• 2. Lola

     

     

             Romuald,

     

              J'ai fait tout comme tu me l'as dit.  

              J'ai cherché quelque trésor dans les pierres mais n'y ai trouvé que des fossiles, sans valeur.

     

    2. Lola

     

           J'ai cherché des amis à la salle de sport, tentant de passer outre ma vexation: n'as-tu pas, en effet, sous-entendu dans ta derrière lettre que je sentais mauvais?  

     

    2. Lola

     

             Je te cite "la salle de sport est l'endroit i-dé-al si tu veux rencontrer du monde, du beau monde, je veux dire, du beau monde qui n'est pas incommodé par les odeurs corporelles; cela pourrait t'être utile."  

       Je suppose que j'ai mal compris ce que tu m'écrivais.  

       Quoi qu'il en soit, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais.  Non, mais as-tu déjà vu mine plus abrutie que celles-là?  Même avec beaucoup d'imagination, ils ne pouvaient pas faire des amis présentables, tu en conviendras.

     

    2. Lola

     

      Et il y en a même eu un qui s'est mis à baver sur mon décolleté ou mes fesses, que sais-je, sans honte, devant tout le monde!  J'ai dû le recentrer vite fait bien fait:

          "Non, Monsieur, je ne suis pas un poulet rôti, veuillez cesser de gletter en me reluquant, cela me met très mal à l'aise!"

     

    2. Lola

     

          Bref, je dus me réfugier sous la douche, tant j'avais l'impression que son regard m'avait souillée.

     

    2. Lola

     

       Malgré cette déconvenue, l'esprit ouvert - tu me connais! - j'ai élargi mes horizons en me rendant à la bibliothèque.  Rien.  Nada!  Si ce n'étaient des pauvres hères sans goût et sans joie, des vrais losers quoi...!

     

    2. Lola

    2. Lola

     

             Au parc, à part me faire courser par un mauvais gars - il me sembla même qu'il m'avait suivie depuis la bibliothèque - je n'ai rien trouvé non plus.

           

    2. Lola

     

     Alors, je m'en suis retournée à mes vieilles habitudes, en solitaire: la pêche.

     

    2. Lola

     

            La pêche et la chasse à la grenouille.

     

    2. Lola

     

           La pêche, la chasse à la grenouille et la mendicité, comme tu l'appelles.  Moi, j'appellerais plutôt cette dernière: hospitalité.

     

    2. Lola 

    2. Lola

     

     Cette ville que je découvrais  était aussi belle ...

     

    2. Lola 

    2. Lola

    2. Lola

     

      ... que ses habitants étaient répugnants.  Les voir manger, c'est vraiment, crois-moi, à chaque fois une torture.

     

    2. Lola 

     

         Et à chaque fois, tel un prophète, je me sens obligée de relever l’infamie: "Une table, une chaise, des couverts et voici que nous tenons éloignée de nous la barbarie, Mesdames!  ...

     

    2. Lola

         

    ...Nous ne sommes pas des sauvages, voyons, un peu de tenue!"

     

    2. Lola

      

             Quelle épreuve que voilà de répéter à l'infini les règles de base de la bienséance!        

             J'étais à deux doigts de désespérer totalement,...

     

    2. Lola 

     

          ...ne me sentant plus grisée que par la solitude, allant même jusqu'à trouver repos comme une vagabonde sur les bancs publics

     

    2. Lola 

     

         et ne subsistant que grâce aux grills publics, seule, absolument seule, en plein air, me tenant le plus éloignée possible des être vivants.

     

    2. Lola 

     

     Je me voyais déjà échouer lamentablement dans ma mission lorsque je LES rencontrai!

     

    2. Lola 

     

             Ils m'invitèrent, je les précédai à contre cœur, la dépression me guettait, je dois l'avouer.

     

    2. Lola

     

          Et ce fut  là que je le vis: un si beau manoir, manoir tel que j'en rêve.

     

    2. Lola

     

     C'était leur demeure.  Excitée, proche de tomber dans les pommes, je tombai plutôt, sitôt le seuil passé, nez à nez avec leur propre chevalier.  

     

    2. Lola

     

        Pour sûr, cette famille était du même bois que moi. Enfin!  Il était temps que je rencontre des gens charmants, pétris de bonnes manières, fleurant bon l’aristocratie.  Quel bonheur!  Et ainsi, je fis la connaissance de Sonia et Vladimir Gothic ainsi que de leurs enfants.  Il s'agissait là, mon cher frère, d'une famille parfaite.  Vladimir et son épouse étaient tendres et attentionnés, l'un vis à vis de l'autre.

     

    2. Lola

     

     La jeune fille Gothic était un vrai régal.  

     

    2. Lola

     

             Discuter avec elle me donnait des émotions douces et enivrantes.  Je les aimai de suite, tous, tous les quatre.

              Peut-être trop... Je me sentais tant de points communs avec eux, surtout avec Vladimir.  Les discussions avec lui étaient chaque jour plus riches.  J'apprenais tellement à son contact, sur la vie, les arts, les gens.  C'était fabuleux.

     

    2. Lola

    2. Lola

     

     Je me sentais plus proche de lui à chaque minute, même mes nuits n'avaient jamais été aussi douces et reposantes.

     

    2. Lola 

     

               Un soir, au moment du câlin de bonne nuit, je craquai totalement.  Je ne réfléchis pas, voyant les deux enfants s'embrasser, je me jetai sur Vladimir.

     

    2. Lola

     

         Un homme tellement exquis, tellement aérien, tellement spirituel, si sensible...  Comment résister? Je m'excusai immédiatement de mon enthousiasme, lui baisant les mains avec dévotion.

     

    2. Lola

     

     Il me pardonna très vite mon étourderie, faisant preuve d'une magnanimité toute aristocratique.

     

    2. Lola

     

               Le lendemain, j'étais en proie à tant de sentiments contradictoires, si tu savais, mon frère!  Ne sachant plus comment agir, je décidai de couper tout lien avec Vladimir et sa famille.  Je n'étais pas digne d'eux, voici la leçon que je pensais acquise.  

             Cependant, un lys découvert au hasard, symbole qui me rappela là d'où je venais et qui j'étais,...

     

    2. Lola

     

          ...et une petite discussion, plus tard, avec un pauvre homme bedonnant qui m'avait accueillie chez lui m'apprit que peut-être cette leçon n'était pas la bonne.

     

    2. Lola

     

               "Petite", me dit-il, "Souvent, le chemin qui semble le plus compliqué et le plus ardu est celui que l'on doit emprunter pour accéder au bonheur.  Il ne faut jamais céder à la facilité."

     

    2. Lola

     

               C'était bien sûr!  Il avait raison!  La voix de la sagesse, parfois, s'exprime par l'entremise du bienheureux benêt, c'est bien connu.  Et honnit soit celui qui n'ose y croire, cette petite conversation et la nuit qui suivit m'apportèrent la réponse dont j'avais tant besoin.  

     

    2. Lola

    2. Lola

     

         Sitôt ma dure journée de labeur achevée, une  nouvelle confiance naquit en moi, comme ce tableau pouvait en témoigner.

     

    2. Lola

     

                 Sans tarder, je me rendis chez Vladimir.

     

    2. Lola

     

           Lui seul était capable de me comprendre.  Il est mon alter aego, celui qui touche mon âme et le seul homme qui puisse m'enivrer.  La solution ne pouvait venir que de lui, il allait m'apprendre à gérer cet amour fou et passionné que je ressentais pour lui.

     

    2. Lola

     

          Oui, Romuald, j'aimais cet homme fabuleux.  Je lui baisai les mains, encore,...

     

    2. Lola

     

         ... il me serra contre lui..

     

    2. Lola

     

          ... et je compris ...  Lui aussi m'aime, n'est-ce pas fabuleux?

     

    2. Lola

     

           Toute cette démonstration pour te dire, mon frère, qui si tu cherches femme comme tu chercherais un caniche: plutôt brun, roux ou blond, tu te fourvoies.  L'amour frappe, enivre, t'emporte sans que se pose cette question absurde.  Le cœur a ses raisons que la raison ignore, je sais à présent à quel point ceci est juste.

                  Mes meilleures pensées à toi, mon cher Romuald.

     

    Lola

     

    2. Lola

     

     

     

     

    PS: Cela dit, si raison vaut mieux que cœur, il semblerait que ta petite blonde remporte la majorité des suffrages.

     

     

     

     

     

     

    « 1. Romuald2. Romuald »

  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Septembre 2014 à 17:42

    Très belle suite ♥ on ne s'ennuie jamais avec Lola.

    C'est une sacrés nana smile qui ose dire tout haut ce qu'elle pense.

     

    2
    Mardi 23 Septembre 2014 à 18:16

    Superbe suite, je suis conquise tes écrits  comme toujours :)

    Lola amoureuse de Vladimir ? Pourquoi pas lol 

    Hâte de voir ou cela les mènera ^^

    3
    Mardi 23 Septembre 2014 à 18:40

    C'est une suite très intéressante ^^

    Lola est une sacrée femme happy

    Je me demande bien où va la mener son histoire avec Vladimir ^^

    4
    Mardi 23 Septembre 2014 à 19:33

    Une suite comme je les aimes remplit d'émotions et de passions, Vladimir le plus beau partis de la ville au pied de notre belle Lola, j'aime sa façon de raconter se qu'elle ressens c'est toujours très agréable à lire.

    5
    Mardi 23 Septembre 2014 à 20:44

    Lola est juste ... extraordinaire ! Entre la réplique qui tue du poulet rôti et sa tentative de débarbariser le monde, j'ai bien rigolé.

    Et puis la rencontre avec Vladimir, juste extraordinaire. Mais on dirait que le respect qu'elle éprouvait pour le couple Gothic la première fois a vite été balayé par son amour. Elle se la jouerais pas un peu briseuse de ménage la demoiselle ? Surtout devant les enfants, ... Mais Vladimir a l'air d'apprécier d'être courtisé de la sorte, alors tant mieux pour Lola en espérant qu'elle ne se brise pas le coeur dans l'histoire.

    J'ai beaucoup aimé la réponse directe de Lola à Romuald, ça rend l'échange vraiment ... vrai :). Et puis le PS est juste magique :p

    Hâte de connaître la réponse du jeune homme.

    6
    Syl97169
    Mardi 23 Septembre 2014 à 22:31

    J'adoooooooooooore !!!!

    Tes lettres sont vraiment agréables à lire et les personnages sont très attachants.

    Je suivrais avec bonheur les aventures de Lola et Romuald.

     

    7
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 05:50

    Superbe ! Certainement dans mon top 3 des Legacies que j'ai lu jusqu'à présent !!!

    8
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 10:47

    Quel spécimen cette Lola lol J'adore. Ah ben la voilà raide dingue de vladimir. Elle a pas peur de l'embrasser devant ses enfants! Pauvre Sonia mais bon quand l'amour rentre en jeu comment ne pas y résister? Vivement la suite <3

    9
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 15:01

    "Voyons, un peu de tenue" => dit celle qui est en soutien-gorge au milieu de la cuisine...

    "La jeune fille Gothik était un vrai régal." => N'est-il pas ? he

    Bref, j'ai A-DO-RE ce chapitre, j'adore l'humour de Lola, si aristocratique et si flegmatique ! Quant à cet amour naissant avec Vladimir, ah... Qui pourrait-elle trouver de mieux ? Personne, évidemment ! ^^ Mais... Séparer Vladimir et Sonia ? Y arrivera-t-elle ?

    10
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 13:15

    Sacré Lola ^^ Elle m'a bien fait rire, elle a une façon bien particulière de voir les choses..qu'elle ait un coup de coeur pour Vladimir ne m'étonne pas plus que ça, c'est pile le genre d'homme qui lui conviendrait ^^ mais voilà, notre cher Vlad' est un homme marié donc..... Mais notre Lola n'a pas dit son dernier mot je pense^^ Reste a savoir ce que son cher frère vas lui doinner comme réponse :)  en tout cas, j'adore ♥

    11
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 15:26

    Magnifique suite j'ai adoré <3 Et ça ne m'étonne pas que notre belle Lola jette son dévolu sur Vladimir... enfin un homme digne d'elle ^^ ! Va t-elle réussir à l'avoir ? Affaire à suivre... En tout cas j'aime toujours autant son humour !

    J'ai hâte de connaitre la suite de son aventure...

    12
    Chousims
    Samedi 27 Septembre 2014 à 21:11

    la petite Lola prend des risques mais finalement il ressent la même chose !! Que dire a par que c mignon lol !!! Je me demande comment les choses vont tourné pour eux ! il ne faut quand même pas oublier qu'il a une famille ... Hâte de lire la prochaine lettre de lola 

    13
    KimB
    Mardi 14 Octobre 2014 à 12:49

    Oui oui très belle suite pour ton héroine qui laisse battre son coeur  - Vladimir quitterait donc femme et enfants pour vivre pleinement son amour avec Lola? :)

    14
    Jeudi 5 Février 2015 à 22:23

    Vladimir Gothic ?? Pourquoi pas ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :