• 4.3. Oriane

     

                       

                    Je l'ai dit à maman quand elle m'a débusquée en planque derrière les plans de travail de la cuisine.  A quoi bon tergiverser et faire semblant?

              "Tu sais, maman, je crois que je ne vais pas m'en sortir... les cours, les devoirs tout ça.  Je n'y suis allée qu'une seule journée au lycée et je suis complètement à la ramasse. La voiture balai me talonne déjà.  

                 Moi, ce que je veux, c'est peindre."

     

    4.3. Oriane 

                             

                         "Je te comprends, mon poussin, je détestais l'école aussi, moi." 

                    Et voilà : fin de la discussion.  Hé mais t'es ma mère, t'es sensée me trouver une solution!

                    Je te jure, on n'est pas aidé, dans c'tte baraque.

                   Alors, toi, Alice, tu cherches tes fées et tes princes et moi, je veux juste trouver une machine à remonter le temps et lui ficher un coup de couteau, juste avant qu'il ne se penche sur ces satanés triangles rectangles, dans le rab', à ce satané Pythagore qui me pourrit ma jeunesse.  Chacun ses priorités.  

                 Et oui, juste en passant, moi, je les garde, mes couettes.  Je n'ai pas envie qu'on sache que j'ai changé, je veux juste qu'on me reconnaisse. 

                         

    4.3. Oriane

     

                Allez, une p'tite glace, ça me remontera le moral.  On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, c'est moi qui te le dis.  Ouch, j'ai un don, moi.  C'est trop bon.

     

    4.3. Oriane

     

                          Puis l'inspiration de génie vient en mangeant, c'est connu.

                    "Salut, Solange... euh oui, Ariane, c'est pareil...  Dis, t'as fini ton devoir de math?...  Tu me l'envoies?... oui, évidemment que je lui ai parlé de toi à Willem.  Il est tout fou à l'idée de te rencontrer, tu penses bien...  Ok, cool, t'es un ange... On en parle demain, d'ac'?... bisous, Amandine... euh oui, Ariane, c'est pareil." 

     

    4.3. Oriane

                        

              Et v'là, tranquilou, l'Oriane.  Affaire promptement menée, nous en conviendrons.  Et wiiichhh: peinture maintenant.  Il faudra quand même un de ces jours que je prévienne Will qu'une certaine Amandoria ou je ne sais quoi risque de lui tomber dessus, qu'il ne fasse pas son étonné.

     

    4.3. Oriane

     

                  Raah, Willem, comment autant de filles pouvaient-elles avoir envie d'être avec lui?  Ça doit être le côté bad boy qu'il dégage.  Pourtant, il est tout roudoudou, comme gars.

                   J'ai encore essayé, sais-tu de devenir pote avec sa meuf.  Ce n'est vraiment pas évident.  Dès qu'elle débarque, elle se met à fulminer comme une vieille vache.

                       "Je savais que si tu ne répondais pas à mes messages, c'est que t'étais encore chez cette morue, Will. J'en ai ma claque de m'inquiéter pour toi..."

                   "Eh détends-toi du string, Cassandra! puisque tu savais où il était, ce n'était pas la peine de t'inquiéter.  Puis, en vrai, je m'appelle Oriane.  Morue, c'est n'importe quoi, c'est pôs un prénom, ça, m'enfin!"

     

    4.3. Oriane

     

                         Ma petite arnaque aux devoirs (et quelques autres ruses de plus) aurait pu passer comme lettre à la poste.  Malheureusement, c'était sans compter que tout se sait dans c'tte p'tite bourgade.

     

    4.3. Oriane

     

                        "Maman, c'est la honte!  Oriane triche.  On est la risée de tout le lycée!  Elle s'est tapée de la retenue, on lui a confisqué son portable, si c'était possible, elle aurait Z de moyenne.  Tu dois intervenir!  Vénus et moi, on n'en peut plus d'elle!"

                        "Allons, les filles, vous tournez tout au dramatique.  Je vais lui parler, elle va relever sa moyenne.  Je suis sûre qu'Oriane peut y arriver."

     

    4.3. Oriane

     

                          "Maman, on parle d'Oriane, là, ta fille, qui a un QI d'huître..."

                          "Ce n'est pas faux..."

     

    4.3. Oriane

     

                          Heureusement, Vanille veille.

                          "Maman, moi, j'ai une idée pour Oriane."

     

    4.3. Oriane

     

                          "Ah oui?"

                          "Oui!  Vas-y demande-moi!"

                          "Ok... Dis-moi, mon petit loup, quelle est ton idée pour aider Oriane à remonter sa moyenne?"

                          "Simple comme bonjour: pour qu'Oriane bosse et réussisse, il lui faut une motivation.  Et moi, j'ai trouvé quelle pouvait être la motivation qui la pousserait à se bouger."

     

    4.3. Oriane

     

                 "Hé mais tu sais que tu es géniale, toi!" 

                   "Oui, je sais...  Ce n'est pas simple tous les jours d'être un tel génie avec un physique de rêve comme le mien,..."

     

    4.3. Oriane

     

                        "Ah ça!  Je sais que c'est, mon bouchon."

     

    4.3. Oriane

     

                         Ainsi, je me retrouvai à la place de la punition - que j'aurais bien méritée - avec une équation à deux inconnues, au degré cube de difficulté: maman me promettait une galerie de peinture pour exposer et vendre mes tableaux à condition - ben ouiais, rien n'est jamais pour rien dans cette baraque - que j'arrête de "me faire remarquer" à l'école négativement et que je parvienne à convaincre Mamie Lola de mon talent.  Et bien, je n'étais pas sortie de l'auberge, me disais-je, surtout qu'avoir ma propre galerie d'art - bon sang de bois qui pète - ça m'intéressait drôlement!

                       "Ce n'est pas une blague, hein.  Si je fais tout ça, j'aurai vraiment ma galerie à moi?"

     

    4.3. Oriane

     

                    "Promis, alors.  Je vais convaincre Mamie Lola, même si je ne sais pas encore comment.  Je vais arrêter de tricher, de me faire remarquer par les profs et les concours de rots au cours de musique."

                          Vu leur tête, à toutes les deux, je n'étais pas certaine qu'elles étaient au courant pour les concours de rots.  Bah, pas grave: faute avouée, faute avouée.  

     

    4.3. Oriane

     

                          Le plus compliqué restait de convaincre Mamie Lola qui franchement était loin d'adorer ma peinture et critiquait beaucoup ma technique.

                                En m'endormant, ce soir-là, l'idée fusa.  Qu'est-ce qui caractérisait les femmes Lol depuis Lola Lol?  Quel était leur petit péché mignon?  rrroooh c'était trop simple et il me tarda soudain que vint le jour.

     

    4.3. Oriane

     

                     Dès la fin des cours, je sautai sur mon chevalet.  Ce qui caractérisait les femmes Lol, c'était... c'était... leur Égocentrisme, leur Narcissisme!!!  Et bam! 

                    "OOooh Oriane, me peindre?  mais quelle idée...?!"

                   "Evidemment, Mamie Lola, je ne connais aucun modèle qui puisse me permettre de progresser mieux." 

     

    4.3. Oriane

    4.3. Oriane

     

                   Et voilà le travail, emballé, pesé!

                      "Mamie m'a dit que tu avais drôlement bien progressé en peinture.  A l'école, même si ta moyenne n'est pas top, il y a un mieux, plus de tricherie.  Alors j'ai négocié un local pour toi.  Ce sera ta galerie.  Je m'en occuperai pendant que tu seras au cours.  Voilà les clés, tu peux aller le visiter." 

                  "Oooh trop bien, ma petite maman.  Merci beaucoup!"

     

    4.3. Oriane

     

                   J'entendis à peine maman me prévenir que si mes soeurs ou mes professeurs se plaignaient encore moi, cela en serait fini de ma galerie, j'étais trop pressée de découvrir ce fameux lieu.  Et qui de mieux pour m'accompagner dans cette découverte?  Will, bien sûr.  Mon frère, mon poteau, mon cama', mon ami. 

                  "Bon!  Alors?  T'es prêt à découvrir The galery d'art?"

                    "Je n'ai jamais été aussi prêt de ma vie, Couette-couette."

     

    4.3. Oriane

     

                   "Bon!  Il faut que je me calme!  Au pire, si je n'aime pas du tout ou si personne n'aime ce que je fais, je recommence mes concours de rots et maman me débarrasse de c'tte galerie.  Hein, Will?"

                   "Tout à fait, Couette-couette."

                    "Ouch, je t'admire, Will.  T'es toujours tellement calme, comme mec."

                    "Oui, mais bon, bouge-toi ou je te fais entrer dans cette galerie à coups de pieds aux fesses."

                    "Okay okay... On y va.  Calme ta monture, preux chevalier."

     

    4.3. Oriane

     

                  "Alors, t'en penses quoi, Will?"

                  "Bah, minimaliste, vide, blanc... une galerie lambda, quoi."

     

    4.3. Oriane

     

                        "Bref, tu trouves ça nul, c'est ça?"

     

    4.3. Oriane

     

                         "Disons que ce qui compte, c'est surtout ce que tu vas y exposer... mais bon, ça ne donne pas envie d'entrer, tu vois."

                           "Moi, je sais ce qui me donnerait envie d'entrer..."

                          Et sans réfléchir, je me suis mise à peindre, pendant que Will me décrivait ce qu'il verrait advenir de ma galerie.

     

    4.3. Oriane

     

                             "Hé... mais tu fais quoi?  Tu essayes de flatter mon égocentrisme et mon narcissisme?"

     

    4.3. Oriane

     

                              "Tout à fait, monsieur le corbeau.  J'aimerais beaucoup que tu t'occupes de la déco de ma galerie.  Et je me dis qu'à te voir si beau en ce tableau, tu ne pourras rien me refuser."

     

    4.3. Oriane

     

                       "De toute façon, Couette-couette, tu sais que je ne pourrai jamais rien te refuser.

     

    4.3. Oriane

     

                    Cela faisait belle lurette que c'était déjà le cas pour moi.  Il peut tout me demander, Will, je ne pourrai jamais rien lui refuser.  J'étais haute comme trois pommes, je le savais déjà.  

                      Il m'a serrée très fort contre lui: 

                       "Je t'aime, Oriane, très fort."

                       "Moi aussi, Will.  Toi et moi, nous sommes meilleurs amis..."

                       "... pour le meilleur et pour le pire jusqu'à..."

                       "... ce que la mort - c'tte fichue pourrie-... nous...

                       "... sépare."

     

    4.3. Oriane

     

                    Roooh, le boulot qu'il a abattu, Will!!!  C'était trop beau, j'aurais bien voulu que tu voies ça, Alice.  La galerie des horreurs avait vu le jour et ça, c'est trop le top du top.  

     

    4.3. Oriane 

     

                         Non seulement, il y a eu un monde de fou au vernissage...

     

    4.3. Oriane

     

                        ... mais en plus, j'ai conclu mes premières ventes!  

     

    4.3. Oriane

     

                                       J'ai remercié Will, chaleureusement.

     

    4.3. Oriane

     

                                            J'ai remercié sa meuf, Cassandra, chaleureusement aussi.

                                           "Merci de m'avoir prêté ton mec, Cass'."

                                            "En même temps, ce n'est pas comme si j'avais eu le choix."

                                            "J'avoue..."

     

    4.3. Oriane

     

                                J'ai remercié Vanille.

                               "Merci, ma petite Vanille, chérie.  C'est grâce à toi, tout ça."

                              "De rien, frangine.  J'espère que tu sauras t'en souvenir au bon moment."

                                         

    4.3. Oriane

     

                              Et j'aurais bien voulu remercier maman, mais elle a été un brin occupée toute la soirée.

     

    4.3. Oriane

     

                              A très bientôt, ma chère Alice, il me tarde de savoir si l'engouement créé par mon vernissage va persister au travers des prochains jours.  D'ici là, envoie-moi de tes nouvelles.  J'aimerais beaucoup savoir où tu en es de ta quête.

                                 Gros bisous,

     

    4.3. Oriane

    Oriane.

     

     

     "Mon cher frère, mon cher Romuald,

    J'ai pour ta princesse et héritière un petit cadeau... pour le cas où..., cela pourrait lui servir.

     

    4.3. Oriane

     

    wooouaaarrrfff waouuuuaarrrf! (= rire diabolique)

    Lola."

     

                               

    « 4.2. Alice4.3. Alice »

  • Commentaires

    1
    sakura5192
    Mercredi 30 Septembre 2015 à 20:39

    Ah, troooop stylé ton intégration du kit dans la galerie ! fallait y penser ! Bon, et sinon, Will & Ori, c'est quand qu'ils se rendent compte que Cass tient plus du pot de fleur XD ?

    Toujours un plaisir de te lire :) (et je commence à bien apprécier cette Oriane, moi aussi (je me demande comment, elle n'a flatté no mon égocentrisme ni mon narcissisme...ah si ! elle se rapproche de Will, ça doit être ça ^^)

    2
    Pythonroux
    Samedi 3 Octobre 2015 à 19:02

    Elle perd pas le Nord Lola, j'adore ;)

     

    Pour Oriane, elle est magnifique en sorcière et la galerie j'adore. La petite Vanille est vraiment trop intelligente et elle a de bonnes idées ;)

    3
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 10:41

    Oriane a un vrai talent pour la peinture :) J'aime beaucoup la petite Vanille, qui comment dire .... a une vrai confiance en soi :D

    4
    Lundi 5 Octobre 2015 à 21:58

    Excellent, je rattrape doucement mon retard ! Ce qui n'est pas ton cas, on voit bien que tu joues, tu publies, c'est top ! Moi j'suis à la traîne...Mais comme toi, j'ai intégré une galerie de peinture (suite à tes conseils) dans mon legacy, mais faudra encore attendre un peu pour le lire...J'adore les récits d'Oriane et surtout les ps de Lola et Romuald. Pour Alyce, j'ai parfois un peu de mal à la suivre, mais j'attends la suite quand même. J'aime quand tu restes centré sur chaque héritière car quand parfois avec les frères et sœurs plus les cousins/cousines, je me perds un peu. Bon je vais de suite lire la réponse d'Alyce !

    5
    Jeudi 8 Octobre 2015 à 17:21

    "J'espère que tu sauras t'en souvenir au bon moment" Menhein ! Super-Vanille aura(it)-elle donc quelque chose à demander à sa soeur ? Qu'est-ce donc que ça peut bien être ? :P

    Enfin en attendant, les héritières rentrent dans le rang : Alice court après le prince charmant et Oriane se tient à carreau pour avoir sa galerie de peinture... Pourvu que ça dure !

    J'ai adoré le cadeau de Lola XD C'est vrai que c'est plus facile de courir après un prince charmant quand il est endormi :P

    6
    Lundi 9 Mai 2016 à 22:02

    sacré Lola ^^

    Vanille a eu une super idée. ça m'a fait rire la galerie, je m'attendais pas à ça lol, mais c'est très joli^^ et si elle aime c'est encore mieux lol

    Will et elle.... vont t'il finir ensemble? j'aimerai.... la suite me le dira ^^ 

    Cassandra ne sert pas a grand chose de toute façon mdr..

    Bref, encore une super suite comme tjrs <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :