Tu avais raison, Harry.  Ce n'était pas par hasard que je l'ai trouvé dans ma cuisine et pas par hasard non plus qu'il recherchait ma compagnie.  Tu parles d'une aubaine pour lui que je me sois comportée comme une dinde.  Tranquilou pèpère, il a eu tout loisir de le peaufiner son ouvrage!  Je suis tellement en rage que je pourrais le dépecer vivant si je le croisais!"                  

     

    5.4. Simi

     

                      "Je vois ce que tu veux dire et sinon, t'as ton rayon-sim!  Ba-bam: dans le lard!"

                      "Bien vu, Harry.  Je tire puis je cause.  "

                      "Quand on tire, on ne raconte pas sa vie."

                   "Hé! mais voilà : on aurait dû en discuter du bon, de la brute et du truand, toi et moi.  J'aurais moins causé, à ce bonimenteur, de ma vie, de ma famille, avant de..."

     

    5.4. Simi 

     

                               "... et de..."

     

    5.4. Simi 

     

    ".... et de..."

     

    5.4. Simi 

     

    "... et aussi de..."

     

    5.4. Simi

     

                         "Epargne-moi, les détails.  J'ai compris l'idée générale."

                        "Désolée, Harry.  Ce doit être les hormones qui me titillent."

     

    5.4. Simi 

     

                       " 'y a pas de mal.  Tu lui as dit?"

                      "Oh ben non, il est aux abonnés absents depuis."

     

    5.4. Simi 

     

                    "C'est vraiment un drôle de gaillard, ton pingouin.  Pour le faire, le gosse, il était chaud comme une baraque à frite mais pour assumer, il n'y a plus personne."

                      "Ouiais, bon, nous étions un peu jus-de-fruitisés quand on l'a décidé, tous les deux, si tu vois ce que je veux dire."

     

    5.4. Simi 

     

                                "Le jus de fruit, c'est mal!" 

                               "Si tu le dis... Mais bon, je ne vais pas le re-bouffer, c't enfant.  Ce n'est pas comme si je regrettais ou que je ne savais pas très précisément de qui j'étais tombée amoureuse..."

     

    5.4. Simi 

     

                                 Et voilà, Alma, il reste toujours à déterminer comme agir et réagir.  A la maison, c'est le branle-bas de combat.  Bao envisage de quitter la ville pour "protéger" Lolita des rumeurs qui ne pourront que surgir après la sortie de ce bouquin.  Même si on parle d'un roman, même si les noms sont changés et qu'Oasis n'est pas explicitement cité, la publicité autour de la sortie de ce bouquin ne pourront qu'amener les gens à s'interroger; et les gens d'ici ne sont ni des crétins, ni des anges.  Je les comprends!

                                 Quant à Aneth, elle suit le même schéma de fuite.  Elle a besoin de vendre ses tableaux, de bivouaquer dans un certain monde, d'attirer lors de ses expositions des vraies amateurs d'art, désireux d'acheter ses toiles, pas une nuée de curieux sans le sou.

     

    5.4. Simi 

     

                                J'ai failli craquer tout à l'heure lorsque Lolita m'a serrée contre elle.

     

    5.4. Simi

     

                               "Promets, Tata, que tu lui diras à ton bébé, quand il sera né, que nous ne l'abandonnons pas, que nous reviendrons et que nous l'aimons."

     

    5.4. Simi 

     

                                 "Je te le promets, mon ange."

     

    5.4. Simi 

     

                       "Ensemble, les Lol sont forts, indestructibles, intouchables!", te disais-je lors de ma dernière lettre.  Qu'adviendra-t-il de moi lorsque je les aurai tous perdus? lorsque nous serons séparés?  Cette incertitude, cette peur m'angoissent tant que parfois, je ne parviens plus à respirer.  Plus que de la colère, c'est la déception qui m'enserre.  Ce n'est pas comme si Maël ne savait pas à quel point ma famille compte pour moi, à quel point elle nous est indispensable, à quel point, génération après génération, nous avons toujours été si liés les uns aux autres.   Je le lui ai dit si souvent.

     

    5.4. Simi 

     

                                   J'ai beau faire, tenter de me convaincre et le répéter à qui veut l'entendre, je ne sais pas si mon histoire, notre histoire méritait un tel prix à payer: ma famille démembrée, les rumeurs à supporter, un enfant à élever sans père.  Surtout un enfant à élever sans père.  Avec une mère comme moi.

                               

    5.4. Simi

     

                                          Que vais-je faire de toute cette haine et de toute cette rancœur que je sens battre en moi, malgré moi, Alma?  Maël nous a manipulés, il s'est joué de moi, de nous.  Et lorsque le moment est venu, il a fui comme un rat.  Faux!  Je l'ai laissé nous manipuler, se jouer de moi, de nous et l'ai laissé fuir comme un rat.  Je savais très précisément qui il était, je n'ignorais rien de lui.  S'il y a une coupable, c'est moi.  Je m'en veux terriblement de m'être laissée aveugler par mon estime et mon amour de lui.  Je suis impardonnable.  La frivolité n'a pas cours sur le chemin de l'excellence!  Osons, certes, mais avec intelligence.  Il aurait été judicieux que je m'en souvienne avant!

                                          Je t'embrasse très fort.

     

     

    5.4. Simi

                                    Simi

     

     

     "Hooouuuu, Lola!  A peine  la génération cinq et déjà un bouquin sur nous.  C'est trop de la balle.  Comment tu dois rager! 

    Et hop là, la génération six est en route!  Pourvu que ce soit un petit gars.

    Bises,

     

    4.4. Alice

    Romuald"

     

     

     

     

     

     

    « 5.3. Almérya5.4. Almérya »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Février 2016 à 17:14

    Eh bien, il n'a pas mis longtemps à monter son vraie visage Glen-Maël de la Rochemachin ! Bon, après Simi n'a pas l'air de regretter d'être enceinte (j'espère qu'elle n'attend pas des jumeaux^^), juste de s'être faite avoir et on la comprend. Mais faut-il vraiment que sa famille parte alors qu'elle va justement avoir besoin d'eux ? Mais bon, elle a l'air assez forte pour être mère célibataire.


    Résultat des courses : une héritière Lol avec 2 amoureux et une héritière Lol avec un polichinelle dans le tiroir mais sans la bague au doigt. Bien, on attend le prochain tour que va leur jouer Eulaline happy.

      • Vendredi 12 Février 2016 à 17:31

        Simi s'en veut beaucoup, mais l'histoire avec Maël ne s'arrêtera pas là.  Simi est bien trop entêtée pour ça.  Là, elle est juste un peu trop enceinte et en colère pour réfléchir sereinement à la suite. 

        Merci beaucoup, Agathe <3

    2
    Vendredi 12 Février 2016 à 20:34

    Oh nooooooon!!!! Méchant Maël!!!

     

      • Samedi 13 Février 2016 à 10:33

        Ouiep, pas très sympa, le Maël. :/  Merci, PrincesseSey. <3

    3
    Vendredi 12 Février 2016 à 20:39

    Oh le trou du cul ce Maël, se servir d'elle comme ça 

    Et en plus il lui a laissé un petit souvenir, comme si ce bouquin n'était pas assez

      • Samedi 13 Février 2016 à 10:35

        Effectivement, Maël n'était pas le gentleman que nous aurions pu espérer. :o

        Merci, HayneSims <3

    4
    Pythonroux
    Lundi 15 Février 2016 à 12:12

    ouh le méchant coup de poignard mais il est futé le Rocheauxpingouins, il y met du sien quand il écrit un roman et qu'il veut des "scoops" y a pas à dire ;)

    notre pauvre petite Simi qui va se retrouver toute seule pour élever son enfant, on est avec toi ne t'inquiètes pas.

     

    et la réaction de Romuald m'a fait mourir de rire ^^

    5
    Lundi 9 Mai 2016 à 23:58

    oui, pourvu que se soit un ptit gars ^^

    Et un bouquin pour cette famille, pauvre Simi c'est pas de chance, et voilà que tout le monde part en plus.

    La photo du pingouin e de Simi est magnifique <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :