• 2.7. Justine

     

       Pierre,

     

       Le grand jour tant attendu par Estelle est arrivé.

     

    2.7.  Justine

     

        Le grand jour auquel ne croyait plus Charles est arrivé.

         "Ouiiii, ma petite sœur se marie, enfin!"

     

    2.7.  Justine 

     

       Le grand jour auquel je n'avais jamais rêvé pour moi est arrivé: je pris époux et jurai amour, soutien et fidélité à l'homme de ma vie; comme s'il était besoin de cérémonie pour cela.

     

    2.7.  Justine

    2.7.  Justine

     

             Il n'empêche que ce fut un beau jour et que je ne boudai pas mon plaisir de voir tous ceux auxquels je tiens se presser autour de moi...

     

    2.7.  Justine 

     

               ...et se congratuler les uns les autres, comme si mon mariage était un peu leur victoire.

     

    2.7.  Justine

    2.7.  Justine 

     

                Rendons à César ce qui appartient à César: mon bonheur, je le devais surtout à cette petite âme que j'avais mise au monde et qui ne cessait de m'étonner tant sa capacité à aimer était impressionnante à la fois de douceur, de force et de détermination.

     

    2.7.  Justine

     

             Je regrettai que mon père ne soit pas présent à mon mariage; mais ce fut lui que je choisis en premier pour annoncer la nouvelle de ma grossesse.

     

    2.7.  Justine 

     

             Marcus et moi, nous nous en doutions, ...

     

    2.7.  Justine

     

               ...j'avais déjà eu quelques malaises, notamment à la cérémonie nuptiale...

     

    2.7.  Justine 

     

         ...et il s'était retrouvé, pauvre chou, à s'occuper seul du rangement de la maison après les festivités pendant que je vomissais tripes et boyaux à l'étage.

     

    2.7.  Justine 

     

                Quant à ma fille, à l'annonce de la naissance prochaine, elle s'enflamma.

                "Trop bien, j'ai plein de trucs à lui apprendre à c't enfant.  On va s'éclater!"

     

    2.7.  Justine

     

               Puis, elle revint les pieds sur terre et demanda à son père:

               "Ça va, papa?  Tu te sens comment?  Tu ne vas pas te carapater comme la dernière fois, hein?!"

                  "C'est vrai, ça m'intéresse aussi...", lui dis-je.

     

    2.7.  Justine 

               

             "Oooh oooh, les filles.  Je vais devoir me traîner ça toute ma vie, c'est ça?  Je regrette et je vous promets à toutes les deux de ne plus jamais recommencer.  Pardon, pardon, pardon..."

     

    2.7.  Justine

     

               Pardonné,pardonné..

     

    2.7.  Justine

     

                 Estelle allait bientôt fêter son anniversaire.  Elle m'avait confié qu'à cette occasion, elle aurait aimé que nous invitions toute la famille, d'autant plus que ses cousins, Adeline et Louis, les enfants de mon frère, devaient grandir en même temps qu'elle.

     

    2.7.  Justine

     

             Même si j'étais enceinte jusqu'au groin, je ne me voyais pas refuser ce plaisir à ma grande fille. Elle m'avait promis qu'elle s'occuperait de tout et en bonne maîtresse de maison, ce fut elle qui accueillit les invités.  Elle a de l'allure, ma poupouille! 

     

    2.7.  Justine

     

                Et ce fut ainsi que ma chenille se transforma en papillon, immédiatement suivie par Adeline et Louis, donc, les jumeaux de mon frère, Charles.

     

    2.7.  Justine

    2.7.  Justine

     

               Fidèle à moi-même, je m'écroulai littéralement dès la fin des festivités, laissant mon époux se charger du déblayage.  

     

    2.7.  Justine

     

        Quelle femme indigne, je fais, quand même.  A moins que ce ne soit le mariage qui m'ait rendue chochotte...?

     

    2.7.  Justine

     

               ... ou le bonheur?

     

    2.7.  Justine

     

              Un soir, alors que je prenais mon sixième repas de la journée - et oui, quand je suis enceinte, j'ai faim - je voyais que ma Poupouille, Estelle, n'était pas, elle, dans son assiette.

                  "Allez, vas-y, Poupouille, crache ta valda, que se passe-t-il? Chagrin d'amour?  Il y a un gamin qui te fait du charme?  Tu veux que je t'explique comment on fait crac crac?"

     

    2.7.  Justine

     

                Et le lâcher du barrage eut lieu. Estelle partit dans une grande diatribe de la société, se révoltant contre les dommages de l'hyper consommation causés à la nature, les méfaits de la production de masse, la catastrophe générée par les déchets, l'exploitation du plus grand nombre pour le bien-être de quelques uns et se mit à vanter les théories de retour aux fondamentaux, à la terre pour la terre, le respect des plantes, de l'être humain, de la vie et de l'univers tout entier.

     

    2.7.  Justine 

     

               J'avoue avoir lâché prise un moment.  J'avais prévu un cours sur la sexualité et l'apprentissage sentimental, je voyais bien que tout cela ne me servirait à rien.  J'étais complètement à côté de la plaque avec mes histoires de crac crac et de chagrin d'amour.  Il m'était impossible de placer aucune des phrases que j'avais préparées. 

                C'était sans compter ma mère, grande férue de la technologie, qui pour mon malheur, enchaîna sur ses grandes théories du retour de la barbarie: attention, la limite est ténue entre le retour aux sources et le retour à la barbarie...blablabla...

     

    2.7.  Justine

     

                  "Maman, arrête... la petite ne te parle pas de retour à la barbarie, de vivre dans des huttes: les hommes à la chasse, les femmes à la cueillettes.  Elle veut juste se responsabiliser et nous responsabiliser par rapport à la nature et nos habitudes de vie... Bref, elle veut jardiner et produire elle-même nos produits; c'est ça, mon ange?"

                      "Ce serait un début, oui..."

                       "Et bien, l'affaire est conclue..."

                      Ce fut ainsi qu'Estelle fut nommée chef du potager et responsable de nos ressources.  Elle imposa également qu'aucun objet du quotidien ne soit remplacé tant qu'on pouvait le réparer (bon, cela, de toute façon, c'était déjà le cas vu l'état de nos finances.  Je me contentai d'acquiescer espérant de tout mon cœur que ma poupouille n'aborde pas la question des couches lavables plus écologiques que les couches à jeter)

     

    2.7.  Justine

     

              Dans la foulée, Estelle créa son blog d'humeur : "Soyons insoumis" et tous ces billets furent signés : "la mauvaise herbe".  Il n'était point besoin d'avoir fait de longues études pour en déduire que ma fille se revendiquait à la fois anarchiste et écolo.  Cela ne me perturba nullement, bien au contraire, cela me donna quelques idées de chansons.

     

    2.7.  Justine

     

                Puis vint un autre grand jour: le jour de la naissance de ma seconde merveille: Jade.

     

    2.7.  Justine

     

                Jade était un bébé braillard...

     

    2.7.  Justine

     

               ...dont les cris étaient capables de réveiller les morts...  de fait:

     

    2.7.  Justine

     

                Il est clair que Jade ne s'en laissait pas conter et ne s'en laisserait pas conter plus tard non plus; même si ma fille aînée la nourrissait déjà de sa propre révolte, citant par exemple LaoTseu Sim, ancien philosophe qui vécut bien avant notre ère.  On retourne aux fondamentaux ou non...

              "Qui accumule en sa maison l'or et le jade

                N'en pourra défendre l’entrée"

     

    2.7.  Justine

     

              Et d'ajouter:

               "De toute façon, ne nous le souhaitons pas, n'est-ce pas, Jade, défendre l'entrée?  Tout à tous, dans le respect ..." et cetera.

               

    2.7.  Justine

     

                  J'avoue m'être un peu inquiétée le jour où je surpris Estelle tout en tendresse avec sa sœur, lui raconter la chance qu'elle avait, elle, de naître dans une famille unie, avec une mère et un père présents et attentifs à elle.  

            

    2.7.  Justine

     

                     Si je pensai un instant qu'Estelle parlait d'elle et du manque de son père dont elle avait souffert enfant, je me mettais le doigt dans l’œil et je le compris très vite parce qu'elle enchaînait : 

            "...alors que tant d'enfants manquent de tout et surtout d'amour et il n'y a pas que les enfants, il y a tous ces laisser pour compte... Oh Jade, le monde est si cruel".

     

    2.7.  Justine 

     

              Je me vis un instant, une fois encore, contrainte d'accueillir, nourrir et chouchouter une flopée de marmots, de va-nu-pieds sous mon toit pour plaire à ma fille; mais cette conversation resta confidentielle et s'il n'y avait eu mon indiscrétion, je n'en aurais jamais rien su.

           Comme je l'avais fait pour Estelle, je pris grand soin  d'éveiller à la musique mon petit bout de chou.  Je devins une vraie spécialiste dans la composition de berceuses.

     

    2.7.  Justine 

     

           Il faut avouer que c'était surtout le seul moyen efficace pour l'endormir, c'tte enfant braillarde et grognonne qu'elle ne tarda pas à devenir. Non, mais regarde c'tte tête de tueuse qu'elle a au saut du berceau...  Si ce n'était pas ma fille, j'aurais presque peur.

     

    2.7.  Justine

     

             D'ailleurs, Jade inspire la terreur lorsqu'elle débarque et à juste titre, mieux vaut se méfier d'elle.  Qui est un brin observateur l'aura vite compris; Jade n'a rien des pommes de terre dont on fait la purée.  

     

    2.7.  Justine

     

    Elle est ferme, déterminée et n'a pas peur de s'imposer par la force. 

     

    2.7.  Justine

    2.7.  Justine

    2.7.  Justine

     

                Je conclurai en m'enthousiasmant de l'arrivée de Jade dans nos vies.  Elle nous procure l'essentiel qui nous manquait pour atteindre l'harmonie.  Mes enfants sont notre yin et notre yang.

     

    2.7.  Justine

     

         Marcus ne cesse de me le répéter et je te le confie, mon cher Pierre:

        "On ne peut voir la lumière sans flirter avec l'ombre, on ne peut percevoir le silence sans avoir conscience du bruit, on ne peut atteindre la sagesse sans connaître la folie".

     

    2.7.  Justine

     

                  Il me tarde de lire de tes nouvelles, de celles de Charline également, espérant que ton côté sombre et si peu courageux a permis à cette petite de découvrir la face pile de l'ombre et la lâcheté.

                  Bien à toi,

     

     

    Justine               

    2.7.  Justine

     

     

     PS :    Message de ma mère à ton père, je cite:

              "Tes fils sont des ânes, Romuald...  Pas un pour racheter l'autre. 

             Et ce n'est pas un tableau me ressemblant vaguement qui me le fera oublier.  Cela fait belle lurette que ma fille, Cécile, a réalisé ce genre de peinture-là.  Il n'est pas si étonnant que j'inspire par-delà les frontières les créateurs les plus doués.

     

    2.7.  Justine

               

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bien à toi,

     

    Lola." 

    2.7.  Justine

               -------------

     Récapitulatif de la famille :

     

    2.7.  Justine

     

    Quelques nouvelles des autres Lol : 

    La magazine de Willow:

     

     

    Extrait du journal d'Adeline, fille de Charles et Zoé

    2.7.  Justine

    « 2.6. Pierre2.7. Pierre »

  • Commentaires

    1
    nanou7
    Mardi 3 Mars 2015 à 11:04
    Wahou ! Une très belle suite <3 riche en amour, en tendresse qui unie toute ta petite famille.
    ah sacrés jade, elle promet plus tard !
    2
    Mardi 3 Mars 2015 à 11:18

    Ouah! C'est toujours le bonheur de lire tes histoires. Et tes magazines en plus sont une super idée!

    3
    Mardi 3 Mars 2015 à 13:34

    Très joli mariage pour Justine par contre je crois qu'il vont en baver avec leur nouvelle petite merveille ! Elle a l'air d'avoir un sacré caractère, l'adolescence risque d'être compliqué...

    4
    Mardi 3 Mars 2015 à 13:40

    Jade... Elle a des yeux magnifiques! oO Bon, du coup, elle est moins calme que sa sœur, en espérant qu'elle ne détruise pas ce qu'Estelle a reconstruit!

    5
    Mardi 3 Mars 2015 à 14:15

    Je les adore ! Tous ! Tous les Lol et chacun pour ce qu'il est !

    Merci pour ce beau chapitre plein d'amour.

    6
    Mardi 3 Mars 2015 à 20:04

    Mouwahaha ! Ce chapitre était un menu gastronomique dans un hôtel cinq étoiles à Isla Paradiso : plein de surprises et un régal de l'entrée au dessert ! :D Et en plus ça n'est pas lourd sur l'estomac ni mauvais pour la ligne ! ;)

    Dis, maintenant que j'y pense, Justine n'aurait pas un côté Phoebe Buffay ? :P Smeeelly cat, smelly caaaat !

    Il faut reconnaître à Estelle un véritable don de marionnettiste ! Elle a réussi à remettre ses parents ensemble, faire de sa mère une mariée et avoir une petite soeur en prime ! Enfin une petite soeur, je dirais plutôt un Al Capone à jupette, un Terminator miniature, un Godzilla à chouchous ! Mais elle est malgré tout choupinette ! :)

    7
    Mardi 3 Mars 2015 à 21:10

    Ah franchement super ! J'ai adoré. La petite Jade va-t-elle devenir malicieuse avec le temps ? Ou maléfique ? Ou pire : méchante ?
    Bref. 
    Le coup du journal intime est vraiment une très bonne idée ! Tu dois bosser dur pour nous mettre des n'étoiles pleins les n'yeux dis donc *-*

    Vraiment, très beau chapitre =)

    8
    Mercredi 4 Mars 2015 à 08:07

    Merci beaucoup à vous tous, Nanou, PrincesseSey, Crocrolle, Idya, Arya, Mathoo, Kili Nae <3

    Nanou, oui, Jade promet: à suivre.

    PrincesseSey: merci beaucoup pour les magazines.  Je ne suis pas encore complètement satisfaite du résultat mais je continue à chercher comment arriver à quelque chose qui me plaise vraiment.

    Crocrolle, oui, l'adolescence de Jade risque d'être une sacrée épreuve pour la famille: à suivre.

    Idya: je suis surprise moi aussi par la couleur des yeux de Jade.  Il y a malgré tout une grande différence d'âge entre elle et Estelle.  Je ne sais pas trop vers quelle relation elles tendent toutes les deux.

    Arya: oh merci!  Je suis heureuse que mes Lol te plaisent; moi qui aiment tant tes Svard. 

    Mathoo : "Justine n'aurait pas un côté Phoebe Buffay ? :P Smeeelly cat, smelly caaaat !"  Oui! :o  Je suis trop contente que tu l'aies remarqué.  

    Kili Nae: Je m'amuse beaucoup avec ce legacy; j'essaye de varier mes plaisirs.  A nouveau, je ne suis pas encore satisfaite de ce journal (pas plus que du magazine) mais je continue à chercher un moyen de satisfaire mon envie de raconter d'une façon différente ce qui arrive aux autres descendants.  Je ne désespère pas de trouver un moyen qui finisse par me satisfaire totalement. 

    9
    Mercredi 4 Mars 2015 à 11:10

    Et ben y a de quoi lire sur ce chapitre !! Super chapitre, pleins de rebondissements et bien drôle ! Jade me rappel quelqu'un....En tout cas je ne sais pas comment tu trouves le temps et l'inspiration pour écrire autant d'histoires avec le magazine et le journal d'Adeline qui soit dit en passant m'a trop fait rire !

    J'ai bien aimé le commentaire de Mathoo Sims aussi avec le coup de Phoebe !!!

    10
    Mercredi 4 Mars 2015 à 11:21

    Alors prend le temps de trouver le "truc". L'inspiration peut venir sous une douche, qui sait ? Merci en tout cas de nous faire encore et encore rêver avec ta petite famille yes

    11
    Pythonroux
    Mercredi 4 Mars 2015 à 20:49

    J'adore les journaux à la fin, superbe idée, surtout celui d'Adeline.

    La vie de Justine reste toujours aussi intéressante, merci pour tout

    12
    Mercredi 4 Mars 2015 à 22:04
    nina04

    Aaah le mariage! C'est trop beau :) Et pis le bébé c'est encore mieux !

    Enfin avec son caractère, ça va pas être de la tarte :D Je souhaite du bon courage à la famille, même si la maman a l'air de très bien accepter tout ça :p En tout cas, Estelle est très jolie, j'aime bien toute ces humeurs... gardienne du potager :D pas mal :p

    13
    Vendredi 6 Mars 2015 à 12:04

    Kili Nae je ne sais si tu écris à Eulaline ou si tu me réponds, en tout cas, pour moi l'inspiration vient quand je fais les montages photos et ça germes dans ma petite tête tout le temps des montages (car je n'arrive pas à le faire en un jour...) ! Je choisis l'ordre des photos et ensuite j'écris l'histoire. En général, j'écris l'histoire en fonction de mes photos et ce qui se passe pendant mes parties en jeu. Je n'invente pas énormément, je suis beaucoup les envies et les humeurs des sims de ma famille !

    14
    Vendredi 6 Mars 2015 à 15:16

    Excuse-moi susyB, je répondais à Eulaline =)

    15
    Samedi 7 Mars 2015 à 11:48
    Oui oui en faite je n'avais pas lu tous les commentaires !! Je viens de le faire et effectivement je comprends mieux maintenant !! Oups !!
    16
    Mercredi 11 Mars 2015 à 16:23

    oh j'ai adoré me replonger dans ton monde chère Eulaline ta philosophie me va tout à fait j'aime tes sentences quelles soient biens entendues :D

    je suis émerveillée par la construction et l'attribution des réparties sur tes images , quelle belle raconteuse tu fais, c'est plaisir , on se prend au jeu de ta famille , d'abord le mariage et l'image première bien choisie avec les fleurs en premier plan super ensuite la grossesse où elle avale tout :) et est fatiguée (normal)

    enfin le caractère de chacun chacune avec jade qui semblera explosive mais la suite nous le dira, Marcus est en peu en deça dans cet épisode il ne montre pas vraiment son caractère je vais attendre un peu et j'irai le secouer!

    merci chère Eulaline pour cet instant de repos ici ce fut super je te pose bisou 

    17
    Samedi 14 Mars 2015 à 18:45

    Félicitation pour le mariage :)

    Et félicitation pour la nouvelle petite fille , parfait pour faire un choix maintenant :D ^^

    Les filles sont vraiment magnifiques 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :