• 4.9. Oriane

     

     

                      Oh Alice!  L'idée que voilà la dernière lettre que je t'adresse me remplit de nostalgie.  Ce fut également un plaisir pour moi de te lire, même si j'avoue que je n'ai pas toujours compris ce que tu me racontais.

                        Comme je te le disais, avant de discuter fermement avec Vanille, je voulais attendre que Rose ne soit plus bébé.  Il était hors de question que je jette à la rue une mère célibataire sans emploi avec son nouveau-né.  On a des principes ou on n'en pas.  

     

    4.9. Oriane

     

                         De toute façon, entre m'occuper de ma galerie,...

     

    4.9. Oriane

     

                        ... sauver le monde,

     

    4.9. Oriane

    4.9. Oriane

     

                              ... et tenter de survivre:

                      "Mademoiselle Hélène Lol!  Dans quelle langue dois-je te dire que tu n'as plus le droit d'approcher cette table de chimie!  Tu as encore failli nous faire rôtir comme des poulets!"

     

    4.9. Oriane 

     

                              "Maman, voilà une erreur commune que commettent bien des mères à l'encontre de leur progéniture: confondre culpabilisation et responsabilisation."

     

    4.9. Oriane

     

                                       "Oooh, ne va pas m'embrouiller avec tes théories sur l'éducation.  Je dis: Hélène, ne t'approche plus de la table de chimie.  Et tu le fais!"

                                           "Pardon, je le fais ou je ne le fais ?   Tu vois, tu crées une confusion par la forme même du langage que tu emploies."

                                             "rrrrrooooouuuummmmophhhhh"

                                              J'aurais peut-être dû la laisser rôtir comme un poulet!

     

    4.9. Oriane

     

                       ... je n'ai pas vu le temps passer et Rose, très vite, a grandi.  Dommage quelque part, moi, j'aime bien les bébés, ça ne parle pas, les bébés; ça ne te demande pas plus que tu ne peux leur donner. 

     

    4.9. Oriane

     

                               Bref, l'heure était venue et je convoquai Vanille au salon.  Ah!  Elle allait m'entendre!  Evidemment, j'aurais dû m'en douter, la discussion, mon acte d'accusation n'allait pas se dérouler comme je l'imaginais depuis des jours et des jours.

                                 "Ah!  Oriane, il était temps que tu viennes m'en parler.  Je me demandais combien de temps ça te prendrait avant de te décider.  Ton attitude vis à vis de Will est une honte!  Une honte!"

                                   "Je te demande pardon...?!"

     

    4.9. Oriane 

     

                                  "Ah non, c'est à lui que tu devrais demander pardon!  Dans quel état tu me l'as mis, le pauvre..."

                                 J'avais complètement zappé que Will et Vanille s'entendaient comme cochons en foire, à présent.  Forcément, ils avaient dû se causer tous les deux depuis notre dernière entrevue. 

     

    4.9. Oriane

     

                                      "Vanille, n'essaie pas de m'embrouiller.  Votre attitude à Will et toi et maman et Ambroise est insultante.  Je suis peut-être un peu lente, mais je suis tout à fait capable de m'occuper de mes enfants et de moi seule!  Je n'ai besoin de personne!  Will et toi, vous avez fait semblant de vous préoccuper de moi.  Et toi!  Toi!  Vanille, tu prives même ta fille de son père pour respecter une promesse outrageante que tu as fait à des morts!  Je n'ai pas BESOIN de votre PITIÉ."

     

    4.9. Oriane 

     

                            "Oriane,ce n'est pas comme si Will et moi ne nous étions jamais préoccupés de toi.  Que dis-tu enfin?  Et ce n'est pas de la pitié qu'on ressent pour toi.  On t'aime, tous les deux.  Comme maman et Ambroise t'aimaient.  On veut protéger les gens qu'on aime, c'est normal.  Qu'est-ce que cette théorie que tu me sors?"

     

    4.9. Oriane

     

                                  "Je te demande d'y réfléchir, Oriane.  Et de réfléchir au fait aussi que si tu t'intéressais à moi comme je m'intéresse à toi, tu saurais que si je ne vis pas avec Aron, le père de ma fille, ce n'est pas à cause de la promesse que j'ai faite à maman; mais parce que j'ai découvert qu'Aron en grandissant est devenu malveillant et c'est totalement incompatible avec ma bienveillance naturelle et celle de Rose.  Je veux voir ma fille s'épanouir dans un foyer aimant, calme et serein, c'est tout."

                                   "Oooh Vanille..."

     

    4.9. Oriane

     

                           Je n'avais jamais vu ma sœur comme ça.  Si vulnérable.  Elle qui toujours respirait la bagarre et la rage d'être heureuse.  Mon cœur s'est serré, ma gorge s'est nouée et là, j'ai compris.  La compassion.  L'empathie.  L'attachement.  Tout l'amour que je ressentais pour ma sœur qui se pelotonnait dans cette envie sauvage de la consoler.  Ce sentiment n'avait rien à voir avec la pitié et était sincère.  Sincère!

     

    4.9. Oriane

     

                                 Était-ce bien cela que Vanille et Will avait ressenti pour moi, en me voyant si malheureuse après le décès d'Ambroise?  Étais-je passée à côté de cela et les avais-je fustigés par erreur?  Ça m'aurait presque coupé l'appétit tant je me sentais vraiment-vraiment nulle.  Encore plus  nulle que d'habitude. 

     

    4.9. Oriane

     

                           Lorsque Will m'appela, ce jour-là, contrairement aux autres fois, je décidai de décrocher.

                                   "Ça tombe bien, Will, je voulais te voir moi aussi..."

                           Le silence qui s'ensuivit m'indiqua à quel point cela le surprenait.  Moi, ça me soulageait. 

     

    4.9. Oriane

     

                                       Quand il est arrivé, je l'attendais depuis un bon moment déjà.  J'avais préparé un beau discours, mes excuses les plus plates et les plus sincères.  J'avais été odieuse, même s'il ne me pardonnait pas, au moins, j'aurai essayé de sauver notre amitié, cette fois.

                                            Crois-moi, je n'en menais pas large!  J'avais même les genoux qui claquaient.  C'est que jamais personne ne m'a appris à demander pardon, moi! 

     

    4.9. Oriane

     

                                "Voilà, Will, je voulais te dire ... "

                               "Tais-toi, Oriane.  Je dois absolument te dire quelque chose, et si je ne le fais pas tout de suite, je ne trouverai plus le courage.  Alors, s'il te plait, Oriane, moi, d'abord..."

     

    4.9. Oriane

     

                                "J'ai beaucoup réfléchi, Oriane.  J'ai toujours eu la trouille, je n'ai jamais su ce que je voulais.  J'avais peur, toujours peur de décevoir les gens, ma mère, mon père, Cassandra.  Et j'oubliais de penser à moi, à ce que je voulais.  Sans doute, était-ce plus confortable.  Si je ne parvenais pas à être heureux, c'était toujours la faute des autres."

                                     "Oooh, Will..."

                                      "Non, tais-toi, Oriane, vraiment.  Laisse-moi te parler."

     

    4.9. Oriane

     

                                 "Aujourd'hui, je sais ce que je veux, ce qui pourrait me rendre heureux et je suis prêt à prendre le risque, même si ..."

                                    Il s'est éclairci la voix et:

                                   "J'ai craché sur les tombes d'Ambroise et de ta mère.  Je leur ai dit d'aller se faire voir.  J'ai rompu avec Cassandra..."

     

    4.9. Oriane

     

                                       "Et me voilà.  Je t'aime, Oriane.  C'est toi que je veux, c'est toi que j'ai toujours voulu.  Tu es la femme de ma vie. "

                                              J'avoue: j'ai eu comme un moment d'absence.

                                             "Je ne comprends pas bien, Will.  Tu veux dire que tu as rompu avec Cassandra parce tu veux être mon petit ami?"

                                                            "Euh oui, c'est à peu près ça."

     

    4.9. Oriane

     

                                                     "Et bien, mazette!   Si je m'attendais à ça!"

     

    4.9. Oriane

     

                            "Je ne sais pas que te dire, Will.  J'ai renoncé à toi, il y a si longtemps."

     

    4.9. Oriane

     

                                     "Je n'aurais jamais quitté Ambroise pour toi, Will."

                           "Ça, on ne le saura jamais, Oriane.  Comme on ne saura jamais si tu m'aurais quitté pour Ambroise.  Et on s'en fout!"

     

    4.9. Oriane

     

                                       "Oui, on s'en fout."

     

    4.9. Oriane

    4.9. Oriane 

     

                       "Je t'aime, Will."

                       "Moi aussi, je t'aime, Oriane."  

                        "Toi et moi, ..."

                       "... pour le meilleur et pour le pire jusqu'à..."

                       "... ce que la mort - c'tte fichue pourrie - nous...

                       "... sépare."

     

    4.9. Oriane

     

                       Alice, je n'ai jamais aimé la mauvaise personne.  Ce n'était juste pas le bon moment.

                       Je t'embrasse très fort, mon Alice.

                       A jamais,

     

    4.9. Oriane

    Ton Oriane

     

     

    "Moi, Lola Lol, première du nom, désigne Simi Lol, fille d'Alice Lol, petite-fille de François Lol, arrière-petite-fille de Pierre Lol et arrière-arrière-petite-fille de Romuald Lol,  héritière des Lol à Oasis Springs.  

    Longue vie - fertile et riche - à la nouvelle héritière!

    Bien à toi, mon cher frère,

     

    3.8. Jade 

    Lola."

     

    Et parce que je l'aime infiniment :hommage à David Bowie - avec la participation de Oriane Lol, Vanille Lol, Vénus Lol, Aphrodite Lol, Aron, Willem et la participation exceptionnelle de Lola Lol, Romuald Lol et Eulaline SimsLol.

     

     

     

     

     

    « 4.8. Alice5.1. Simi »

  • Commentaires

    1
    Pythonroux
    Samedi 16 Janvier 2016 à 19:30

    très belle lettre et je suis bien content qu'Oriane ait pardonné à Romuald et Vanille ;)

     

    très bel hommage en parallèle ;).

      • Mardi 19 Janvier 2016 à 08:43

        Oriane n'est pas une vilaine bougresse.  Elle se laisse juste emporter par ses émotions sans trop réfléchir.  J'aime bien lorsque vient l'heure de la relève que mes héritiers soient tranquilles et sereins.

        Et merci à toi <3 encore <3

    2
    Samedi 16 Janvier 2016 à 20:48

    Je viens avec grand plaisir et un peu honteuse de rattraper mon retard. Et cet hommage final m'emplit d'émotion. Moi aussi je l'aime infiniment.

    Du fond du coeur, merci ♥

      • Mardi 19 Janvier 2016 à 08:44

        Aaah Bowie... *soupir*  

        Et merci à toi de me lire et de me suivre <3

    3
    Samedi 16 Janvier 2016 à 21:12

    J'aime beaucoup cette dernière lettre. Ce nouvel amour pour Oriane. Tout est parfait. Et cet hommage à David Bowie est vraiment émouvant. Merci pour toutes ces émotions.

    Et félicitations à Simi smile

      • Mardi 19 Janvier 2016 à 08:45

        Merci à toi, Agathe, toujours là pour me supporter et m'encourager.  <3

    4
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 17:43

    ♥♥ tu es vraiment une merveilleuse narratrice Eulaline c'est plaisir que de partager les sentiments de tes amis sims, j'aime la trouille et l'émotion j'aime cette simplicité et cette tendresse sous-jacente, j'aime ton clip final il est extraordinaire♥ et Félicitations à Simi yes 

      • Mardi 19 Janvier 2016 à 08:46

        Rooo, je rougis là.  Merci beaucoup beaucoup beaucoup. <3 <3

    5
    Lundi 18 Janvier 2016 à 18:43

    Quel plaisir d'apprendre que pour Oriane, tout se termine bien. En espérant que Mademoiselle Hélène ne boute plus le feu au domicile familial, bien entendu !

    Comme quoi, parfois, le temps arrange vraiment les choses, et un nouvel amour (ou est-ce un ancien ?), une seconde vie s'offre à Oriane, elle peut en toute sérénité lui tendre les bras. :)

    Je salue également ton hommage à Bowie, c'est une joie de voir Lola et Romuald se déhancher ainsi ! (d'ailleurs, j'avais oublié que Romuald avait un tel bedon ! :O )

      • Mardi 19 Janvier 2016 à 08:49

        Oui, je suis contente pour Oriane.  Willem a quand même fini par se décider; dans le jeu, il ne cessait de souffler le chaud et le froid.  Je suis rassurée à présent et peux passer à la génération suivante.

        Pour Romuald, il a super grossi: il profite trop des petits plats que lui prépare Eulaline, depuis qu'elle l'a accueilli chez elle avec Lola.  Je crois qu'il va falloir que je le mette au sport et au régime. :o

    6
    Vendredi 22 Janvier 2016 à 12:36
    Et ben dis donc, j'avais 15 métro de retard encore !!! On est jamais au bout des surprises avec les Lol ! J'ai vraiment bien' aimé ces deux héritières ! T'es illustrations sont de plus plus jolie et top la vidéos avec l'hommage à David Bowwie ! Ça m'a pris du temps de rattraper mon retard, mais quel plaisir !
      • Vendredi 22 Janvier 2016 à 12:50

        Oh merci beaucoup, Susy.  Je suis très touchée <3 <3

    7
    sakura5192
    Mardi 26 Janvier 2016 à 17:10

    Enfiiiiinn !!! enfin Oriane et Will ! Mon coeur fond.

    mais pourquoi avez-vous attendu pour vous mettre ensemble...jvous jure XD

    Allez, je fonce rattraper la suite :)

    8
    Mardi 9 Février 2016 à 13:42

    Ouiiiiii ! Will et Oriane enfin, c'est le moment. Ils nous auront fait attendre ces deux-là

      • Mardi 9 Février 2016 à 13:50
        C'est clair ♥ Il aura fallu attendre. Merci, HayneSims <3
    9
    Lundi 9 Mai 2016 à 23:15

    superbe vidéo ^^

    Ah enfin, quelle jolie fin <3 Oriane et Will enfin réunis, j'adore, c'etait obligé hein^^ et comme le dit si bien Oriane, elle n'a jamais aimé la mauvaise personne, ce n'etais juste pas le bon moment.....

    10
    Dimanche 6 Août à 19:09

    Enfin ! J'attendais tellement ce moment entre eux deux ! Je suis désolée Ambroise, mais pour moi, l'âme-sœur d'Oriane, c'était Will, et ce depuis qu'ils se sont rencontrés !

    11
    Dimanche 6 Août à 19:57

    Dadetine 

    :D

    Et merci de me lire ♥♥♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :