• 3.2. François

     

                      Chère Jade,

                 Comme de bien entendu, ma nouvelle vie a débuté telle que je l'espérais.  Très vite, je me suis fait à mon nouvel environnement et c'est avec motivation et concentration, les deux mamelles de la réussite, que je me suis lancé à corps perdu dans mon travail.

     

    3.2. François

     

             Alliant le corps et l'esprit, je mis rapidement au point une nouvelle thérapie, basée sur la musique, avec des résultats plus que probants: une vraie réussite!

     

    3.2. François 

     

                   Le temps passait si vite à l'hôpital, un vrai régal, je m'y sentais comme un poisson dans l'eau.  Je profitais de tous les instants et il me fallait toujours un certain temps avant de me décider à rentrer à la maison.

     

    3.2. François 

     

                 Pourtant, à la maison, tout roulait.  Les parents...

     

    3.2. François

    3.2. François

     

                 ...et surtout Audrey s'occupaient de l'intendance.

     

    3.2. François 

     

              Manu vivait son rôle de fils cadet à la perfection, assidu aux études,...

     

    3.2. François

     

            ...il n'en oubliait pas pour autant sa rousse qui ne cessait de lui souffler le chaud et le froid mais auquel il s'accrochait comme une moule à son rocher. 

     

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François 

     

             Moi, je profitais de mon temps libre, si rare, et le partageait entre mes amis...

     

    3.2. François

     

            ...et mes frère et sœurs.

     

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François

     

            La tête dans le guidon, pris par ma volonté indéfectible de poursuivre mes objectifs, j'allais bon train, quelque peu insouciant de la vie des autres et surtout incapable d'imaginer ce qui allait arriver si tôt, trop tôt.

     

    3.2. François

     

                    Ce soir-là, Audrey m'interpella, elle devait me parler.

     

    3.2. François 

     

           Et elle me parla.  Elle me parla de Bertrand, ce petit gars qu'elle voyait depuis un temps certain et qui rêvait avec elle d'un nid d'amour où fonder leur propre famille.  

     

    3.2. François

     

               Tous les deux s'étaient rapprochés et Audrey m'avoua avoir des sentiments pour lui; ce qui, je ne te le cache pas, me remplit de joie.  Elle me dit :

                     "J'ai besoin de ton accord, François,..."

                      Je ne la laissai pas finir:

                      "Mais bien-sûr, ma sœur.  Ne t'inquiète pas pour moi ..."

     

    3.2. François

     

                      "Tu sais que je m'inquiète quand même, François,... tu n'as pas quelque chose à me dire, ne voudrais-tu faire valoir une cause majeure et faire revoir le vote de l'élu?"

     

    3.2. François

     

                     Elle semblait hésiter, chercher ses mots.

     

    3.2. François 

     

                    Audrey se doutait, sans oser le dire, j'en suis sûr, depuis longtemps, avant moi sans doute, de l'ampleur du secret qui était le mien; pourtant, que n'avais-je été discret...

     

    3.2. François 

     

               Audrey l'avait pressenti bien avant moi, c'est sûr.  Je me souviens qu'elle avait écrit avoir peur pour moi si j'étais désigné "héritier", elle en avait parlé dans l'addendum du choix; mais elle n'avait pu identifier le pourquoi de cette peur. J'en avais été troublé et je m'en étais posé des questions avant de succomber...

     

    3.2. François

    3.2. François 

     

             Qu'importait, de toute façon, elle avait raison et cela ne changeait rien à mon histoire qui était de toute façon vouée à l'échec.  Je n'en avais rien caché Seb' mais peu nous importait: le temps que cela durerait serait peut-être le temps que nous nous aimerions.  Je voulais tellement le croire, tellement croire que nos sentiments et notre envie d'être ensemble peu à peu s'éteindraient, doucement, comme un feu qui s'étouffe.

     

    3.2. François

     

                       "Audrey, Bertrand a l'air d'un gars bien, ne le laisse pas filer juste parce que tu t'inquiètes pour moi, ce serait vraiment trop bête.  Je gère, t'inquiète...  J'assumerai mes responsabilités, tu le sais.  Tu me fais confiance, n'est-ce pas, sœurette?"

     

    3.2. François 

     

                     Je mis à un terme à cette discussion et ses objections de la plus simple façon.

     

    3.2. François 

     

                     Et tandis qu'Audrey, n'ayant sans doute pas le courage d'ouvrir plus avant le débat se réfugiait dans les bras de son aimé et était sur le point de lui annoncer la bonne nouvelle, le drame se  produisit...

     

    3.2. François 

     

                     ...mon père et ma mère, en même temps, à la seconde près rendaient l'âme.

     

    3.2. François

     

                    J'étais auprès de ma mère lorsqu'elle expira et Audrey auprès de mon père.

     

    3.2. François

    3.2. François

    3.2. François

     

                          Au moins, ni l'un ni l'autre, n'aurait à souffrir l'absence de leur compagnon de toujours.

     

    3.2. François 

     

                       Cette double perte donna lieu à une décision qui de prime abord me sembla sensée.  Le conseil de famille se réunit dès le lendemain; l'ordre du jour: notre avenir.  

     

    3.2. François 

     

                Sous la présidence de Charline et de son double Annie, il fut décrété que je n'étais pas capable avec mon boulot de faire face aux factures qui tombaient chaque semaine et que je n'étais pas plus capable de veiller sur Manu, encore adolescent;...

     

    3.2. François

     

                ...tout comme mes sœurs aînées ne pouvaient le prendre en charge, alors que toutes deux étaient déjà bien occupées par leur fille respective et leur travail.  

     

    3.2. François

    3.2. François 

     

            Leur cadre et mode de vie ne pouvaient convenir à un jeune homme, surtout au vu des rumeurs qui couraient sur le compte des jumelles et notamment celle de la présumée paternité d'Ella que la naissance n'avait pu réduire au silence.  Le doute subsistait: Jérôme était-il à la fois le père d'Ella et celui de Cassie, les filles de mes sœurs, Charline et Annie?

     

    3.2. François 

     

              Audrey fut donc sacrifiée.  Elle devrait me seconder dans la vie de tous les jours, l'intendance de la maison et l'éducation de Manu pendant une durée indéterminée; ses projets avec Romain relégués au second plan.  Il fut mis au courant le soir même.

     

    3.2. François 

     

                       Les premiers temps, je m'intéressai fort peu à cette situation.  Mais les mariages se succédant, ...

     

    Lou et Grégoire, mon cousin 

    3.2. François

     

    Clara, ma cousine et Marc

    3.2. François

     

    Charline, ma soeur et Jérôme

    3.2. François 

     

                      ...l'annonce des deux nouvelles grossesses de mes sœurs, Charline et Annie...

     

    3.2. François 

     

            ... la naissance d'Yvan, le fils de ma cousine, Claire, qui se passa dans la douleur.

     

    3.2. François

     

               Le père refusant d'assumer son rôle fut jeté hors du domaine manu militari par ma tante, Ludivine, qui a beau avoir plus de cent ans au compteur lui fila une sacrée dérouillée au gredin.  On en parle encore dans toute la ville (mais ceci est une autre histoire)...

     

    3.2. François

    3.2. François

     

              ...Bref, il me revint comme une lointaine ritournelle, la réminiscence de la discussion que nous avions eue, tous deux, Audrey et moi, le soir du décès de nos parents.

               Et je vis Audrey comme un papillon emprisonné derrière le murs du manoir, se cognant aux fenêtres et ces coups répétés frôlaient ma conscience, provoquant un malaise que j'aurais pu, note bien, continuer à ignorer.

     

    3.2. François

     

                  Je discutai un long moment avec mon ami, Sébastien, cela me brisa le cœur et le sien aussi;...

     

    3.2. François

    3.2. François

     

               ...mais je pris la seule décision qui puisse convenir à mon statut d'héritier et accessoirement de frère aimant et attentif à sa jumelle.  Je demandai à Juliette d'emménager avec moi puisque, parait-il, je lui plaisais assez.

                   "François, promets-moi que c'est par amour de moi que tu me demandes de vivre avec toi."

     

    3.2. François

     

                             "Bien sûr, bien sûr..."

     

    3.2. François

     

                             "Ô François, j'attendais cet instant depuis si longtemps..."

               Mais il doit être écrit quelque part que rien ne se passe jamais dans cette famille comme on l'avait prévu. Au lieu de profiter de l'aubaine, Audrey décréta, après s'être entretenue avec Juliette, qu'il devait y avoir une période de transition pendant laquelle elle devrait veiller à ce que Juliette ait toutes les compétences nécessaires à me seconder.  Ce à quoi, Juliette répondit:

           "T'es vraiment la plus bizarre du groupe, toi.  Mais bon, si ça te fait plaisir..."

     

    3.2. François

     

              Il me parut évident que ma sœur, au final, refusait de me lâcher; point barre et ce malgré toutes mes objections et l'intervention de nos sœurs aînées.

     

    3.2. François

     

                   Aujourd'hui, je me dis que Manu ne va plus tarder à devenir jeune adulte, que lui aussi quittera notre foyer et que sans doute, avec lui, Audrey partira, finalement convaincue qu'elle s'était trompée quant à ma nature et que j'étais capable d'être heureux sans elle, avec Juliette.

     

    3.2. François 

     

               Je me réfugie dans le travail, je fuis la discussion que je refuse d'avoir concernant mes amours, je suis certain que mon choix est le bon et que la route aux côtés de Juliette pourra m'apporter beaucoup de joies, malgré tout.  

     

    3.2. François

     

           L'absence de mon ami, Sébastien, je ne veux pas y penser et refuse systématiquement de le voir.  

           Je fonce vers mon objectif premier qui est et restera toujours d'améliorer les conditions de soins de patients, gravir les échelons, devenir celui que j'ai toujours voulu être: un médecin reconnu pour ses qualités humaines.  Je n'oublie pas cependant les espoirs de ceux qui ont cru en moi: je serai aussi un héritier, un des maillons de notre lignée dont nos aïeux et descendants pourront être fiers.  Oui, j'ai dit "descendant" et tu le sais, la suite de notre lignée ne peut être que de notre sang. 

                    Bien à toi, Jade.

     

    François

    3.2. François

                                        

     

     PS : Message de mon grand-père, Romuald, à ta grand-mère, Lola, je cite : 

    "Ma chère Lola, 

    ... ma pudeur et ma morale m'empêchent de dire ce que je pense à cet instant précis de ce maudit challenge et de ces règles à deux balles ...

    Mieux vaut attendre que le soufflé retombe.

    Romuald."

    3.2. François

     

     ---------

    Les autres Lol

     

     

    --------------

     Récapitulatif :

     

    3.2. François

                      

     

     

    « 3.2. Jade3.3. Jade »

  • Commentaires

    1
    Pythonroux
    Mercredi 10 Juin 2015 à 23:57

    J'adore, je suis trop triste pour Francois... c'est super difficile le choix qu'il a fait pour sa famille.

    2
    Ptitemu
    Jeudi 11 Juin 2015 à 01:47

    Pauvre (et lâche) François... Pauvre Sébastien... Pauvre Juliette ( sauf qu'elle je ne l'aime pas - elle va être la cause de beaucoup de problème, je le sens, à la fois victime et bourreau). Je m'atteche beaucoup à François. N'était ce pas plus imple et plus honnête cepednant de chercher un mariage de raison avec une épouse compréhensive et laide rêvant d'enfants et de statut social sans illsion sur l'absence d'amour qui pouvait le lui fourir ? Et surtout, pauvre Sébastien... J'ai peine à croire qu'il accepte de s'effacer ainsi... On attend la suite, avec impatience !

    3
    Jeudi 11 Juin 2015 à 05:58

    lu et aimé; dur dur la vie d'un legacy mais n'est ce pas aussi ainsi! fait de tour du sort et de compromis, faire de son mieux avec ce que l'on connait Merci pour cet Instant ici Eulaline bisou

    4
    Jeudi 11 Juin 2015 à 16:05

    Merci à vous trois <3  Je suis vraiment touchée par vos commentaires.

    Pythonroux,  

    Ouiep, le choix était compliqué.  Je savais depuis qu'il était ado que François appréciait Sébastien.  Lorsque je suis revenue à lui après avoir joué avec une autre famille, j'ai découvert Sébastien (le seul) repris dans ses relations amoureuses. 

    Ptitemu,

    Sans doute c'était plus facile et Juliette était là, qui n'attendait que cela.  François a vu en elle la solution.  J'espère qu'il ne s'est pas trompé et j'avoue que je ne sais pas encore ce qu'il en sera de l'avenir de François et de Juliette; de François et Sébastien.

    Mich,

    C'est rude parfois d'être héritier et dans ce cas précis encore plus.  Je suis contente que cette épisode t'ait plu et merci à toi surtout pour ton passage chez moi.  Bisous.

    5
    Jeudi 11 Juin 2015 à 19:32

    D'un côté snif snif , pauvre François, pauvre Seb et pauvre Juliette.... ça va mal tourné tout ça...

    Et de l'autre, une grande claque dans la figure de François.... 
    Me voici très partagée... on s'attache et on a du mal à comprendre que nos sims eux-mêmes fassent leur malheur...

    Très beau chapitre ! 

     

    6
    Jeudi 11 Juin 2015 à 21:40

    Merci pour ce chapitre Eulaline. Je sus triste aussi pour François. Je le trouve si doux et si généreux finalement. Au début il m'ennuyait mais dans ce chapitre, il m'a touché. Je suis désolée pour la pauvre fille qu'il va épouser et qui ne sera jamais aimé ! J'ai comme l'impression que ce n'est pas tout à fait finis ses histoires de cœur...Avec Sébastien ou pas...Après tout, une fois qu'il aura eu son héritier !

    7
    Vendredi 12 Juin 2015 à 09:03

    Merci, Arya <3  

    François a cherché une solution pour contenter tout le monde ou presque.  On verra ce que ça donne... :/

    Susy,

    Je comprends que François ait pu t'ennuyer, ce n'est pas un personnage haut en couleurs :o et fantaisiste.  Je suis très touchée que malgré cela, tu sois revenue le lire.  Merci <3

    8
    Vendredi 12 Juin 2015 à 09:09

    Oh mais même si le personnage n'est pas forcément mon préféré, j'aime beaucoup tes textes alors je ne me lasse pas de lire ton histoire. J'attends toujours la suite avec impatiente !

    9
    Lundi 15 Juin 2015 à 19:57

    Voilà mon retard rattraper lol

    Alors François le pauvre, il a fait un choix important pour sa famille au risque de ne pas être heureux.

    Pas certaine que se soit une bonne idée, il risque de regretter plus tard. :/

    Hâte de découvrir la suite :D

    10
    Dimanche 21 Juin 2015 à 11:18

    Plus je regarde François, plus je le trouve beau oh Mais le pauvre, c'est pas un choix évident qu'il a fait ... En tout les cas, ta "petite" famille évolue pas mal, et j'adore toujours autant même s'il m'arrive de pas laisser de commentaires ^^ ( Je rate pas une seule MAJ.

    Hate de lire la suite.

    11
    Dimanche 23 Août 2015 à 15:15

    Pauvre François :( devoir faire un choix entre son amour et sa famille, pas évident! Mais il est l'héritier et doit tenir son rôle. Mais je ne pense pas que ce sera simple.. l'avenir nous le dira ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :