• 5.3. Simi

     

     

                                   Alma,

                                   Comme je le dis à Harry : ralalalala. 

     

    5.3. Simi 

     

                 Tu me demandes des nouvelles de Monsieur de Larocheauxpingoins, et bien en-voici-en-voilà: je n'ai cessé de le croiser, à la bibliothèque, au café, ... à la bibliothèque, au café. 

     

    5.3. Simi

     

     Sans oser jamais l'aborder, même si un soir, quelque peu émoustillée par le jus de fruit, j'ai failli lui causer.  Au lieu de ça, je me suis vraiment donnée en spectacle!  C'tte honte!  Le jus de fruit, c'est mal.

     

    5.3. Simi 

     

                                      Qui aurait pu croire que ce serait chez moi, dans ma maison, dans ma cuisine, que je ferais sa "connaissance"?

     

    5.3. Simi

     

                    "Devine qui j'ai rencontré juste devant notre porte, Simi?  Monsieur de Larocheauxpingouins!  Il est en visite dans notre petite ville, il fait des recherches pour son prochain livre sur Oasis!  Incroyable, non?

                         Simi, Maël, vous adore, elle a lu tous vos livres!  C'est une vraie fan, hein Simi?"

                      "Il me semble que votre fille et moi, nous sommes croisés une fois ou l'autre.  Est-ce que je me trompe?"

                       Et moi, je restais là, le moelleux en l'air, dans la main, comme une imbécile.  Qu'est-ce que tu voulais que je réponde?

     

    5.3. Simi

     

                                           "Ouh-ouh!  Simi, le monsieur te parle!"

                                         Je te jure, re-c'tte honte, si j'avais pu sortir un mot au monsieur, je lui aurais parlé bien avant.  Seulement, en sa présence, j'étais atteinte d'une espèce de muettitude difficile à expliquer. 

                                   

    5.3. Simi 

     

                                    Et puis paf:  "Osons!"  n'est-ce pas là ce que ne cesse de répéter cet homme que j'admire tant.

                                           "Ce que j'aimerais beaucoup, c'est aller prendre un café avec vous!"

                                           Quel toupet!  Mais ça fonctionne:

                                         "J'ai rendez-vous avec mon éditrice, accompagnez-moi, je vous présenterai."

                                          

    5.3. Simi

     

                                          Je m'épate, je suis géniale, quand même!

     

    5.3. Simi 

     

                               "Bien sûr!"

                               Et  j'y suis allée. 

                              J'ai appris que la première mouture de son prochain roman qui se déroulait à Oasis était déjà chez l'éditrice, mais il demandait un délai, il voulait y apporter quelques améliorations.

                             "Combien de temps?"

                             "Je ne sais pas, deux- trois semaines, le temps de peaufiner."

                            "Et vous, vous êtes mademoiselle Simi Lol, c'est ça?  C'est très intéressant."  

     

    5.3. Simi 

     

                    "D'accord, Maël, mais on dit deux semaines maximum.  J'aime beaucoup ton manuscrit tel qu'il est; même si je comprends que tu aies besoin de le confronter à la réalité."

                      Là-dessus, elle nous a laissés seuls et je dois dire que ce sont les heures les plus merveilleuses que j'ai vécues.  Nous avons parlé de tout, de rien, de lui, de ses œuvres.  Un peu de moi aussi.  C'était délicieux, même si nous en avons oublié de le boire, ce café!

     

    5.3. Simi

      

                                Harry me dit que c'est quand même bizarre, ce gars, qui se ramène de nulle part, se pointe devant chez nous et soudain ne me quitte plus.

                                       Mais je lui ai dit:

                                       "Ne t'inquiète pas, je gère, Harry."

     

    5.3. Simi 

     

                                      D'ailleurs, le premier soir, lorsqu'il m'a raccompagnée à la maison et qu'il m'a dit:

                                       "Merci beaucoup, Simi.  J'ai passé une merveilleuse soirée."

     

    5.3. Simi 

     

                                     J'ai mis le holà immédiatement:

                                      "Hop!  Hop! Hop!  Je connais ta réputation, Maël, et je ne suis pas de celles-là!"

     

    5.3. Simi 

     

                                     "Il me faudra plus qu'une tasse de café - que nous n'avons pas bue, d'ailleurs - pour me laisser embrasser par toi!  Même si forcément, j'en meurs d'envie.  Ne le prends pas mal."

     

    5.3. Simi

     

                                   Je crois qu'il a compris.

     

    5.3. Simi

     

                                 En tout cas, il n'a plus jamais rien tenté.  Ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manqué.  Quand il n'est pas à la maison, le soir, lorsque je rentre du travail, il m'appelle pour une petite sortie.  C'est grisant d'avoir une personne qui pense à vous tout le temps.

     

    5.3. Simi

     

                                     "En même temps, c'est assez logique que Maël  aime passer du temps avec moi.   Ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de rencontrer quelqu'un comme moi!"

                                        "J'avoue.  Avec toi, on s'ennuie rarement."

                                        "Hé! ne prends pas ce p'tit ton avec moi, OK?"

     

    5.3. Simi 

     

                                 "Sinon, je prends mon rayon-sim.  Et tu sais ce qui s'est passé la dernière fois, hein?!"

     

    5.3. Simi

     

                              Ouiep, j'ai grillé ma collègue avec le rayon-sim.  C'est moche: bah, je pense qu'elle avait des problèmes de santé subjacents qu'un excès de stress a fait péter.  C'est impossible que ce soit un problème de formatage, c'est moi qui m'en étais occupée.

                                 Bref, j'ai fait mon maximum pour booster les troupes, mais elles restaient coites, là, à regarder le cadavre de Gertrude.  C'était pathétique.

                                     "Allez, les gars, on se bouge!  On laisse faire son boulot à la faucheuse et nous, le nôtre.  Je suppose que je ne suis pas la seule surchargée du groupe.  Go, go, go!"

                                  

    5.3. Simi

     

                                        Pour Harry et le coup du rayon-sim, je plaisantais: je l'adore, mon Harry.  Je ne lui ferai jamais du mal.

     

    5.3. Simi 

     

                                    Et bien, voilà, Alma, c'est à peu près tout.  Bien sûr, il y a eu quelques anniversaires: deux, en fait: celui d'Elsa, l'épouse de ma sœur Bao, et celui d'Aneth, ma petite sœur.

     

    5.3. Simi

     

                                        Et puis chez nous, c'est que de l'amour. 

     

    5.3. Simi

     

                                             Et il y en a une qui en encore plus besoin que les autres.  C'est notre petite Lolita, notre petit trésor à nous.   

     

    5.3. Simi

     

                                      Mais, parole de Lol, nous arriverons, toutes ensemble, à effacer ses larmes et lui ferons le plus chaleureux, le plus heureux avenir possible, puisqu'au passé, nous n'y pouvons rien changer.  Ensemble, les Lol sont forts, indestructibles, intouchables!

                                           Bises, Alma.  

     

    5.3. Simi

     

                                        Prends soin de toi!

     

     

    5.3. Simi

     Simi

    "Hé b'en, ma chère Lola, c'est pôs gagné.  Tu parles d'un génie, ça fait froid dans le dos.

    Heureusement, de ton côté, ça stagne aussi! :D

    Bisous,

     

    5.3. Simi

     

    Romuald "

     

    « 5.2. Almérya5.3. Almérya »

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février 2016 à 09:44

    Ralala, qu'est-ce qu'il est beau ce Glenn-Maël de larocheauxpingouins.... Mais en même temps, pourquoi est-il tout le temps rendu chez Simi ? Est-ce que la famille Lol serait le sujet d'étude de ce beau monsieur ? Si Simi l'apprend, je pense qu'elle ne va pas être contente... Elle est un peu...barrée Simi, mais on s'y habitue^^ . Et la petite Lolita est vraiment très belle. Mais pourquoi pleure-t-elle ? On le saura dans une prochaine lettre peut être ?


    Toujours aussi excellent. On ne se lasse pas des Lol ♥


     

      • Mercredi 3 Février 2016 à 09:58

        Beaucoup de questions au final :p  mais oui, je pense que quelques réponses arriveront à la prochaine lettre.  Et merci beaucoup ♥

    2
    Pythonroux
    Mardi 2 Février 2016 à 19:50

    Romuald, tu pourrais être gentil avec Simi. C'est bien connu que les génies ont du mal avec les relations humaines ^^

    Encore une très belle lettre de Simi, ça avance petit à petit avec Maël ^^

      • Mercredi 3 Février 2016 à 09:59

        Voilà, exactement: être un génie handicape les relations humaines :D  Et merci merci beaucoup, Pythonroux ♥

    3
    Mardi 9 Février 2016 à 14:23

    Il est vraiment trop mignon, je veut bien être une groupie moi aussi, rien que pour lui

    J'ai hâte de lire la suite 

    4
    Lundi 9 Mai 2016 à 23:48

    Elle est surement amoureuse la belle Simi, même si aperamment ce joli monsieur a une réputation dejà bien faite ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :