• 2.6. Pierre

     

               Justine,

     

               Manu n'était encore qu'un bébé que l'instant de vérité arriva.

     

    2.6. Pierre

     

               "Estéban et moi devons te parler, Pierre."

     

    2.6. Pierre

     

               Je n'étais pas vraiment certain d'avoir envie d'entendre ce qu'ils avaient à me dire.  J'avais une partie de jeu en ligne qui devait débuter; je ne pouvais pas décevoir mes abonnés.  Mais bon... Soit... Jouer à l'autruche m'aurait plu mais il est des tons sans appel auxquels on ne peut échapper.  Et je me suis retrouvé à attendre que le couperet tombe.  

     

    2.6. Pierre

     

                   Ce qui ne tarda pas...

                  "Il n'y a pas trente-six façons de le lui dire... Vas-y, Estéban, dis-lui..."

     

    2.6. Pierre

     

               Le silence se fit pressant, un petit jeu de chaise musicale intervint.  Je voulais prendre le coup debout.  J'avalai difficilement ma salive.  Le couperet tomba:   

             "Charline veut venir vivre chez moi.  Nous ne savions pas comment t'en parler."

     

    2.6. Pierre 

     

                CHARLINE VEUT ALLER VIVRE CHEZ MON FRÈRE?

               Ouf!  J'étais franchement soulagé que ce ne fut que ça, le problème et la raison des rencontres en douce de Laetitia et Estéban dont on m'avait soufflé mot et que mon épouse me cachait.

                 J'étais si soulagé que je faillis répondre "oui" et filer m'occuper de préparer les bagages de ma fille.  Un petit frisson me secoua, comme une timide tentative de me ramener à la réalité.

                    "Mais pourquoi donc aller vivre chez toi, Estéban?  C'est parce que vous, vous avez une piscine, c'est ça?"

     

    2.6. Pierre

     

                    Laetitia soupira et m'expliqua qu'en fait, Charline, voulait Estéban comme maître.

     

    2.6. Pierre 

     

           Il était le seul de la famille capable de lui enseigner la peinture correctement.  En habitant chez lui, cela simplifierait les choses.

                    Et pendant toute l'explication, j'étais reparti en imaginaire, chantonnant : "je ne suis pas cocu, je ne suis pas cocu... Manu est mon fils, Manu est mon fils."

                      "Ehhh, frérot, tu nous écoutes...?"

                    Et ça ne passa pas par le cerveau.

                      "J'ai cru que vous aviez une liaison, tous les deux et que Manu était en fait ton fils.  Je suis tellement soulagé, si tu savais..."

     

    2.6. Pierre 

     

                    "Mais qu'est-ce que tu dis?  On parle de ta fille, Charline!"

                    Ah oui, Charline.  

                     "Euh oui  ... euh non... enfin... je ne sais pas...  Et vous?"

                   La réponse fut unanime:

                    "Non!"

                   Et l'explication vint:

             "Si on prend Charline, on doit prendre Annie puisque l'une ne va pas sans l'autre et franchement, mon frère, ça va faire trop de monde à la maison, là.  Je préfère continuer à venir vous voir et je lui donnerai des leçons à ce moment-là."

                    "Et moi, je ne veux pas vivre séparée de mes filles..."

           Le ton de Laetitia était si triste que j'en eus encore le frisson.

                      "Et bien, voilà, nous sommes tous d'accord:  il n'y a plus qu'à le lui dire..."

                   

    2.6. Pierre

     

          "Et bien, c'est un peu ça, le problème... Tu connais Charline...  Elle est butée, jamais à court d'arguments, elle va chouiner, s'énerver...  J'ai peur qu'elles nous en veuillent trop.  Cela compte tellement pour elle de progresser vite pour vendre ses toiles plus vite, plus cher...  Enfin, tu vois quoi.  Pour ta fille, l'art est spéculation.  Un sou est un sou, c'est sa raison de vivre.  Toi, pas plus que nous, n'as envie de lui briser le cœur, je suppose."

     

    2.6. Pierre

     

                    L'idée de génie me vint alors:

                    "Jouons-le à la courte paille.  Celui qui perd lui annonce notre décision et lui brise le cœur."

                             Je n'étais pas très angoissé, j'ai toujours eu beaucoup de chances au jeu.

                     Une petite voix nous interrompit.

     

    2.6. Pierre

     

              "Briser un cœur, c'est une mission pour maman, ça!  Je suis certaine que ça ne la dérangera pas." 

     

    2.6. Pierre

     

             Ludivine!  Mais c'était bien sûr, elle avait raison, la petite Claire.  L'affaire fut conclue.  Après l'école, Charline devait passer chez Estéban et Ludivine en profiterait pour l'annoncer à ma fille.  Ce serait elle qui se chargerait d'anéantir tous les espoirs de Charline, alors que celle-ci lui avait sauvé la vie quelque temps plus temps.  Un comble non?  La vie, plutôt.

     

    2.6. Pierre

    2.6. Pierre

     

               Laetitia et moi préférions ne pas être présents au retour de Charline, et nous en profitâmes pour nous faire une petite sortie en amoureux au parc.

            "Alors comme ça, tu as cru que je te trompais avec Estéban?"

             Je me mis à rire nerveusement. 

     

    2.6. Pierre

     

                  "Euh... J'y ai cru un petit peu... t'es fâchée?"

     

    2.6. Pierre

     

             "Non, je ne suis pas fâchée, je suis juste un peu triste que tu aies douté de moi..."

     

    2.6. Pierre 

     

             "Je t'aime, mon ange."

              "Je t'aime aussi, Pierre, tu es mon homme, le seul.  N'en doute plus jamais."

              "Promis."

     

    2.6. Pierre 

     

              Ah la vie peut être si belle!

     

    2.6. Pierre

     

              Et cette journée aurait pu être parfaite, si nous n'avions pas mal calculé notre coup et que notre retour n'avait pas coïncidé pile poil avec celui de Charline de chez mon frère.  Cela n'allait pas être partie de plaisir, pour sûr, d'avoir à l'affronter, notre fille.  Elle avait vraiment l'air accablée.

     

    2.6. Pierre 

     

                 Heureusement, Laetitia et moi avons toujours un plan de repli pour les cas d'urgence:

                "Oooh désolés, Chou, on serait bien resté, mais maman et moi on a piscine et on est déjà en retard..."

     

    2.6. Pierre

     

                 Bises, Justine, et félicitations pour tes fiançailles!

     

     

    Pierre

    2.6. Pierre

     

    PS: Message de mon père à ta mère :

    "Oooh, regarde, ma Lola, on dirait presque toi sur cette peinture que termine mon fils, Estéban.

     

    2.6. Pierre 

    Meuh non, je n'essaye absolument pas de noyer le poisson et ne tente pas de t'embrouiller pour que tu oublies le manque de courage dont firent preuve mes fils dans cette histoire...  Ne t'inquiète pas, Lola, je me charge de ma petite-fille, Charline, je n'ai plus piscine depuis longtemps, moi.

    Bisous, ma sœur.

    Romuald"

    2.6. Pierre

     

    « 2.6. Estelle2.7. Justine »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Février 2015 à 22:52

    Pauvre Charline... comment va-t-elle prendre la chose ? Espérons qu'elle ne fasse pas vivre un enfer à toute la maisonnée !

    2
    Mercredi 18 Février 2015 à 01:51

    Alors là, tu nous as bien eu ! Je pense que personne n'a rien vu venir ! (c'est moi le spécialiste de ces choses-là normalement ! :P)

    Alors comme ça Charline voulait aller habiter chez son oncle dans l'espoir de progresser en peinture ? Heureusement que Romuald continue à traîner dans les parages, car le coup risque d'être dur à encaisser pour sa petite-fille !

    Cours, cours Pierre ! Parce que quand tu rentreras à la maison, ça risque de ne pas être rose !

    3
    Mercredi 18 Février 2015 à 11:50

    Merci à vous deux d'avoir pris le temps de commenter  <3

    Mano,

    Pauvre Charline, effectivement... à suivre.

    Mathoo,

    Oui, c'est toi, le spécialiste... :o et j'avoue que je suis assez contente de t'avoir piégé. :D

    Pierre court toujours à l'heure qu'il est... :o

    4
    Mercredi 18 Février 2015 à 18:00

    Non mais quel culot ! Et quelle lâcheté ! Pas un pour relever les autres... Franchement ils me déçoivent un peu les Lol sur ce coup là...

    Pauvre Charline... En même temps je me dis qu'elle a suffisamment de caractère pour faire face...

    Et que tu as plus d'un tour dans ton sac !

    Quel plaisir de te lire à chaque fois. Et comme ils sont beaux ces sims. Sans parler de leur mise en image <3

    5
    Mercredi 18 Février 2015 à 20:19

    La vie des Lol est toujours aussi palpitante. Et la conversation entre Leatitia, Esteban et Pierre est mortellement drôle. On sent vraiment le contraste entre l'idée des uns et des autres.

    Mais tout de même pauvre Charline de voir ses espoirs d'amélioration un peu compromis. Mais je suis sure que ce n'est que parti remise. 

    Encore de chouettes suites que tu nous as écris

    6
    Vendredi 20 Février 2015 à 19:22

    Rhooo t'es une coquine Eulaline ! On y a tous crus pourtant ! J'suis presque un peu déçu mais en même temps je comprends, ça aurait fait un sacré bordel quand même ! En tout cas tu as toujours autant d'imagination, je t'envie pour ça ! Vivement la suite avec Justine et Estelle ! 

    7
    Samedi 21 Février 2015 à 08:46

    Merci beaucoup, Noem, de me suivre.  Je suis contente que les Lol te plaisent; si j'osais, je te dirais qu'il me tarde de lire la suite des Charolle.  Bon voilà, j'ai osé. :D

    Merci, SusyB.  Tu ne manques pas d'imagination non plus, voyons.  <3

    8
    Samedi 21 Février 2015 à 10:06

    Hâte de voir le retour de la piscine hi hi. J’espère  que Charline ne voue pas une haine envers ces parents car à mon avis sa va partir en freestyle .

    9
    Dimanche 22 Février 2015 à 13:21
    nina04

    haha! j'ai vraiment eu peur que le petit soit de son frère !! Comme quoi tout est bien qui fini bien.. sauf pour Charline, c'est pas cool du tout ! Enfin c'est normal qu'elle doive rester, mais c'est nul qu'ils ne prennent pas leur responsabilité! è_é vilain Lol ! 

    10
    Dimanche 22 Février 2015 à 19:02

    Me voilà rassurée sur la fidélité de Lætitia !

    11
    Mardi 24 Février 2015 à 20:42

    ah ouff, ce n'était que ça. Que de malentendu lol j'ai adoré comment Pierre a pris la chose genre il avait presque envie d'aller faire lui même les valises de sa filles loooool.

    Bon au moin de ce côté la c'est chose réglée, Pierre et sa Laetitia se retrouve, un gros poid en moin pour le charmand Pierre.... maintenant reste l'histoire Charline elle a telement l'air d'y tenir... a suivre... en tout cas je suis contente que ça se termine comme ça pour nos amoureux lol . bisous ♥

    12
    Mercredi 25 Février 2015 à 10:54

    Merci Eulaline !

    13
    Samedi 14 Mars 2015 à 18:42

    Quel grand soulagement pour Pierre, ouff ^^

    Par contre Charline risque d'être déçue :/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :