• 3.6. François

     

                                Jade,

                      Je lis à quel point tu es heureuse que tout se passe bien pour moi.  Assieds-toi confortablement, le mode bisounours dans lequel je vis est tellement sucré que tu risques l'hyperglycémie.  Meuh non, je ne suis pas sarcastique.  Je prends soin de ta santé, comme tout bon médecin le ferait, voyons.

     

    3.6. François

     

                  J'ai donc plein de bonnes nouvelles à t'annoncer.  

                  Tout d'abord, Juliette et moi avons décidé d'agrandir la famille.

     

    3.6. François

     

                     Si j'ai été enlevé une fois de plus, dès l'annonce de la grossesse de Juliette, par les extra-terrestres la mère de Raphaël, la pollinisatrice senior 3, ce fut pour un contrôle de routine, histoire de vérifier que malgré ma grossesse, et la naissance de Raphaël, j'étais en bonne santé.  Il n'était peut-être pas utile de déplacer expressément une navette spatiale pour moi, un petit texto et j'aurais pu la rassurer.  Je suis docteur, quand même.

     

    3.6. François 

     

                    Sans compter que ce n'était pas très agréable d'être examiné sur toutes les coutures et je suis resté comme hébété une bonne partie de la journée qui a suivi malgré le soin que je pris à me désinfecter après cette malencontreuse et désagréable consultation médicale.

                     

    3.6. François

       

                    Un mal pour un bien, me diras-tu. Je pus en effet, l'esprit libre, profiter, cette fois, un maximum de la grossesse de Juliette, sans me préoccuper de moi-même.  Ouf!  Je dois avouer que j'en fus particulièrement soulagé. 

     

    3.6. François

     

                  Mes performances au travail ne cessaient de s'améliorer et je grimpai les échelons à la vitesse de la lumière.  A l'heure, où je t'écris, je ne suis pas peu fier de pouvoir t'annoncer que j'ai été promu à la  plus haute marche de la carrière: chef du personnel; même si je ne gère pas du tout le personnel.  Je me contente de faire ce que je fais le mieux: soigner les patients. 

     

    3.6. François

    3.6. François

     

                 Ce que je préfère étant malgré tout de participer à la venue au monde des bébés...

     

    3.6. François

    3.6. François

     

                       ... et réparer les cœurs...

     

    3.6. François

     

                       ... lorsque ceux-ci ont succombé aux fruits défendus.

     

    3.6. François

     

                          Ce fut aux portes de l'hôpital que je demandai à Juliette de m'épouser.  

     

    3.6. François 

     

                      Elle répondit oui, évidemment.  Pressée d'aller accoucher, peut-être?  Sans doute?  Mais j'aime à imaginer que c'est le charme des Lol  qui a agi et auquel elle n'a pu résister.  Hé! Hé!  

     

    3.6. François

     

                   L'accouchement s'est très bien passé.  Il faut dire que la pression pour mon collègue était à son maximum: avoir son chef en salle d'accouchement, ça force à bien travailler.

     

    3.6. François 

     

                         La présentation à Emilie et Raphaël d'Alice s'est passée sans anicroche ni jalousie.  Quand je te disais que rien ne vient troubler le petit nuage rose qui entoure notre famille, je ne mentais pas. 

     

    3.6. François

    3.6. François

     

                      Et l'arrivée d'Alice n'a pas perturbé pour autant les bonnes habitudes de mes aînés.

                      "Allez, maman Juliette, avoue mes câlins sont plus forts que ceux de Mimi."

     

    3.6. François 

     

                      "Ils sont p't-êt' moins forts - et encore je suis pas sûre - mais les miens  sont plus vrais que les tiens, Raphé!  Hein, oui, maman?"

     

    3.6. François 

     

                        "Vos câlins sont formidables.  Je les trouve forts et vrais tous les deux.  Je n'ai pas de préférence."

    En chœur:

                            "Oooh arrêteuh...  ça, c'est vraiment une réponse de maman!  Je sais que c'est moi qui ai plus raison..."

     

    3.6. François

     

                 Notre mariage fut une vraie réussite.

     

    3.6. François

     

                 Même si le cousin Grégoire faillit se retrouver grillé comme une saucisse...

     

    3.6. François

     

                 ...et que ma petite princesse, Emilie, eut un petit malaise en pleine après-midi.

     

    3.6. François

     

                 Heureusement, Raphaël était de bonne composition ce jour là:

                 "Oula, des boutons pareils, ça vaut une photo, moi, je te le dis."

                 "Ah ouais, t'as raison, Raphé."

     

    3.6. François 

     

                 Cette journée m'apprit que chemin faisant, nous nous sommes quelque peu éloignés, mes sœurs, mon frère et moi.  

            Naturellement, Juliette, les enfants et moi nous retrouvions souvent isolés du groupe.

     

    3.6. François

    3.6. François

     

            C'est bizarre, je ne pensais pas qu'un jour, cela nous arriverait. Nous étions si liés: Charline, Annie, Manu, Audrey et moi.  Nous étions comme les cinq doigts de la main.  Comme les choses changent.  Ce n'est pas forcément moins bien ou mieux, c'est juste différent.

     

    3.6. François

     

                   C'est comme les anniversaires, finalement.  Et des anniversaires, il y en a eu.

                   Tout d'abord, ma petite Alice qui a sauté de son berceau.

     

    3.6. François

     

                    Alice était souvent en marge de ses frère et sœur.  

     

    3.6. François

     

     

                  J'entendais souvent Raphaël s'exclamer à Emilie lorsque Alice quittait la pièce et après l'avoir observée un long moment en coin:

     

    3.6. François

     

                   "Alice, elle est vraiment pas comme nous."

                   Et Emilie d'acquiescer:

                  "Trop pas!"

     

    3.6. François 

     

                  J'avoue que moi-même parfois, je restais sans voix lorsque si rarement, elle posait une question ou m'interrogeais.

     

    3.6. François

     

                        Seule Juliette n'avait aucun mal à pénétrer son monde.

     

    3.6. François

     

                   Mais quel univers aurait pu résister à mon épouse, je te le demande.

     

    3.6. François

     

                  Je ne compris que le jour de l'anniversaire des aînés ce qu'il en était de notre Alice.

     

    3.6. François

    3.6. François

    3.6. François

                  

                  Effectivement, Alice n'était pas comme eux.  Alice avait ce petit quelque chose de l'au-delà, une grâce lorsqu'elle se mettait au piano qui forçait le silence et le respect.  Un vrai petit virtuose, ma fille.

     

    3.6. François

     

                    Sur ces quelques nouvelles de nous, ma chère Jade, je conclus ma lettre et me permets de t'adresser une seule recommandation: je comprends que l'énigme du Maestro te tienne haleine et que tu souhaites résoudre ce mystère.  Malgré tout, souviens-toi que si ce maestro n'est jamais ni le tueur, ni le voleur, ni le maître chanteur, toi, tu as une famille à protéger.

                   Avec mes meilleures pensées,

     

    3.6. François

                François

     

    PS :  Message de mon grand-père, Romuald à ta grand-mère, Lola

    "Ma chère Lola,

    Je ne peux que répéter l'avertissement sensé et raisonnable de mon petit-fils à l'égard de ta petite famille, Jade.

    Cette histoire de maestro m'inquiète...

    Bien à toi,

    Romuald 

    3.6. François

     

     

    « 3.6. Jade3.7. Jade »

  • Commentaires

    1
    Agathe2013
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 15:47

    Que de douceurs dans cette lettre, Eulaline ! et quelle belle famille. Mais, je crois que ma préférence va vers Alice et sa part de mystère ^^. A voir ce qu'elle va devenir ensuite :-)


    Décidemment, j'adore les sims 4, ils sont vraiment très expressifs. Et merci pour tes belles histoires. Elles me permettent d'imaginer pour mes petites familles sims.

    2
    Jeudi 3 Septembre 2015 à 19:07

    Que du bonheur pour François qui le mérite pleinement et tant de douceurs comme le dit Agathe. Les enfants de François sont magnifiques !

    3
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 06:44

    Un épisode très sucré pour François et sa petite famille. Qui devient grande.
    Ah cette Juliette, si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer. Et on dirait bien qu'elle s'est clônée elle-même... j'ai comme l'impression qu'Alice ait sur les traces de sa maman.

    4
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 17:20

    Encore un bel épisode tout plein d'amour. Ça réchauffe le coeur! Et cette Alice qui semble fascinante!

     

    5
    Vendredi 4 Septembre 2015 à 23:34

    Alice est magnifique <3 

    J'adooore <3  

    Superbe épisode remplis d'amour <3

    6
    Pythonroux
    Samedi 5 Septembre 2015 à 16:49

    j'aime beaucoup, Alice est magnifique et les deux grands font de magnifiques ado également ^^

    félicitations aux jeunes mariés et je leur souhaite, plein de bonheur ;)

    7
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 13:48

    Effectivement, François est sur un petit nuage en barbe à papa ! Mais c'est bon de le voir ainsi apaisé, aimant et aimé :) L'insatiable concurrence entre Mimi et Raphé me fait sourire, c'est trop mignon ! Si l'un d'eux devient l'héritier, il va y a voir des coeurs brisés, je le sens !

    Et Alice, Alice ! Rien que son prénom familier suffit à me la rendre sympathique ! ;) Mais je m'inquiète un peu de la voir ainsi délaissée par ses aînés, même si je suis sûr qu'elle saura se créer son univers à elle :)

    8
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 21:17

    Un belle épisode tout sucre tout miel, ça fait du bien de voir du bonheur dans la famille. j'adore ce couple, il leur a falu du temps mais maintenant tout est ok, j'adore <3

    9
    Lundi 7 Septembre 2015 à 08:33

    @Agathe2013 Alice me plaît beaucoup à moi aussi. :)  Merci <3

    @SusyB, merci <3 de me suivre et de me lire.  Je suis vraiment touchée.  François méritait bien un peu de bonheur, pour sûr.  Même si j'avoue qu'il a emprunté un chemin que je n'avais pas prévu qu'il prenne. :o

    @Arya merci <3 J'adore Juliette aussi, j'aimerais bien qu'Alice ait un peu d'elle.  Cela me plairait beaucoup.

    @PrincesseSey merci <3 Oui, Alice suscite un intérêt alors que finalement, elle est en marge des autres.  Je l'aime beaucoup moi aussi.

    @Mano-74 merci <3  Je suis heureuse que ça t'ait plu.  Un peu de douceur, ça ne fait pas mal, c'est sûr.

    @Pythonroux merci : pour le bonheur, ça a l'air plutôt bien parti pour François et Juliette. :)

    @Mathoo merci <3  Je suis très touchée.  J'espère que les héritiers auront malgré tout une vie un peu moins tourmentée que celle de leur papa.

    @legsims-Marie merci <3  Oui, ça fait du bien de les voir heureux, ceux-là.  

     

    Encore un grand grand merci de me suivre, de me lire et pour vos commentaires qui sont autant d'encouragements et décuple mon plaisir de partager mon jeu avec vous.  Merci infiniment à tous.

    10
    Jeudi 18 Août 2016 à 19:30

    je reprends doucement le chemin de mes lectures, après tout se temps j ai beaucoup de retard à rattraper.

    Voici un très beau chapitre comme toujours.

    Une belle demande en mariage devant l'hopital :)  et un beau mariage.

    Que le temps passe vite et Alice au piano <3

    Je file lire la suite happy

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :