• 3.4. Jade

     

     

                  Cher camarade de galère légacienne, cher cousin d'ailleurs, cher François,

     

                 Avant tout, Félicitations!  Vous imaginez, ton épouse et toi, enceints en même temps, c'est trop de la balle!  Il me tarde de faire connaissance avec les nouveaux membres de ton foyer.  Les enfants sont si merveilleux.

     

    3.4. Jade

     

                  De mon côté : 

                       →1. pro - Carrière "police"

                  Je savais que mon choix de carrière ne plairait pas à tout le monde: une femme dans la police et pas un simple femme mais moi, l'héritière, la chef de meute; cela ne pouvait que poser problème.

     

    3.4. Jade 

     

                   Ma mère s'impatienta, arguant de la dangerosité de la carrière auquel d'après elle, je ne pourrais faire face.  Elle était furax, la mère.  Je décidai tout simplement de l'ignorer.  La peur n'empêche pas le danger et la nourrir, cette peur, ne pouvait être bénéfique à mon épanouissement personnel et la sérénité dont j'avais besoin.

     

    3.4. Jade 

     

                J'avais décidé que je serais flic et flic, je suis.  

                 "Lol, n'y allons pas par quatre chemins, vous n'êtes rien ici et il m'étonnerait que ça change..."

               

    3.4. Jade

     

                   L'accueil au commissariat me plut.  

     

    3.4. Jade

     

                     Personne n'attendait rien de moi, et c'était très bien ainsi.  J'ai toujours détesté me donner du mal à prouver aux autres que je valais quelque chose.

                         Je me qualifierais dès mes premiers jours de bon petit soldat, ne rechignant jamais à la tâche.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                      Je ne discutais pas vraiment avec les prisonniers, me contentant de les conduire de leur cellule à la station d'identification.  Je n'étais rien, ici, et personne n'était sensé connaître la bleusaille que j'étais.  Et pourtant, Rachel Holmes, au moment de la fouille siffla:

                        "Tiens, Lol, cadeau du Maestro, il parait que t'es une vraie comique, toi."

     

    3.4. Jade

     

                      Le maestro?  Ché Maestro?  ... 

                          Je questionnai ma chef :

                          "Dites, Grand chef, si je vous dis Maestro, vous me dites...?"

     

    3.4. Jade

     

                         "Les devinettes, Lol, ce n'est pas mon truc.  Z'êtes une petite comique, vous!  Allez voir dehors, si je n'y suis pas."

                    Je me retrouvai donc en patrouille.  Cela me changeait des prisonniers en cage et avec bonne grâce, j'accomplis ce pourquoi j'étais payée. 

     

    3.4. Jade

     

                     Ce n'était pas de tout repos, ces patrouilles, et il y eut rébellion et insultes à agent.  Je dus réagir fermement.   

     

    3.4. Jade 

     

                     Je voulais lui faire passer l'idée de me prendre pour une comique.  Si je m'attendais à ça...

                      "Garde ma photo en souvenir, Lol.  Demain, le Maestro m'aura fait sortir."

             

    3.4. Jade 

     

                            Effectivement, le lendemain, plus de trace de l'insolente parmi les prisonniers.

     

    3.4. Jade

     

                Cette histoire de maestro, à peine évoqué deux fois, par de parfaits inconnus, en guise de moquerie ou sarcasme à mon encontre m'obsédait, gâchant mes séances piscine et...

     

    3.4. Jade 

     

                    ... manquant pour un peu de me rendre complètement gaga.

     

    3.4. Jade

     

                        C'est ainsi que j'appris que si tu n'y fais pas gaffe, le boulot te ronge ta life et t'es foutu.  

                         Heureusement, mon brave Théo m'invita à passer sur son lieu de travail et je tombai littéralement en amour...

     

    3.4. Jade

     

                   ...du yoga, ...

     

    3.4. Jade

     

                ...de la pratique de la méditation...

     

    3.4. Jade 

     

                    ...sans oublier les bains de boue...

     

    3.4. Jade

     

                   ... et les massages.

     

    3.4. Jade 

     

                  Cela me permit de lâcher prise et retrouver le goût de vivre.  Je retrouvai ma gaieté et même mon plaisir à sortir mes poubelles en robe de soirée (l'un de mes délices d'enfant, tu t'en souviens?)

     

    3.4. Jade

     

                   Cela ne m'empêcha pas à première occasion de remettre le couvert chez la chef.  Quand j'ai une idée en tête, je ne l'ai pas ailleurs.

                  "Donc, Grand Chef, si je vous dis Maestro, vous me dites...?"

     

    3.4. Jade

     

                       Cette fois, ce ne fut pas la rue qui m'attendait mais:

                       "Lol, je n'aime pas qu'on ne m'écoute pas.  Je vous ai dit que je n'aime pas les devinettes.  Allez voir dans le hall, si je n'y suis pas."

                       Et paf, à l'accueil sous surveillance: la bleusaille.

     

    3.4. Jade

     

                     Je changeai dès lors de stratégie et questionnai un gars moins gradé:

                     "Dites, Petit Chef, si je vous dis maestro, vous me dites...?"

                     "Bah j'en dis que si t'es forte en devinette, Lol, je vais te donner ta chance...  Accompagne-moi sur ma scène de crime."

     

    3.4. Jade 

     

                      Cette idée de côtoyer le mal me mit en joie.  Ce nouvelle facette de mon job me procurait un vrai plaisir, une jubilation de tous les instants.  

                      Très vite, j'eus l'occasion de lancer des avis de recherches et d'appréhender moi-même les malfrats, mieux, les interroger aussi.  C''était jouissif à foison!  

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade 

                     

                          Je me régalais de leurs aveux:

                           "J'avoue, j'avoue... j'ai agi seul(e)..."

                            "Raconte-moi."

                      Et ils me racontaient parce que, finalement, ils en avaient tellement besoin:  raconter le pourquoi et le comment de leurs crimes.  

                    A moi plus qu'à nul autre, ils se confiaient; j'étais celle qu'ils attendaient et c'était à moi, juste à moi, rien qu'à moi qu'ils voulaient faire le récit de leurs méfaits.  Alors, je les écoutais, je devenais le réceptacle du mal et le soir venu, je tentais de retrouver mon équilibre, d'évacuer la douleur et la saleté qui tentaient de me contaminer, que je sentais grouiller en moi comme une ombre tentante.  

                       Je n'étais finalement pas si différente de ces criminels et eux le savaient.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

           Lorsque ce matin-là, je fus appelée sur une nouvelle scène de crime, comme à mon habitude, j'y débarquai le cœur joyeux.  Une fois arrivée sur les lieux, je fus submergée par une sensation oppressante de froideur, de sang séché. Et même si les corps avaient été évacués, les marques blafardes sur le sol me firent frissonner des pieds à la tête.

              L'homme avait été tué au milieu du couloir: un balle en pleine tête.  Je pouvais entendre la cavalcade de l'épouse qui avait tenté de s'enfuir et avait été abattue comme un lapin, d'une balle, une seule dans le dos, au milieu du jardin.  Quel sang-froid!  Quelle cruauté!  J'en étais presque admirative... il me faudrait une double séance de décrassage, ce soir-là, c'était certain, pour me défaire de ce frisson malsain qui m'irradiait de plaisir.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                       Je travaillai dur à résoudre cette enquête.  Qui?  Comment?  Pourquoi?  Par qui?  

                   Victimologie: un couple quadra sans histoire, tenant une boutique de fringues, marié depuis vingt ans, un enfant: une ado de seize - presque dix-sept- ans.  

                    Cause de la mort : exécutés par balle.  

                    Mobile: l'argent?  Ils en avaient mais pas tant que ça: aucun associé et le tueur n'avait rien emporté.     Un amant?  une maîtresse?  Ni le mari ni la femme n'avaient le temps de tromper l'autre, leurs horaires de travail ne leur laissaient aucune plage horaire possible.  

                        N'était-ce juste qu'un crime crapuleux?  Difficile  à croire, même si le sang-froid de l'exécution me le laissa supposer un instant.

                         Je tournais en rond.

     

    3.4. Jade 

     

                    Et puis soudain, en discutant avec un autre de mes petits chefs du service, l'idée jaillit:

                    "Dites, Petit Chef, dans les témoignages, je n'ai pas lu celui de la fille du couple.  Lorsque je suis arrivée sur les lieux, elle n'était pas là, d'ailleurs.  Qui s'est chargé de l'interroger?"

                     "L'interroger?  euh, je ne sais pas moi, pauvre gosse, tu vois, Lol, ton manque d'empathie agace beaucoup..."

     

    3.4. Jade 

     

                          Mais déjà, je ne l'écoutais plus et sans demander la permission, convoquai la demoiselle au poste qui ne tarda pas à arriver, toute pimpante.

     

    3.4. Jade

     

                             En fait, j'obtins ses aveux en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, à peine le temps de poser les quelques pages de mon dossier d'enquête.

     

    3.4. Jade

     

          J'étais celle qu'elle attendait pour s'épancher.

     

    3.4. Jade

     

     Une gamine perdue, glaciale et délaissée par des parents absents, unis dans leur bulle où cette fille non désirée n'avait jamais eu sa place.  Et un jour, la découverte du pistolet dans la table de chevet de ses parents... Les enfants sont si merveilleux, n'est-ce pas?

                                    "Un mal pour un bien", conclut-elle.  Et d'ajouter:

                                    "J'ai agi seule."

     

    3.4. Jade

     

                                Et je l'enfermai, seule encore, derrière les barreaux, en attendant que la jeune Erica ne soit déférée auprès du juge et transférée au centre de détention de mineurs.  Elle n'y passerait vraisemblablement que quelques mois, je le savais, pour l'assassinat odieux de ses parents.  Un mal pour un bien, vraiment?

     

    3.4. Jade

     

                      L'affaire était classée, terminée, je pouvais même en attendre une promotion.  Pourtant, lorsque je me glissai derrière mon bureau afin de finaliser mon rapport, je sentis un souffle léger et chaud hérisser les poils de ma nuque.  Je ne tardai pas à découvrir qu'à distance, une main avait pris le contrôle de mon ordinateur.

     

    3.4. Jade 

     

                     Sur l'écran, une photo de la jeune ado, Erica apparut et ce message, police Comic, s'écrivit sous mes yeux ébahis:

                     "Ma chère Jade,

                    J'espère que mon cadeau t'a plu et que tu t'es bien amusée.

                    Tendrement,

                    El Maestro."

                     Mon écran redevint noir et folle de rage, je me retirai à l'abri des regards et laissai éclater ma rage.

     

    3.4. Jade 

     

                            Je la savais, je le savais et je l'aurai, Maestro, je l'aurai.  

                           Il n'aurait pas dû me prendre de haut, me tutoyer...  C'est ça qui m'a énervée.  Parce que bon, c'est vrai, je n'ai pas vu le temps passer au boulot avec cette histoire de meurtres...  J'avoue, je me suis bien amusée.

     

                    2. perso - Famille

     

                                Tu dois t'en douter, prise par mon travail, j'ai quelque peu négligé ma famille.  Surtout qu'il me faut avouer avoir très mal supporté la disparition, juste après celle de ma tante Cécile,...

     

    3.4. Jade

                              ... de ma maman.

     

    3.4. Jade

     

                           Ma mère et moi n'étions que rarement d'accord; c'est aussi parce qu'elle était la seule à avoir vu et reconnu mon côté sombre dès l'enfance.  Ne me décrivait-elle comme était aussi sombre qu'Estelle, ma sœur, était pure?  

     

    3.4. Jade

     

                       Un peu plus lointaine que d'habitude, je me mêlais moins de la vie des mes semblables sans être totalement absente, cela dit.  Pour un bébé, je me déplaçais toujours.

     

    3.4. Jade

     

                      Et chez ma sœur, Estelle, j'y allais dès que possible.

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                  Je ne tombe jamais mal chez ma sœur.  Il y a toujours quelque chose à fêter ou une naissance.  Je pense qu'elle en est à cinq filles.  C'est toujours une usine à vie chez elle et à amour aussi.  C'est beau et les enfants sont si merveilleux, n'est-ce pas?

     

    3.4. Jade 

     

                 Lors de l'une de ces fêtes, Adeline, notre cousine, m'a annoncé qu'elle avait décidé avec son compagnon, Justin, d'adopter un enfant.

     

     

    3.4. Jade

     

           Je comprends que l'ambiance chez ma sœur l'ait convaincue de devenir mère.  En royale héritière, je me suis rendue chez elle afin de faire connaissance avec cette petite fille qui entrait dans notre famille sans passer par le stade bébé.

     

    3.4. Jade 

     

          La gamine me plut immédiatement; même s'il était évident qu'elle avait un peu de difficulté avec la mode, les couleurs, tout ça quoi.

          "Hhhhey, tata. C'est vrai ce qu'on raconte? t'es poulet dans le vie?"

           "Ouiais, poulette...."

            "Alors, je dois te causer..."

     

    3.4. Jade

     

                 Elle m'a attirée dehors.

                 "Est-ce qu'un poulet mettrait en prison quelqu'un qui aurait remplacé les pilules con-tra-cep-ti-ves de sa maman par des bonbons kikiriki?"

     

    3.4. Jade

     

              Après un moment de réflexion quant aux mots à utiliser, je répondis.

                "Je pense que c'est une très mauvaise idée, Cocotte.  Ta maman s'en apercevrait, elle verrait la différence tout de suite entre son médicament et un bonbon.  Tu passerais un très mauvais quart d'heure, crois-moi."

              Je m'empressai d'ajouter:

               "Même si elle t'aime beaucoup..."

     

    3.4. Jade 

     

              Elle a secoué sa petite tête et s'est mise à me parler lentement, en détachant chaque syllabe, comme si j'étais totalement dégénérée du cerveau et en s'aidant de sa main.

               "Tu n'as pas compris ma question.  Est-ce qu'un poulet mettrait en prison quelqu'un qui aurait remplacé les pilules contraceptives de sa maman par des bonbons kikiriki?"                 

                

    3.4. Jade

     

                   J'ai voulu réfléchir encore un moment, trouver un autre angle d'attaque puis finalement, j'ai lâché l'affaire: ce n'est pas ma fille, après tout.

                   "Euh non, Poulette.  Je ne pense pas que ce quelqu'un irait en prison; surtout s'il s'agit d'un enfant."            

                   Elle s'est mise à applaudir.

                  "Top top!  Les lois sont bien faites, quand même, dans ce pays!"

     

    3.4. Jade 

     

                  Ralala... les enfants sont si merveilleux!

     

    3.4. Jade

    3.4. Jade

     

                 →3. privé - L'amour

     

                        J'ai épousé Théo, mon ami de toujours.

     

    3.4. Jade

     

                    Pourquoi lui?   Et bien, ...parce que je le lui ai demandé et qu'il a dit "oui".

     

    3.4. Jade 

     

                       ... parce que j'ai réalisé que si je perdais Théo comme j'ai perdu Polo et avant lui, Rodrigue, c'est toute ma life qui partirait en lambeaux.  Il ne resterait plus rien de ma naïveté d'enfant et d'elle, j'en ai immensément besoin.

     

    3.4. Jade

     

                 ... parce que lorsque Théo est triste, je suis triste aussi.

     

    3.4. Jade

     

                  ... parce qu'il a de jolies mains.

     

    3.4. Jade

     

                        ... parce qu'il est fort comme un taureau.

                          "T'as vu celui-là, gars, c'est le frère de l'autre, si tu t'approches de Jade à moins d'un mètre, je te le fais bouffer par le nez!"

     

    3.4. Jade 

    3.4. Jade

     

                            ... parce que lorsqu'il me serre dans ses bras, je me sens précieuse.

     

    3.4. Jade

     

                            ... parce que c'est un sacré bon coup au lit, aussi et surtout.  Ma braise et moi, on n'en revient pas de tout ce temps qu'on a perdu à ne pas l'avoir deviné et expérimenté plus tôt.  Depuis, nous, ma braise et moi, lui vouons un véritable culte à Théo.

     

    3.4. Jade

     

                   Voilà qui répond à la question du pourquoi.  Quant à la question du comment : 

                 "Mais Tata, il est bizarre quand même ton mari!"

     

    3.4. Jade 

     

                 "Euh, non, ma chérie.  Il n'est pas bizarre.  Il est juste fou."

                 "Mais comment tu peux aimer un fou?  Moi, il me fait peur."

                 "Quand tu aimes quelqu'un, ma chérie.  Tu l'aimes tout entier, ses défauts sont autant de raisons de l'aimer plus encore.  C'est à cela qu'on reconnaît un vrai amour."

     

    3.4. Jade

     

                  "Ah bon?!  Tu l'aimes parce qu'il est fou, alors, c'est ça?  Note que c'est sûrement parce qu'il est fou qu'il t'aime aussi, Tata..."

     

    3.4. Jade 

     

                  Ralala, les enfants sont si merveilleux.

                 Il me tarde de voir à quelles merveilles, nous donnerons la vie, Théo et moi.

     

    3.4. Jade 

     

                 A bientôt, camarade de galère légacienne.

     

    Jade

     

    3.4. Jade

                

     PS : Message de ma grand-mère, Lola, à ton grand-père, Romuald.

           "Mon cher Romuald,

            A nouveau, tu as pris l'avantage dans ce challenge; même si ma petite-fille talonne ton petit-fils de près; malgré le gros désavantage qu'est le sien: à savoir sa jeunesse.

            As-tu remarqué, toi aussi à quel point les chemins qu'empruntent nos petits-enfants ressemblent peu à ceux que nous avons empruntés?

          A très vite, mon frère!  Je me réjouis tant de découvrir la petite bouille du gamin ou de la gamine que ton petit-fils va mettre au monde.  Ça, pour une surprise, c'était une surprise!

          Lola."

    3.4. Jade

     

     

     ----------------------

    Récapitulatif

    3.4. Jade

    « 3.3. François3.4. François »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Août 2015 à 17:06
    nina

    oula! j'avais un gros poil de retard moi ! 


    C'est super excitant de lire les récits de Jade, tellement de suspens! mais qui el maestro??? Grrr... 


    Francois est très chouette aussi , plus calme et posé... et bientôt la prochaine génération! alala, tout ça avance bien ! bon courage pour la suite ;) 

    2
    Mercredi 12 Août 2015 à 19:01

    Halala ! J'adore Jade, elle est vraiment géniale ! Me tarde aussi de voir les p'tits monstres merveilleux qu'ils vont faire elle et son compagnon ! 

    vivement la suite ! :D

    3
    Mercredi 12 Août 2015 à 19:27

    A chaque fois on attend... Mais à chaque fois on est pas déçus! Je dirais même que je suis transportée...
    Bah, c'est un mal pour un bien...
    En tout cas encore bravo pour ce nouveau magnifique chapitre!

    4
    Ptitemu
    Mercredi 12 Août 2015 à 19:29

    Bon sang, j'adore Jade ! J'adore ce chapitre ! Merci pour la pêche que tu nous donnes !

    5
    Pythonroux
    Mercredi 12 Août 2015 à 20:14

    J'adore ce nouvel opus de ton histoire, Jade est vraiment toujours aussi fantastique et organisée ;)

    c'est un régal à suivre ^^

    6
    Mercredi 12 Août 2015 à 21:54

    Quel chapitre trépidant !! oh

    Entre Jade qui se fait suivre de près par une certain "Maestro" qui lui veut on ne sait quoi, les morts (regrettées) de la deuxième génération, la petite nouvelle qui entre dans la famille (et qui a l'air d'avoir du sang Komcépié dans les veines ! :P) et la mariage de Jade et Théo, fiou ! Ce fut intense ! :) Mais un tel plaisir ! Je ne m'ennuie jamais ! ^^

    7
    Jeudi 13 Août 2015 à 00:50

    Nina, Mano, PrincesseSey, Ptitemu, Pythonroux, Mathoo,

    Merci merci à vous.  Je suis heureuse de lire que l'histoire de Jade vous plaît. <3

    Et Nina, oui, François est plus calme.  Je l'aime beaucoup, lui aussi.

    Et Mano, oui, il me tarde aussi de voir Jade devenir maman. :o  

    Et PrincesseSey, je suis si touchée par ton commentaire. <3  J'en perds mes mots.

    Et Ptitemu, merci merci.  Jade a de l'énergie à revendre, je suis heureuse que cela transparaisse.  

    Et sinon, à quand le plaisir de retrouver ta jolie plume et tes histoires? <3

    Et Pythonroux, <3  Tes commentaires me motivent toujours.  Merci merci encore d'être là et de me suivre.  Je suis très touchée.

    Et Mathoo,

    Je suis si contente que ça te plaise.  Merci merci à toi aussi.  La fille adoptive d'Adeline, Ester, est une canaille qui partage, c'est vrai avec les Komcépié, une certaine envie de diriger la contraception de ses parents :)  Sans spolier, je dirais que cet événement, si le jeu me le permet, va avoir une incidence certaine sur l'avenir de Jade.

    Et pour ceux qui ne connaissent pas les Komcépié: à lire absolument sur le forum officiel : Belle Komcépié par NOOGATINE

    8
    Jeudi 13 Août 2015 à 11:07

    Cela faisait des mois que je n'étais pas venue sur ton histoire mais j'ai rattrapé tout mon retard !

    Eh bien, l s'en est passé des événements !

    quel caractère cette petite Jade ! elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et a des tendances tyranniques, non ?!? winktongue

    J'aime beaucoup également François, qui est un peu plus effacé, mais du coup ça équilibre !!

     

    j'ai hâte d'en apprendre plus sur ce mystérieux maestro !

    9
    Jeudi 13 Août 2015 à 16:23

    Retard rattrapé avec le plus grand plaisir ! Mais quel régal !
    Je ne suis jamais déçue avec les Lol, et je les adore ! Tous autant les uns que les autres ! Et j'ai vraiment hâte de découvrir la bouille, et encore plus le caractère, de la génération suivante...
    Je compte bien cependant profiter le plus longtemps possible de François si attachant, et de Jade si pleine de vie !
    Merci !

    10
    Dimanche 23 Août 2015 à 15:39

    il s'en ai passé dit donc^^ deja le travail j'adore! ensuite le mariage avec son meilleur ami, ça c'est super, et même s'il est fou, elle a énoncé toute les raison qui font qu'elle veut être avec lui et pas un autre, c'est ça l'amour non? ^^

    11
    Samedi 29 Août 2015 à 23:20

    Jade dans la police ça promet une sacret ambiance lol Et la voilà mariée félicitation :D

    Son mari fou, je sent que l'ont va souvent rire ^^

    Et qui est ce mystérieux maestro ? ^^

     

    12
    Dimanche 30 Août 2015 à 18:23

    J'adore! Jade est un bon petit soldat et monte vite dans sa carrière policière ^^ L'intrigue du maestro est super :)

    Félicitation pour son mariage avec Théo, et j'ai hâte de voir la bouille de ses futurs enfants :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :